Safran : Très bon début d’année 2019

Paris, le 26 avril 2019

 

Données ajustées

  • Chiffre d'affaires de 5 781 M€, en hausse de 36,9 % sur une base publiée
     
  • Croissance organique de 12,6 % au T1 2019, portée par une dynamique soutenue dans les activités de Propulsion, d'Equipements aéronautiques et de Défense
     
  • Redressement progressif d'Aircraft Interiors en cours, notamment grâce à la reprise de la croissance organique de Seats
     
  • Safran est en avance sur ses perspectives 2019
     

Données consolidées

  • Le chiffre d'affaires s'établit à 5,845 M€

 

Préambule

  • Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées[1], sauf mention contraire. Les définitions des retraitements ainsi que la table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté pour le 1er trimestre 2019 sont disponibles dans ce communiqué. Les définitions sont disponibles dans les Notes en page 7 de ce communiqué.
     
  • Aerosystems et Aircraft Interiors (anciennes activités de Zodiac Aerospace) sont consolidées par intégration globale dans les états financiers de Safran depuis le 1er mars 2018.
     
  • Les variations organiques excluent les effets de périmètre (notamment la contribution d'Aerosystems et d'Aircraft Interiors en janvier et février 2019) et les effets de change pour la période.
     
  • Les perspectives 2019 sont présentées en application de la nouvelle norme IFRS 16.

 

Commentaire du Directeur Général

Philippe Petitcolin a déclaré : « Safran a très bien commencé l'année 2019 avec une croissance organique de 12,6 % au premier trimestre 2019 bien équilibrée entre les différentes activités. Nous apportons notre soutien à nos clients et suivons de très près les annonces concernant le 737 MAX pour s'adapter si nécessaire ».

 

Chiffres clés du 1er trimestre 2019

  • Le chiffre d'affaires ajusté du 1er trimestre 2019 s'établit à 5 781 M€, contre 4 222 M€ au 1er trimestre 2018, représentant une hausse de 36,9 % sur une base publiée qui comprend un effet périmètre positif de 802 M€ et un effet de change positif de 223 M€.
     
  • Le chiffre d'affaires ajusté progresse de 12,6 % sur une base organique, grâce à une dynamique soutenue dans les activités de Propulsion, Equipements aéronautiques et Défense.
     
  • Au 1er trimestre 2019, les activités de services pour moteurs civils[2] augmentent de 10,2 % en USD, tirées notamment par les ventes de pièces de rechange pour les moteurs CFM56 de seconde génération.
     
  • Safran est en avance sur ses perspectives 2019 :
    • La performance organique du Groupe au cours des premiers mois de l'année évolue à un rythme supérieur aux perspectives 2019 ;
    • Safran surveille attentivement les impacts liés à la situation en 2019 du 737 MAX et adaptera son plan de production si nécessaire.


Faits marquants du 1er trimestre 2019

Livraisons de moteurs d'avions court et moyen-courrier

Les livraisons de moteurs CFM (LEAP et CFM56) progressent de 15,9 %, passant de 498 unités au 1er trimestre 2018 à 577 unités au 1er trimestre 2019.
 

Programme LEAP

La montée en cadence de la production de LEAP se poursuit avec la livraison de 424 moteurs au 1er trimestre 2019, contre 186 à la même période de 2018. Concernant l'ajustement de la production du 737 MAX annoncé par Boeing, CFM International maintient la cadence de production de moteurs LEAP-1B à ce stade et procédera à des ajustements temporaires si nécessaire.
 

Programme CFM56

Au 1er trimestre 2019, la cadence de production a diminué comme prévu : 153 moteurs CFM56 ont été livrés, contre 312 au 1er trimestre 2018.
 

Turbines d'hélicoptères

Safran et CHC Helicopter ont signé un contrat de maintenance d'une durée de quatre ans pour des moteurs Arriel.
 

Freins carbone

Safran a signé plusieurs contrats pour la fourniture de freins carbone, notamment avec Air India pour 27 A320neo et avec Westjet pour 10 Boeing 787.
 

Aircraft Interiors

Safran a conclu pour ses activités Cabin plusieurs nouveaux contrats et a été choisi notamment par :

  • une compagnie aérienne asiatique majeure pour fournir les galleys de ses futurs 777-9 ;
  • une compagnie européenne et une compagnie du Moyen-Orient pour fournir les galleys pour leurs A330 ;
  • une compagnie aérienne européenne majeure pour le réaménagement (retrofit) de sa flotte de monocouloirs Airbus avec des coffres ECOS (coffres à bagages de dernière génération de Safran).


Safran a également enregistré pour ses activités Seats des commandes de compagnies aériennes, notamment :

  • Une compagnie aérienne asiatique majeure pour des sièges de classes affaires, premium economie et économie dans le cadre d'une commande de 787 en première monte (linefit) ;
  • Air France, pour des sièges de classe affaires dans le cadre d'un projet de retrofit de 777 ;
  • Corsair, pour des sièges des classes premium economie et économie dans le cadre d'une commande d'A330 en linefit.


Défense

Safran s'est vu confier par l'ESO (European Southern Observatory) un cinquième contrat consécutif relatif au télescope géant ELT (Extremely Large Telescope).

 

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 s'élève à 5 781 M€, contre 4 222 M€ à la même période de 2018, ce qui représente une hausse de 1 559 M€, soit 36,9 %.
La contribution des effets de périmètre s'élève à 802 M€, dont 781 M€ au titre de l'acquisition d'Aerosystems et d'Aircraft Interiors, et 21 M€ au titre de l'acquisition des activités ElectroMechanical Systems de Collins Aerospace.
L'effet de change net s'élève à 223 M€, incluant principalement un effet de conversion positif du chiffre d'affaires en devises étrangères, notamment en USD (le cours de change spot EUR/USD moyen était de 1,14 au 1er trimestre 2019, contre 1,23 au 1er trimestre 2018).

Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 12,6 %, porté par la croissance de toutes les activités.

CA T1 2019 - FR01

 

Couvertures de change

Le 12 avril 2019, le portefeuille de couverture de Safran s'élevait à 27,4 Mds$. L'exposition nette du Groupe est estimée à 9,4 Mds$ en 2019, et devrait atteindre 10,0 Mds$ en 2022 compte tenu des perspectives de croissance des activités enregistrant un chiffre d'affaires en dollars.

2019 : l'exposition nette de 9,4 Mds$ est intégralement couverte, à un cours couvert cible de 1,18 $ pour 1 € (inchangé)

2020 : la couverture ferme de l'exposition nette estimée a augmenté pour s'établir à 6,5 Mds$ (contre 6,0 Mds$ en février 2019). Pas de changement de la fourchette de cours couvert cible entre 1,16 $ et 1,18 $ pour 1 €.

2021 : la couverture ferme de l'exposition nette estimée s'établit à 8,0 Mds$ (inchangée). Pas de changement de la fourchette de cours couvert cible entre 1,15 $ et 1,18 $ pour 1 €.

2022 : le Groupe a augmenté à 3,5 Mds$ la couverture ferme de l'exposition nette estimée (contre 2,5 Mds$ en février 2019). Pas de changement de la fourchette de cours couvert cible entre 1,15 $ et 1,18 $ pour 1 €.

 

Programme de rachat d'actions

En mai 2017, Safran a annoncé son intention de mettre en place un programme de rachat d'actions ordinaires de 2,3 Mds€ sur une période de deux ans, dès la finalisation de l'offre publique sur la société Zodiac Aerospace.
Au 31 décembre 2018, Safran avait déjà acheté 11,4 millions d'actions à ce programme pour un montant total de 1,22 Md€. A la suite de la décision du Conseil d'administration, ces 11,4 millions d'actions propres ont été annulées le 17 décembre 2018.

Le 10 janvier 2019, Safran a conclu un contrat avec un prestataire de services d'investissement pour le rachat d'une nouvelle tranche. Safran rachètera jusqu'à 600 M€ d'actions ordinaires d'ici le 10 mai 2019. Le prix maximum unitaire de rachat des titres ne peut pas dépasser 140 €, montant fixé par l'Assemblée générale du 27 novembre 2018. Entre le 10 janvier 2019 et le 24 avril 2019, Safran a procédé à des rachats d'actions pour une valeur totale de 342 M€.

 

En avance sur les perspectives 2019

Safran est en avance sur ses perspectives 2019 :

  • La performance organique du Groupe au cours des premiers mois de l'année évolue à un rythme supérieur aux perspectives 2019 ;
  • Safran surveille attentivement les impacts liés à la situation en 2019 du 737 MAX et adaptera son plan de production si nécessaire.

Les perspectives sont basées notamment sur des hypothèses qui restent globalement inchangées par rapport à l'annonce des résultats de 2018 le 26 février 2019. L'hypothèse concernant l'impact négatif de la transition CFM56-LEAP sur le résultat opérationnel courant ajusté de la Propulsion sera ajustée en temps voulu pour prendre en compte les évolutions de la situation du 737 MAX et la demande globale de moteurs de rechange.

 

Commentaires sur l'activité du 1er trimestre 2019

Propulsion aéronautique et spatiale

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 s'élève à 2 735 M€, en hausse de 19,6 % par rapport aux 2 286 M€ à la même période de 2018. Sur une base organique, il augmente de 14,8 %, porté par les livraisons de moteurs d'avions court et moyen-courrier et de moteurs militaires, ainsi que par la dynamique soutenue des activités de services.

Le chiffre d'affaires en première monte progresse de 19,6 % (14,8 % sur une base organique) au 1er trimestre 2019. Le nombre total de livraisons de moteurs pour court et moyen-courrier est en hausse de 15,9 %, passant de 498 unités à 577 unités, tiré par la montée en cadence de la production de moteurs LEAP. Les livraisons de moteurs LEAP ont augmenté de 186 unités au 1er trimestre 2018 à 424 unités au 1er trimestre 2019, tandis que les livraisons de moteurs CFM56 ont diminué de 312 unités au 1er trimestre 2018 à 153 unités au 1er trimestre 2019. Au 1er trimestre 2019, 8 moteurs M88 ont été livrés, contre 3 au 1er trimestre 2018. Les ventes en première monte de turbines d'hélicoptères ont également contribué à la croissance grâce à une hausse des volumes.
Le chiffre d'affaires généré par les services augmente de 19,7 % en euros (14,9 % sur une base organique) et représente 58,5 % des ventes au 1er trimestre 2019. La croissance organique a été portée par les activités de services pour moteurs civils et les activités d'après-vente des turbines d'hélicoptères, ainsi que par les services pour moteurs militaires.
Au 1er trimestre 2019, les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 10,2 % en USD grâce à la dynamique soutenue de ventes de pièces de rechange pour les moteurs CFM56 de seconde génération.

 

Équipements aéronautiques

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 s'élève à 1 458 M€, contre 1 263 M€ enregistrés au 1er trimestre 2018. Sur une base organique, il augmente de 9,2 %.

La croissance des activités de première monte s'établit à 14,9 % (8,4 % sur une base organique) au 1er trimestre 2019, principalement grâce à la hausse des volumes de nacelles. La montée en cadence des nacelles pour les A320neo équipés de LEAP-1A a permis d'atteindre 120 unités au 1er trimestre 2019 (contre 66 au 1er trimestre 2018). Les livraisons de nacelles pour A330neo, qui ont démarré au 3e trimestre 2018, s'élèvent à 24 unités au 1er trimestre 2019. La progression des ventes d'équipements (trains d'atterrissage et systèmes de câblage) pour le Boeing 787 et l'A350 a également contribué à la croissance de la première monte. Le ralentissement prévu de la cadence d'assemblage de l'A380 a pesé sur la performance : 4 nacelles ont été livrées au 1er trimestre 2019, contre 16 à la même période de l'année dernière.

Le chiffre d'affaires des services augmente de 16,5 % (10,9 % sur une base organique), tiré par la contribution croissante des freins carbone, des opérations de maintenance, réparation et révision pour les trains d'atterrissage, ainsi que par la poursuite de la dynamique des activités de services pour nacelles.

 

Défense

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 s'élève à 360 M€, en hausse de 20,8 % par rapport aux 298 M€ enregistrés au 1er trimestre 2018. Sur une base organique, il progresse de 11,1 %.

La croissance des ventes militaires a été portée par l'augmentation des systèmes de viseurs et des équipements optroniques portables. Le chiffre d'affaires des activités d'avionique progresse également grâce aux activités d'électronique (FADEC pour moteurs LEAP) et aux services.

 

Aerosystems et Aircraft Interiors (anciennes activités de Zodiac Aerospace consolidées depuis le 1er mars 2018)

Le chiffre d'affaires d'Aerosystems et d'Aircraft Interiors s'établit à 1 225 M€ au 1er trimestre 2019, contre 369 M€ au 1er trimestre 2018 et comprend un effet périmètre positif de 781 M€ sur deux mois.

La croissance organique de 13,3% n'est pas représentative des tendances annuelles attendues : elle reflète la forte augmentation du niveau d'activité, notamment d'Aircraft Interiors, sur un mois (en mars 2019 par rapport à mars 2018). Safran confirme que 2019 devrait être une année de transition pour les ventes d'Aircraft Interiors, compte tenu du temps nécessaire pour que les nouvelles commandes se traduisent en une hausse du chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires d'Aerosystems s'établit à 587 M€ au 1er trimestre 2019. Par rapport à la performance trimestrielle de l'année dernière, la croissance organique a été tirée par les systèmes de Fuel and Control, de Safety, ainsi que par la bonne dynamique des ventes de Connected Cabin.

Le chiffre d'affaires d'Aircraft Interiors s'établit à 638 M€ au 1er trimestre 2019. Par rapport à la performance trimestrielle de l'année dernière, les activités de Cabin enregistrent une légère progression, tandis que la croissance organique de Seats a repris, tirée par le redressement progressif des ventes de sièges de classe affaires.

 

 

Calendrier

  • Assemblée générale 2019 : 23 mai 2019
  • Résultats S1 2019 : 5 septembre 2019
  • Chiffre d'affaires T3 2019 : 31 octobre 2019
     

* * * * *

Safran organise aujourd'hui à 8 h 00, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers, les investisseurs et les médias. Pour participer, composer le 01 72 72 74 03 depuis la France, le +44 207 194 3759 depuis le Royaume-Uni ou le +1 646 722 4916 depuis les États-Unis (code d'accès (tout pays confondu) : 28269020#).

Une ré-écoute sera disponible jusqu'au 25 juillet 2019 au 01 70 71 01 60, +44 203 364 5147 et au +1 646 722 4969 (code d'accès (tout pays confondu) : 418839630#).

Le communiqué de presse, la présentation et les états financiers consolidés sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com.

* * * * *

 

Chiffres clés

Données du 1er trimestre 2018 incluant un mois d'activité d'Aerosystems et d'Aircraft Interiors (anciennes activités de Zodiac Aerospace).

CA T1 2019 - FR02

 

Notes

[1] Chiffre d'affaires ajusté

Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit un chiffre d'affaires ajusté.

Ce dernier est ajusté des incidences :

  • de la valorisation des instruments dérivés de change afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d'affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture, et

Table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté du 1er trimestre 2019 :

CA T1 2019 - FR03

 

[2] Activités de services pour moteurs civils (agrégat exprimé en USD)

Cet agrégat extracomptable (non audité) comprend le chiffre d'affaires des pièces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, réparation et révision) pour l'ensemble des moteurs civils de Safran Aircraft Engines et de ses filiales et reflète les performances du Groupe dans les activités de services pour moteurs civils comparativement au marché.

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 92 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros en 2018. Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2018 des dépenses d'environ 1,5 milliard d'euros.

Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Pour plus d'informations : www.safran-group.com / Suivez @Safran sur Twitter 

 

AUTRES INFORMATIONS IMPORTANTES

Ce document contient des informations et déclarations prospectives relatives à Safran, qui ne se fondent pas sur des faits historiques mais sur des anticipations, elles-mêmes issues des estimations et opinions des dirigeants, et impliquent des risques et des incertitudes, connues ou non, qui pourraient aboutir à des résultats, performances ou évènements significativement différents de ceux mentionnés dans ces déclarations. Ces déclarations ou informations sont susceptibles de porter sur des objectifs, intentions ou anticipation relatifs à des tendances, synergies, accroissements de valeur, plans, évènements, résultats d'opérations ou situations financières futures, ou comprendre d'autres informations relatives à Safran, fondées sur les opinions actuelles des dirigeants, ainsi que sur des hypothèses établies à partir de l'information actuellement à la disposition des dirigeants. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « planifier », « pourrait », « prévoir », ou « estimer », ainsi que par d'autres termes similaires. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Safran. Les investisseurs et les porteurs de titres devraient dès lors utiliser ces déclarations avec la plus grande précaution. Les facteurs qui pourraient impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux reflétés dans ces déclarations prospectives comprennent, sans que cela soit limitatif : les incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, fiscal ou règlementaire ; le risque que les nouvelles entités combinées ne réalisent pas les avantages escomptés, et notamment les synergies et les économies envisagées ; la capacité de Safran à mener à terme ses plans et sa stratégie, et à atteindre ses objectifs ; des résultats, obtenus par Safran, à l'issue de ces plans et de cette stratégie, inférieurs aux anticipations ; ou encore les risques décrits dans le document de référence. La liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive. Les déclarations prospectives ne valent que le jour où elles sont données. Safran décline toute obligation de mettre à jour les informations publiques ou déclarations prospectives dans ce document pour refléter des événements ou circonstances postérieurs à la date du présent document, sauf si cette mise à jour est requise par les lois applicables.

UTILISATION D'INFORMATIONS FINANCIÈRES NON-GAAP

Ce document contient des informations financières complémentaires non-GAAP. Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que ces indicateurs ne sont ni audités, ni reflétés directement dans les états financiers du Groupe établis selon les normes IFRS et qu'ils ne doivent donc pas être considérés comme des substituts aux indicateurs financiers GAAP. De plus, de tels indicateurs financiers non-GAAP pourraient également ne pas être comparables à d'autres informations de même intitulé, utilisées par d'autres sociétés.

Contactez-nous
Contact Presse
Contact Analystes et Investisseurs
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer