Découvrez nos métiers

Pour remplir sa mission d'excellence technologique, Safran a besoin de talents diversifiés. Étudiants, jeunes diplômés et profils expérimentés, 32 familles de métiers s'offrent à vous, de la recherche à la production, en passant par les fonctions supports et commerciales.

Découvrez le haut niveau de performance, de dynamisme et de variété de ces professions à travers des témoignages et des descriptifs précis.

Fabrication, Montage, Réparation

Développé par Safran Aircraft Engines et GE au sein de CFM, le moteur LEAP® est destiné à équiper les avions monocouloirs de nouvelle génération. Intégrant le meilleur de la technologie de ses deux maisons-mères, il offre aux opérateurs un niveau de performance exceptionnel, tout en conservant la fiabilité légendaire du CFM56®. Ces atouts en font déjà le nouveau « best seller » du marché, avant même son entrée en service.

Dans le cadre du programme de fabrication des produits de l'entreprise, vous êtes responsables de la réalisation de sous-ensembles, du montage final ou de la réparation conformément à une gamme de fabrication / montage ou après établissement d'une gamme spécifique de réparation (après diagnostic du problème) et en utilisant les outillages adaptés dans le respect des règles de sécurité.

Vous garantissez la tenue des délais et de la qualité.

Vous êtes force de proposition pour l'amélioration du poste de travail, des outillages, etc.

Nos offres

181 offre(s) correspondant à votre recherche

  • 1 / 19
Vidéo
Témoignages

André Hans
Endoscopeur / Safran Aircraft Engines

« C'est un métier passionnant, sans cesse renouvelé. Chaque inspection est différente de la précédente. »

Quelle est votre mission ? 
Je suis "technicien Qualité essais". J'interviens principalement sur les moteurs de développement, mais je suis également appelé en soutien pour les moteurs de série en tant qu'expert. Ma mission est de contrôler l'état intérieur des moteurs, dans des parties inaccessibles, à l'aide d'une sonde optique rigide ou une sonde souple munie d'une caméra.

Qu'est-ce qui vous plaît dans votre métier ? 
C'est un métier passionnant, qui est sans cesse renouvelé. Chaque inspection est différente de la précédente, car il faut trouver des cheminements parfois complexes afin d'accéder à une pièce au coeur du moteur, pour véfifier son état et y déceler d'éventuelles anomalies. C'est un travail d'enquête où l'intuition et l'expérience sont des atouts. J'apprécie la diversité des tâches mais également le travail d'équipe et la variété des personnes qui font appel à nous : des bureaux d'étude qui souhaitent évaluer l'usure d'une pièce dans le temps, des techniciens Safran présents sur place auprès des clients ou bien les clients eux-mêmes.

Etes-vous appelé à voyager souvent ? 
J'interviens sur tous les types de moteurs, qu'ils soient civils ou militaires, comme le CFM56, le TP400 de l'Airbus A400M, le M88 du Rafalle... Le SaM146 nécessite que je me rendre régulièrement à Rybinsk, en Russie. Le M53 du Mirage 2000 m'a amené à me rendre dans les Emirats Arabes Unis afin de former les techniciens chargés du support auprès des Forces aériennes. Quand on aime voir du pays et sortir de la routine, c'est idéal !

 

Karine Soudan
Responsable montage/instrumentation – développement / Safran Aircraft Engines

« Avec les nouveaux programmes de Safran, les années qui s'annoncent nous apporteront toute l'action dont nous pouvons rêver !»

Quelle est votre mission ? 
Je suis responsable montage/instrumentation - développement au sein de la division moteurs civils chez Safran Aircraft Engines. Ce métier consiste à produire les tout premiers exemplaires d'un nouveau moteur : c'est en quelque sorte la charnière entre le bureau d'études et la production en série.

Qu'est-ce qui vous motive principalement dans votre travail ? 
Sans doute la participation à créer les moteurs du futur. Cette motivation, partagée par toutes nos équipes, trouve sa source dans le fait de donner vie à de nouveaux moteurs et à se confronter à de nouveaux essais, avec des challenges sans cesse renouvelés. De ce point de vue, je peux être rassurée : avec les nouveaux programmes de Safran, les années qui s'annoncent nous apporteront toute l'action dont nous pouvons rêver !

Avez-vous des contacts avec vos clients internationaux ? 
Certainement, ce métier exige du reste une disponibilité importante. Par exemple, pendant toute la phase d'essais du moteur SaM146 qui équipe le Superjet 100 de Sukhoi, nos équipes ont été fréquemment sollicitées en Russie où est réalisée la phase d'assemblage du moteur. L'aéronautique, c'est un métier international par essence : les grands constructeurs, nos partenaires et clients sont européens, russes, chinois, nord-américains, brésiliens…

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer