: 3 min

Safran soutient des start-up, sources d’inspiration

Favoriser les alliances entre de grandes et de jeunes entreprises de croissance : c’est ce à quoi s’attache le programme David avec Goliath, lancé à l’initiative du Fonds de dotation RAISE pour la croissance en France. Safran y prend part activement.

Le Fonds de dotation RAISE et Safran University ont mis en place au mois de janvier dernier un partenariat entre des start-up prometteuses et le Groupe. Son objectif : s'enrichir mutuellement en échangeant sur les cultures d'entreprise, les méthodes de travail et les bonnes pratiques. Safran a inscrit cette démarche dans un programme dédié à la formation de ses jeunes managers.

Le programme « David avec Goliath », visant à aider des start-up à pérenniser leur projet repose sur l'alliance de la jeunesse d'une start-up avec la force et l'expérience d'un grand groupe. Pour Safran, cela a consisté à mettre en relation un binôme de collaborateurs avec une jeune entreprise, pour qu'ils travaillent ensemble, dans une relation gagnant-gagnant. Ainsi pendant six mois, des équipes issues de différentes sociétés Safran ont participé à ce programme. Au retour de la période d'accompagnement, les salariés du Groupe ont pu transmettre à leurs collègues les nouvelles propositions, idées ou façons de travailler ainsi acquises.

 

RAISE

Un bilan fructueux

Ce qu'il ressort de cette expérience ? Les participants insistent sur le goût du risque et de l'agilité, propre aux start-up : « Dans les grands groupes, nous avons souvent à gérer de nombreux processus. Avec le temps, cela peut accroître l'inertie du système. L'accompagnement d'une start-up comme 2Spark (spécialisée dans la conduite du changement, ndr), nous réapprend à changer d'état d'esprit et à penser ‘out of the box' », témoigne un directeur de programme de Safran Aircraft Engines,

Autre témoignage sur la richesse de cette expérience : « Désormais, quand j'entends parler d'une start-up qui pourrait apporter de la valeur au Groupe, je tente de faire le lien entre les équipes internes et la start-up pour faciliter le contact et même trouver le budget ! J'essaie également d'être plus innovante dans ma façon de travailler, de ne pas m'arrêter au premier obstacle et de penser plus ‘opportunité' que ‘risques'. », raconte une responsable de contrôle de gestion de Safran Landing Systems.

 

Win / win

Quant aux start-up, elles ressortent enrichies de ces nouvelles expériences (se développer à l'international, structurer un processus interne, etc.) et de nouveaux contacts : « L'apport du programme est indéniable, il nous a permis de trouver les bons interlocuteurs, d'avoir des sponsors en interne (notre binôme d'accompagnateurs), et de voir des verrous se débloquer grâce à l'accompagnement ! », confie Christophe Laire, fondateur d'Ugloo, une start-up spécialisée dans la sauvegarde de données.

Autre aspect intéressant du programme : la dimension humaine. Ainsi, selon Frédéric Gagnaire, fondateur de la start-up Datapole (spécialisée dans des solutions pour l'environnement, ndr) : « On retiendra notamment de cet accompagnement la bienveillance de Safran à notre égard depuis le début du programme. »

 

En savoir plus

- Voir la page « Innover ensemble » sur le portail Safran

- Regarder la vidéo « Open Innovathon Safran – Konica Minolta »

- Sur le Fonds de dotation RAISE

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer