: 4 min

“@ Safran, We love intrapreneurs !”

Innover en mode start-up : c’est l’ambition du programme d’intrapreneuriat de Safran. En à peine un an, la saison 1 a vu deux projets à fort potentiel entrer en phase d’accélération et la saison 2 a été lancée. Si vous avez manqué le début, voici le « pitch* » !

Parce qu'innover n'est pas seulement une affaire de bonnes idées, mais aussi un d'état d'esprit, Safran a lancé fin 2018 un programme de soutien à l'innovation baptisé « We love intrapreneurs ». Son principe : encourager les collaborateurs à identifier de nouveaux produits et services créateurs de valeur pour le Groupe et les aider à réaliser leur projet en interne. « L'intrapreneuriat est la rencontre entre la motivation d'un salarié et la stratégie de son entreprise pour saisir de nouvelles opportunités de business, résume Olivier Leclerc, pilote de l'initiative au sein de la direction de la R&T et de l'Innovation. Cela a toujours existé de manière informelle. Ce qui change aujourd'hui, c'est la place qu'on lui accorde et les moyens qu'on lui consacre. Dans un monde qui s'accélère et où la concurrence est sans cesse plus forte, il faut se réinventer toujours plus vite et, pour cela, savoir innover de façon agile. L'intrapreneuriat est l'une des réponses à ce défi. »

Que le meilleur gagne !

Le programme « We love intrapreneurs » ne remplace pas les dispositifs d'innovation existants, il les complète. « Les collaborateurs du Groupe sont incités depuis longtemps à faire remonter leurs bonnes idées, par exemple dans le cadre de l'innovation participative, rappelle Olivier Leclerc. Avec ce dispositif, nous allons plus loin en leur demandant de les porter, de les creuser, de les défendre, de bâtir une équipe, de construire un business plan… Comme des entrepreneurs qui créent une start-up. »

Afin de faire émerger les meilleurs projets, un processus de sélection en plusieurs étapes a été mis en place. Après une phase de collecte des dossiers, deux présentations s'enchaînent à quelques semaines d'intervalle devant un jury d'experts qui ne retient que quelques dossiers. Pour la saison 1, sept projets sur 126 ont ainsi été sélectionnés…

Élargir le champ de l'innovation

Pour franchir cette étape, les projets doivent être ambitieux, s'inscrire dans le cadre de la stratégie du Groupe, présenter un fort degré d'innovation et avoir un horizon de mise sur le marché de moins de cinq ans. Au-delà de ces critères, le champ des possibles est grand ouvert. « L'un des intérêts du programme est qu'il élargit sensiblement le périmètre de l'innovation, estime Olivier Leclerc. En effet, les projets ne se limitent pas aux sujets techniques, ils ont aussi trait à des problématiques organisationnelles, managériales ou encore commerciales. Ce sont autant de domaines où peut se nicher la création de valeur. »

We love intrapreneurs

Devenir intrapreneur, ça s'apprend

Les équipes présélectionnées sont ensuite accompagnées pendant quatre mois par l'école de management et de commerce « emlyon business school ». « Pendant cette phase de pré-incubation, explique Olivier Leclerc, elles apprennent à concrétiser leur idée, à tester et à prototyper leur solution… Elles bénéficient aussi d'un coaching sur la cohésion d'équipe et les compétences managériales qui jouent un rôle clé dans le succès d'un projet. » Enfin, après une ultime soutenance devant le jury, les projets retenus (1 à 3) intègrent le « booster », un accélérateur interne de projets du Groupe (voir encadré). « Au-delà de la capacité de l'intrapreneuriat à créer de la valeur pour le Groupe, c'est aussi un véritable changement culturel autour de l'agilité, de la prise d'initiative et du passage à l'action, souligne Olivier Leclerc. Cela permet de détecter et de faire émerger les profils entrepreneuriaux, mais également d'attirer les nouveaux talents dont Safran a besoin pour construire son avenir. »

Après une première édition européenne, le programme « We love intrapreneurs » de la saison 2, lancée cet été, a été déployé à l'échelle mondiale. 115 projets ont été proposés : rendez-vous au printemps 2020 pour la sélection finale !

 

En savoir plus

Les lauréats de la saison 1

Les deux projets gagnants de la première saison de « We love intrapreneurs » :

« Run[Waiz] », un système de capture et de transmission de l'état des pistes d'atterrissage, et « Fonderie Aluminium 4.0 ! », un moyen de sécuriser l'approvisionnement de pièces rares produites en petite série. Les équipes travaillent alors à plein temps dans un accélérateur interne situé dans le centre de recherche et d'innovation Safran Tech. D'ici à trois ans, les deux solutions pourront être transférées vers une société du Groupe pour y être commercialisées.

Regarder la vidéo « Retour sur la saison 1 »

 

* Terme utilisé dans le monde de l'intrapreneuriat pour désigner la présentation très courte d'un projet.

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer