Olivier ANDRIÈS

Directeur Général et administrateur

Olivier Andriès est nommé Directeur auprès du Directeur Général, Philippe Petitcolin, à compter du 10 septembre 2020. Il est membre du Comité Exécutif du Groupe.Comme initialement annoncé, Olivier Andriès succèdera à Philippe Petitcolin en tant que Directeur Général de Safran le 1er janvier 2021.

Né en 1962
Diplômé de l'Ecole Polytechnique (X 81), Ingénieur au Corps des Mines (ICM 87)

Olivier Andriès rejoint en 1990 la Direction du Trésor, au Ministère des Finances, où il va suivre les grandes entreprises publiques du secteur aéronautique et défense. En 1993, il rejoint le Cabinet du Ministre de l'Economie et des Finances, M. Edmond Alphandéry, en tant que Conseiller industriel.

1995 marque son entrée dans le Groupe Lagardère en tant que Directeur Adjoint de la Stratégie, où il pilotera différents projets d'acquisition et de fusion, contribuant aux opérations de consolidation d'activités au niveau européen dans le domaine de la défense et de l'espace. En 1998, il devient Conseiller spécial auprès de Jean-Luc Lagardère.

Olivier Andriès rejoint Airbus en 2000, où il va notamment occuper le poste de directeur des programmes long-courriers d'Airbus (A330/A340), avant d'entrer en 2005 au comité exécutif en tant que directeur de la Stratégie. A ce titre, il porte le projet A350 XWB jusqu'à la décision de lancement du programme.

Olivier Andriès intègre le groupe Safran en 2008 en tant que Directeur général adjoint, en charge de la Stratégie et du Développement du Groupe. Il est ensuite nommé en 2009 Directeur Général-Adjoint en charge de la Défense et de la Sécurité, et membre du Directoire de Safran.

En 2011, Olivier Andriès prend la présidence de Turbomeca, (devenu Safran Helicopter Engines), où il mènera en quatre ans une profonde transformation de l'entreprise autour des axes stratégiques suivants : diversification du portefeuille clients, développement et renouvellement de la gamme de produits, démarche de compétitivité autour de l'usine du futur.

En 2015, il devient Président de Safran Aircraft Engines et mène la transition entre le moteur CFM56 et le moteur de nouvelle génération LEAP en pilotant une montée en cadence inédite pour porter la production à 2000 moteurs par an.

En 2019, le Conseil d'administration de Safran a choisi Olivier Andriès pour succéder à Philippe Petitcolin en tant que Directeur Général à compter du 1er janvier 2021.

 

 

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer