Découvrez nos métiers

Pour remplir sa mission d'excellence technologique, Safran a besoin de talents diversifiés. Étudiants, jeunes diplômés et profils expérimentés, 32 familles de métiers s'offrent à vous, de la recherche à la production, en passant par les fonctions supports et commerciales.

Découvrez le haut niveau de performance, de dynamisme et de variété de ces professions à travers des témoignages et des descriptifs précis.

Optique, optronique

Contrôle optique

Dans le cadre de la conception des systèmes et équipement optiques/optroniques du Groupe, vous établissez l'architecture optique et mécanique répondant aux spécifications du système.

Vous définissez les spécifications des composants nécessaires et vous concevez les ensembles et sous-ensembles électroniques permettant de les piloter. Vous élaborez les dossiers de définition et de justification ainsi que les plans d'essais.

Vous faites réaliser les prototypes et outillages nécessaires, vous participez à l'industrialisation et assistez la production pendant le démarrage de la phase série.

Nos offres

23 offre(s) correspondant à votre recherche

  • 1 / 3
Témoignage

Charlotte Hoetzel

Ingénieure en systèmes optroniques / Safran Electronics & Defense 
« Chez Safran, la place d'une femme dans un monde d'ingénieurs va de soi. »

Quelle est votre mission ?
Je travaille sur les viseurs d'hélicoptères. Au sein de la division dédiée, je suis en charge de la définition de l'architecture optronique du dimensionnement de la chaîne – qui va de la prise d'image au niveau du capteur (la caméra) à l'affichage. Tout ceci est dimensionné en fonction des performances et des fonctionnalités attendues du produit.

Qu'appréciez-vous dans votre métier ?
J'apprécie beaucoup de choses qui, je pense, tiennent largement du caractère pluridisciplinaire de la fonction. L'optronique se situe à la croisée de deux domaines distincts, puisqu'elle met en oeuvre des systèmes optiques et électroniques.

Par ailleurs, le travail d'ingénieur optronique implique un dialogue permanent avec des responsables de domaines très différents tels que le traitement d'images, la mécanique, les asservissements (ce qui permet de contrer les vibrations du porteur, particulièrement s'il s'agit d'un hélicoptère) mais encore l'électronique et le software. Je suis aussi fréquemment en contact avec les sites de production, afin que le développement du produit prenne en compte le plus tôt possible les contraintes de production. Notre réflexion se nourrit donc des retours de la production et de l'utilisation. En interne, c'est également la diversité des contacts qui est enrichissante.

Grâce à la taille de l'entreprise et au nombre de compétences qui y sont exercées, le réseau d'experts nous permet de trouver l'interlocuteur adapté à chaque domaine spécifique.

L'ingénierie est un univers plutôt masculin. Votre place est-elle facile à assumer ?
C'est vrai, c'est un métier encore assez masculin, mais cela ne pose pas le moindre problème. Avant d'entrer chez Safran Electronics & Defense, je travaillais en Allemagne dans une entreprise spécialisée dans l'imagerie médicale. Si je compare mes deux expériences, je peux dire que chez Safran, la place d'une femme dans un monde d'ingénieurs semble aller de soi. 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer