: 5 min

Safran valorise ses jeunes experts

Nul besoin d’attendre d’avoir des cheveux blancs pour devenir expert Senior chez Safran ! Stéphanie (43 ans) et Nicolas (45 ans) ont tous les deux rejoint la filière Expertise Groupe aux abords de la quarantaine. Portrait croisé de deux jeunes experts qui ont de l’avenir…
itw_jeunes_experts_600x600.png

C'est en dernière année d'école d'ingénieur que Stéphanie a découvert le collage des matériaux. Après une thèse de doctorat consacrée à ce sujet, elle a été recrutée par Snecma Propulsion Solide* en tant qu'ingénieur de recherche sur les préparations de surface et le collage des matériaux, avant de rejoindre Safran Electronics & Defense, où elle dirige actuellement l'unité de développement Matériaux et Procédés. Depuis 2017, elle est experte Senior Groupe Procédés de collage.

Nicolas, lui, se passionne pour les carburants depuis la sortie de son école de chimie. Au sein de l'organisme de recherche IFP Énergies nouvelles, où il a travaillé pendant 15 ans, il a notamment contribué au lancement de la filière superéthanol E85, un carburant automobile composé à 85 % de biocarburant. Il a rejoint Safran en 2014 pour se consacrer au développement des carburants alternatifs pour l'aviation. Aujourd'hui responsable de projet Innovation « Carburants bas carbone » chez Safran Innovation, il est également expert Senior Groupe Carburants.

 

Une orientation choisie

Leur orientation vers la filière Expertise n'est pas le fruit du hasard, mais un choix mûrement réfléchi. « Je suis passionnée de technique depuis toujours, explique Stéphanie. Lorsque le Groupe a commencé à communiquer sur la filière Expertise, je me suis rendue compte que mes activités correspondaient à ce que l'on attend d'un expert. En accord avec mon manager, je me suis porté candidate au titre d'expert société et, quelques années plus tard, à celui d'expert Senior. Aujourd'hui, je suis fière de voir mon travail et mon implication reconnus, d'être mise en visibilité vis-à-vis des autres sociétés de Safran auxquelles j'apporte mes connaissances pour contribuer aux succès du Groupe. »

La même volonté de transmettre son savoir a guidé Nicolas : « Être expert, c'est s'engager à approfondir sans cesse ses connaissances, mais aussi et surtout à les transmettre. C'est particulièrement vrai sur le sujet des carburants, qui n'est pas le coeur de métier de Safran et qui est pourtant l'un des défis majeurs de l'aviation de demain. En tant qu'expert Senior, je décrypte les grandes évolutions technologiques, je réponds aux questions que mes interlocuteurs se posent, je les réoriente si besoin vers des spécialistes dans les sociétés… Ce rôle de chef d'orchestre est passionnant ! »

 

Des formations ciblées

Une formation dispensée par Safran University, l'université d'entreprise de Safran, a accompagné la nomination de Stéphanie et Nicolas en tant qu'experts Senior. « Cela m'a permis de découvrir le Groupe, que je venais d'intégrer à l'époque, et d'échanger avec d'autres experts », explique Nicolas. Stéphanie estime quant à elle avoir appris à structurer certaines pratiques et à mieux se connaître. Tous deux ont également suivi d'autres formations Safran University, dans le domaine du développement personnel pour Nicolas, dans celui du mentoring pour Stéphanie, qui accompagnera prochainement un jeune expert société vers le chemin de l'expertise Groupe. Une autre façon de transmettre son savoir, puisque, comme Nicolas, elle a contribué à des programmes de formation interne et intervient aussi dans plusieurs établissements d'enseignement supérieur.

 

Rester à la pointe du savoir

Le maintien d'un haut niveau d'expertise fait partie des missions des experts Senior du Groupe. « C'est en confrontant son expertise qu'on l'améliore, estime Nicolas, qui anime plusieurs groupes de travail internes sur des problématiques liées aux carburants bas carbone et participe aux instances de réflexion d'organismes internationaux comme l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI), l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), l'Union européenne… Je lis aussi un grand nombre de publications scientifiques et je suis à l'affût de toute communication de la part de nos concurrents, partenaires ou donneurs d'ordre. » Pour Stéphanie, la capacité à apprendre en permanence fait partie intégrante du rôle de l'expert : « Je lis les publications des laboratoires scientifiques, je participe à des colloques… J'apprends également beaucoup des expertises que je mène en interne, car elles concernent souvent des problématiques Groupe plus larges que mon périmètre société. Enfin, je m'enrichis du partage d'expérience au sein du réseau Collage que j'anime. » Par ces interactions, les deux jeunes experts contribuent aussi au rayonnement externe de Safran et à la promotion des intérêts du Groupe.

 

L'expertise, un parcours qui se construit

Parce qu'ils ont atteint le statut d'expert Senior relativement tôt dans leur carrière, Stéphanie et Nicolas ne le voient pas comme une fin de parcours, mais au contraire comme un tremplin. « Par la visibilité qu'elle apporte, l'expertise est une vraie opportunité pour les jeunes collaborateurs du Groupe qui souhaitent se spécialiser dans la technique, sans pour autant se fermer les portes d'une évolution vers d'autres fonctions », estime Nicolas. « Ai-je les épaules pour devenir ensuite expert Émérite ? s'interroge Stéphanie. L'avenir le dira. Pour l'instant, j'ai encore beaucoup à apprendre et je suis loin d'avoir fait le tour de mon rôle d'expert Senior ! »

 

* activités de propulsion spatiale, qui font maintenant partie d'ArianeGroup.


 
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer