: 4 min

Safran s’engage pour les jeunes

La commission de suivi de l’Accord cadre européen en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes se réunissait au mois de septembre dernier avec des représentants du personnel allemands, anglais, français et belges. Cet accord constitue l’une des bases de l’engagement de Safran dans ce domaine. Présentation de ses enjeux par l’équipe en charge des actions « Diversité pour les jeunes ».

« Safran est une entreprise qui ouvre ses portes aux jeunes, explique Irène Nunez, Responsable Diversité / Mission Handicap, et notre démarche est la même dans tous nos pays européens d'implantation ». Lancée en 2008, la politique de Safran en faveur des jeunes s'appuie sur des accords Groupe et des engagements externes, tels que la charte Entreprises et Quartiers ou le plan PAQTE. Cette politique se concrétise par des actions portant sur la formation des jeunes et leur insertion professionnelle. « Notre engagement est structuré autour de deux axes : la responsabilité sociale et la nécessité de recruter en permanence des personnes qualifiées », précise Alain Lorgeoux, Responsable du département Diversité et RSE.

formation jeunes

Quatre objectifs

Le premier objectif est quantitatif. Safran veille à accueillir chaque année un nombre d'alternants et de stagiaires équivalant à au moins 10 % de ses effectifs. En 2017, l'objectif a été largement atteint avec plus de 5 000 jeunes en formation dans le Groupe, représentant près de 12 % des collaborateurs. En outre, 35 à 40 % des postes de jeunes diplômés en Europe sont pourvus par une population ayant fait ses premières armes chez Safran.

Le deuxième volet d'action concerne les relations avec le monde académique. Comme l'explique Irène Nunez : «Les industriels ont parfois des difficultés à recruter pour certains métiers dits ‘‘en tension''. Des partenariats sont donc noués avec des écoles ou des universités, voire les ministères de l'Éducation nationale des différents pays où les entreprises sont implantées, pour créer des formations dédiées à ces métiers ». Par exemple, à Rzeszów, en Pologne, Safran participe à l'élaboration de certains programmes académiques. Elèves et étudiants acquièrent ainsi des compétences correspondant aux besoins des industriels locaux, pour les métiers d'aujourd'hui comme pour ceux de demain. Autre exemple : en Suisse, Safran Vectronix AG intègre chaque année de jeunes alternants, pour une durée pouvant aller jusqu'à quatre ans. De même, en Belgique la société Safran Aero Boosters accueille des apprentis en situation de handicap pour des « vis ma vie ! » de quelques jours, ou dans le cadre de contrats d'apprentissage diplômants…

La connaissance et la valorisation de ses métiers sont importantes pour Safran. En témoignent des visites de sites, des interventions de collaborateurs Safran au sein d'établissements scolaires et universitaires ou encore des présentations des activités du Groupe, organisées notamment en direction des jeunes élèves ou étudiantes pour leur permettre de découvrir des métiers historiquement masculins…

Accompagner l'insertion professionnelle

Enfin, les deux derniers objectifs : développer des programmes d'apprentissage et mettre en place des parcours internes : « Safran souhaite faire entendre la voix des industriels auprès des instances européennes, et agir pour permettre aux jeunes de se former ou d'aller travailler dans différentes sociétés du Groupe à l'étranger», précise Alain Lorgeoux. 

Elles Bougent

Ces actions sont complétées par l'engagement au quotidien de collaborateurs qui forment les stagiaires et apprentis au sein du Groupe, ou qui deviennent les ambassadeurs de Safran auprès de leurs anciennes écoles ou universités. En France, cette démarche se concrétise aussi par des partenariats avec des associations, comme par exemple avec Frateli ou Elles Bougent.

 

En savoir +

Sur le renouvellement de l'accord cadre européen en faveur de l'insertion professionnelle des jeunes

Découvrir la politique RSE de Safran

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer