Safran au Brésil

Présent au Brésil depuis plus de 40 ans, Safran est aujourd’hui un partenaire industriel et technologique de premier plan des industries et du gouvernement brésiliens. Le Groupe a notamment soutenu pendant toute leur vie opérationnelle la flotte du Mirage 2000 de la FAB (Force aérienne brésilienne) sur la base stratégique d’Anapolis (GO). Aujourd’hui, Safran compte près de 200 collaborateurs dans le pays. Répartis dans quatre sites, ils contribuent au développement de l’expertise du Groupe dans les marchés de l’aéronautique et de la défense.

1 hélicoptère sur 2
équipé d'un moteur Safran
Près de
200
collaborateurs
Présent depuis
40
ans

 

Aéronautique

Depuis les années 1970, Safran fournit des moteurs pour les hélicoptères Ecureuil, Panther et Super Puma des forces armées brésiliennes. Le Groupe est aussi partenaire d'opérateurs d'hélicoptères de premier plan dans le domaine civil. Ainsi, plus de 60 % de la flotte de Helisul Taxi Aéreos, la compagnie de taxis aériens référente sur le marché brésilien de l'aviation, est équipée de turbines Safran. Le Groupe a étendu sa présence nationale en 2002 avec la création d'un centre de MRO (Maintenance, Repair & Overhaul) à Xerém qui offre un soutien technique aux hélicoptéristes du Brésil et d'autres pays d'Amérique latine. Le site a été agrandi en 2012 afin d'accueillir de nouvelles infrastructures permettant d'abriter notamment une nouvelle chaîne d'assemblage et les essais du moteur Makila 2 qui équipe l'hélicoptère EC-725. En 2011, Safran a signé avec le ministère brésilien de la Défense un contrat de maintien en condition opérationnelle portant sur le soutien des Makila 2A exploités par les trois forces armées brésiliennes et le Groupe de transport présidentiel.
Aujourd'hui, 1 hélicoptère sur 2 opérant au Brésil est équipé d'une turbine Safran.

Le Groupe est partenaire d'Embraer dans le domaine de l'aviation commerciale et militaire et fournit notamment des inverseurs de poussée, des enregistreurs de vol de données, des systèmes de ventilation et de câblages à l'avionneur brésilien. Pour son plus gros avion jamais construit, le KC-390, Embraer a d'ailleurs confié à Safran la fourniture de six « packages » de systèmes et équipements. Les deux partenaires ont célébré en février 2015 le succès du premier vol de cet avion de transport militaire depuis le site de Gaviao Peixoto, près de Sao Paulo.

Les moteurs CFM56®, conçus et développés par CFM International (co-entreprise 50/50 entre Safran Aircraft Engines et GE) propulsent les Airbus A320 de LATAM et d'Avianca Brasil, ainsi que les Boeing 737 de GOL. Le moteur LEAP®, successeur du CFM56, équipera les 60 Boeing 737 MAX commandés par GOL.
Safran fournit enfin des services d'ingénierie à Embraer et Hélibras (filiale d'Airbus Helicopters).

 

 

Défense

A travers sa filiale Optovac, Safran offre des solutions locales aux forces armées et aux forces de police brésiliennes, en développant des systèmes optroniques et avioniques à la pointe de la technologie. Le Groupe fournit notamment les commandes de vol et les systèmes de navigation pour les hélicoptères Caracal et Fennec de l'armée et les mâts optroniques des quatre sous-marins de type Scorpène de la Marine. Safran produit également les commandes de vol pour l'ensemble des hélicoptères d'Airbus Helicopters en service au Brésil. En avril 2015, le Groupe a signé avec Helibras un accord ITP (Intention to proceed) portant sur la production de 30 systèmes de pilotages automatiques destinés au programme brésilien d'hélicoptères EC-725.

 

«»
  • Vue générale des installations de Safran Helicopter Engines au Brésil.Vue générale des installations de Safran Helicopter Engines au Brésil. © Ricardo Funari / CAPA Pictures / Safran
  • Montage des accessoires sur le moteur Makila 2Montage des accessoires sur le moteur Makila 2 © Ricardo Funari / CAPA Pictures / Safran
  • Soudage TIGSoudage TIG © Ricardo Funari / CAPA Pictures / Safran
  • Préparation de pièces pour le passage au banc à air du moteur Arriel 2Préparation de pièces pour le passage au banc à air du moteur Arriel 2 © Ricardo Funari / CAPA Pictures / Safran

 

Un engagement en faveur de l'éducation et de l'innovation

Safran soutient activement les initiatives du gouvernement brésilien pour l'éducation et l'innovation, tels que le programme « Science sans frontières » lancé en 2012. Ce dernier vise à promouvoir l'excellence et la mobilité internationale des jeunes ingénieurs et chercheurs brésiliens en accordant des subventions aux étudiants en science et technologie à l'université UNB de Brasilia. Avec Airbus Defence and Space et l'Agence spatiale brésilienne AEB, le Groupe travaille également à l'élaboration d'un programme pour les étudiants dans le secteur de l'espace. Plusieurs sociétés de Safran ont également signé des accords de collaboration de recherche avec des universités brésiliennes (UNB, USP, Unitau, UNIVAP, UFPE, CESAR, etc.).

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer