Safran s’adapte à une situation sans précédent

Paris, le 29 avril 2020

 

Covid-19

  • L'impact a commencé à se matérialiser en mars sur l'activité de Safran ;
  • Plan d'adaptation en cours pour faire face à la forte baisse de l'activité ainsi qu'à la perspective d'une reprise progressive ;
  • Liquidité suffisante et bilan solide.

Données ajustées

  • Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 de 5 383 M€, en baisse de – 6,9 % sur une base publiée ;
  • Recul de – 8,8 % de la croissance organique au 1er trimestre 2020, principalement dû aux activités de Propulsion et d'Aircraft Interiors.

 

Données consolidées

  • Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 5 485 M€ au 1er trimestre 2020.

 

Préambule

  • Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées[1], sauf mention contraire. Les définitions des retraitements ainsi que la table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté pour le 1er trimestre 2020 sont disponibles dans ce communiqué. Les définitions sont disponibles dans les Notes en page 8 de ce communiqué.
  • Les variations organiques excluent les effets de périmètre et les effets de change pour la période.

 

Commentaire du Directeur Général

Philippe Petitcolin a déclaré :

« Cela fait plus d'un an que Safran s'adapte avec succès à la crise du 737 MAX. Ce que nous traversons aujourd'hui est d'une toute autre ampleur sans que nous soyons encore en mesure de le mesurer précisément. Les décisions que j'ai prises chez Safran avec l'ensemble des équipes sont rapides, adaptées à chaque situation, parfois radicales. Nous le faisons en pensant à la santé de chaque collaborateur et à l'avenir de toutes nos activités. C'est par cette agilité et ce sens des responsabilités que Safran prouve qu'il est un des principaux acteurs du secteur aéronautique mondial. »

 

Point sur l'impact du Covid-19 pour Safran

Aujourd'hui, le scénario central est celui d'une reprise progressive, les nouvelles livraisons d'avions devant être durablement en baisse, au-delà de 2020. À court terme, les compagnies aériennes et l'industrie aéronautique devraient cependant bénéficier de l'aide des pouvoirs publics. À long terme, les perspectives restent positives pour Safran, notamment parce que la flotte de CFM56, jeune et performante, est moins susceptible de subir des retraits et des démantèlements de moteurs après l'immobilisation due au Covid-19 : environ 57 % des CFM56-5b/7b ont moins de 10 ans et 7 % seulement ont plus de 20 ans. Les principaux éléments de la stratégie du Groupe restent valables. Safran est engagé en faveur de l'aviation décarbonée qui émergera de la crise comme une tendance majeure. Les efforts liés aux investissements et à la R&D reprendront une fois passé le pic de la crise.
 

1. Impact sur les activités de Safran

La performance de Safran a été conforme aux prévisions initiales jusqu'à fin février, avec une baisse organique des ventes de 1,7 % par rapport à la même période de 2019 :

  • léger repli des activités de la Propulsion dû à une baisse des livraisons de moteurs LEAP-1B et ce malgré la croissance des activités de services ;
  • croissance attendue des Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems, et baisse conforme aux prévisions pour Aircraft Interiors du fait de l'impact du 737 MAX sur l'activité de Cabin ainsi que d'une base de comparaison défavorable pour Seats.

Durant les deux premiers mois de l'année, la crise du Covid-19 n'a quasiment pas impacté les activités. Les premières mesures du plan d'adaptation lié au 737 MAX ont été mises en oeuvre et la génération de trésorerie a été positive grâce aux opérations du début de l'année et à des effets de clôture entre 2019 et 2020.

Les premiers effets ont commencé à se matérialiser en mars dans toutes les activités (baisse organique de 20,4 % par rapport à mars 2019). Les services (notamment les activités de services pour moteurs civils et freins carbone) et l'activité de réaménagement (retrofit) d'Aircraft Interiors ont accusé un repli sur fond de chute rapide du trafic aérien, de préservation de leur trésorerie par les compagnies aériennes et d'interruption ponctuelle et locale des opérations.

La crise du Covid-19 affecte désormais la plupart des activités de Safran, tant pour la première monte que pour les services.

  • Propulsion :
    • baisse du chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils (à la fois pour les ventes de pièces de rechange et pour les services) liée au report des commandes et des passages en atelier (shop visits) par les compagnies aériennes ;
    • résilience des turbines d'hélicoptères et des activités militaires.
  • Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems :
    • impact de la baisse du trafic aérien sur les activités de freins carbone ;
    • impact sur les activités de première monte des long-courriers;
    • résilience des activités Electronics & Defense.
  • Aircraft Interiors
    • pression importante sur les ventes d'Aircraft Interiors du fait de l'exposition aux avions long-courrier et aux activités de retrofit.

Ces tendances se sont amplifiées en avril et la baisse attendue du chiffre d'affaires au deuxième trimestre pourrait être en ligne avec celle observée en avril.

CFM International devrait produire environ 1 000 moteurs LEAP en 2020 (y compris les moteurs de rechanges), conformément aux dernières annonces de cadences de production des avionneurs. Le chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils pourrait diminuer significativement en 2020.
Les impacts actuels sur les Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems ainsi que la forte pression pesant sur Aircraft Interiors devraient perdurer durant les mois à venir.

 

2. Point sur la liquidité

La génération de cash-flow libre a été positive chaque mois du 1er trimestre 2020. Au 31 mars 2020, la trésorerie et les équivalents de trésorerie du Groupe s'élevaient à 3,2 Mds€ (donnée non auditée).
Au 31 mars 2020, l'encours de papiers commerciaux (NEU CP) de Safran était de 2 052 M€ avec des maturités s'étalant de fin-avril à mi-mai 2020, et 419 M€ souscrits par un FCPE du plan d'épargne Groupe.
Safran dispose d'une ligne de crédit renouvelable non-tirée de 2 520 M€ arrivant à échéance en décembre 2022. Cette facilité sert de ligne de sécurité pour le programme NEU CP. Le plafond du programme de NEU CP a été relevé de 2,5 Mds€ à 3,0 Mds€.
Le 26 mars 2020, le Groupe a annoncé la mise en place d'une nouvelle ligne de crédit de 3,0 Mds€ d'une durée pouvant aller jusqu'à deux ans, qui a été signée le 22 avril 2020. Le niveau de sursouscription initiale témoigne de la confiance élevée dans Safran.

Fin mars et sur la base de ces éléments, le Groupe dispose d'une position de liquidité forte et suffisante pour financer la poursuite de son activité et pour rembourser la dette arrivant à échéance en juillet 2020. Safran vise une génération de trésorerie positive sur l'ensemble de l'exercice en dépit d'une forte pression sur les deuxième et troisième trimestres.

 

3. Mesures prises pour faire face à la crise

Safran s'adapte au plus vite à ce nouvel environnement tout en protégeant l'ensemble de ses collaborateurs. Après la fermeture temporaire de sites (45 sur les 250 que compte Safran au 22 avril), le plan d'adaptation annoncé le 26 mars est en cours de déploiement.

  • Adaptation de ses effectifs aux besoins de l'activité confirmée par les clients en utilisant tous les moyens disponibles notamment l'activité partielle qui porte sur 35% de l'ensemble des effectifs dans le monde dont 45% en France au 22 avril 2020 ;
  • Actualisation à la baisse des programmes d'achats en ligne avec la diminution de l'activité ;
  • Réduction des investissements (CAPEX) représentant une baisse de près de 60% des engagements par rapport à 2019 ;
  • Baisse de 30% des dépenses de R&D par rapport à 2019 ;
  • Safran réduira ses coûts opérationnels (OPEX) de plus de 20% par rapport à 20191.

1 Hors achats et y compris dépenses de R&D.

 

Faits marquants
 

1. Propulsion aéronautique et spatiale

Livraisons de moteurs d'avions court et moyen-courriers
Fin mars 2020, les livraisons de moteurs CFM56 et LEAP totalisaient 326 unités, contre 577 au 1er trimestre 2019.
À date, les commandes et intentions d'achat de moteurs LEAP s'élèvent à 117 unités, portant le carnet de commandes à 15 065 moteurs.

Programme LEAP
CFM International a livré 272 moteurs LEAP au 1er trimestre 2020, contre 424 au 1er trimestre 2019.

  • LEAP-1A : 59 compagnies aériennes opèrent actuellement 671 avions équipés de moteurs LEAP-1A, totalisant à date plus de 6 millions d'heures de vol.
  • LEAP-1B : Nous sommes prêts à accompagner le retour en service du 737 MAX.
  • LEAP-1C : À date, le C919 a enregistré plus de 2 100 heures d'essais en vol.

Programme CFM56
La baisse de production des moteurs CFM56 se poursuit comme prévu : 54 unités ont été livrées au 1er trimestre 2020. En 2019, 153 moteurs avaient été livrés à la même période.

Activités de services pour moteurs civils2
Au 1er trimestre 2020, le chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils accuse un repli de – 3,3 % en USD, principalement dû au recul des ventes de pièces de rechange pour les moteurs CFM56 de dernière génération et des opérations de maintenance, réparation et révision. En janvier et février, le chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils a enregistré une croissance en ligne avec les hypothèses initiales. En mars, l'impact du Covid-19 a commencé à se manifester ce qui a entraîné une baisse du chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils d'environ 20 % par rapport à mars 2019.

2 Activités de services pour moteurs civils (agrégat exprimé en USD) : cet agrégat extracomptable (non audité) comprend le chiffre d'affaires des pièces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, réparation et révision) pour l'ensemble des moteurs civils de Safran Aircraft Engines et de ses filiales et reflète les performances du Groupe dans les activités de services pour moteurs civils comparativement au marché.

Programme M88
Au 1er trimestre 2020, 10 moteurs M88 ont été livrés, contre 8 au 1er trimestre 2019.

Turbines d'hélicoptères
Safran a conclu un nouveau contrat avec la Force aérienne portugaise pour réaliser la maintenance des moteurs RTM322 de ses hélicoptères EH101 Merlin. Plus de 38 moteurs vont bénéficier pendant dix ans du contrat de soutien Global Support Package (GSP) de Safran.

 

2. Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems

Le niveau d'activité des divisions s'est poursuivi de façon satisfaisante en janvier et février, période durant laquelle plusieurs contrats ont été signés.

Le 14 février 2020, le G700 de Gulfstream a effectué son vol inaugural, équipé des dernières nacelles de Safran pour les avions d'affaires à large cabine.

Safran a signé un contrat avec Aegean pour fournir en freins carbone leurs A320neo, et a également été de nouveau sélectionné par la compagnie aérienne EasyJet pour assurer les opérations de maintenance, réparation et révision (MRO) des trains d'atterrissage de sa flotte d'avions Airbus A320, prolongeant ainsi de trois ans et demi le contrat signé en 2017.

Concernant les activités d'Aerosystems, Safran a signé un contrat de maintenance pour le système de flottabilité de secours des hélicoptères HH-65 des garde-côtes des États-Unis.

 

3. Aircraft Interiors

Malgré l'impact du Covid-19 sur les activités de première monte d'Aircraft Interiors depuis mars, quelques contrats ont été remportés au début de l'année.

L'activité Cabin de Safran a conclu de nouveaux contrats avec une compagnie aérienne européenne majeure pour fournir les galleys de sa future flotte de Boeing 777-9 et pour la fourniture de leurs chariots pendant 5 ans, et avec United Airlines pour moderniser les coffres à bagages d'A319.
L'activité Seats de Safran a également remporté de nouveaux contrats, d'une part avec une compagnie aérienne asiatique majeure pour fournir des sièges de classe affaires destinés à ses A330, et d'autre part avec une compagnie aérienne européenne majeure pour fournir des sièges de classe économique pour ses A350.
Concernant Passenger Solutions, le système de divertissement à bord (IFE)RAVE a été sélectionné par plusieurs compagnies aériennes, notamment pour équiper des A321neo, A330-900 et A350 en première monte, et pour équiper en retrofit des Boeing 777-300.

 

 

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 ressort à 5 383 M€, en baisse de – 398 M€, soit – 6,9 % par rapport à la même période de 2019. L'effet de change net s'élève à 119 M€. Le taux de change spot EUR/USD moyen est de 1,10 $ pour 1 € au 1er trimestre 2020, comparé à 1,14 $ pour 1 € à la même période il y a un an. Le taux couvert du Groupe s'établit à 1,16 $ pour 1 € au 1er trimestre  2020, contre 1,18 $ pour 1 € au 1er trimestre 2019.

Sur une base organique, le chiffre d'affaires accuse une baisse de – 8,8 %, principalement due aux ventes en première monte de toutes les divisions :

  • baisse de – 11,8 % du chiffre d'affaires de la Propulsion du fait de l'impact des volumes en première monte (avions civils) et des activités de services pour moteurs civils. Légère hausse de la maintenance des turbines d'hélicoptères et des activités de première monte et de services des moteurs militaires ;
  • le chiffre d'affaires des Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems enregistre un léger recul de – 2,9 % dû aux trains d'atterrissage et aux activités de câblage pour les avions long-courriers. Le chiffre d'affaires a été soutenu par un solide volume de nacelles pour l'A320neo et, dans une moindre mesure, par les activités d'avionique ;
  • le chiffre d'affaires d'Aircraft Interiors a reculé de – 15,0 %, les ventes en première monte de l'ensemble des activités ayant souffert d'une base de comparaison élevée (retards rattrapés au 1er trimestre 2019) et de l'impact du Covid-19. Les services des activités Passenger Solutions ont légèrement augmenté.

 

Couvertures de change

Le 21 avril 2020, le portefeuille de couverture de Safran s'élevait à 27,0 Mds$. L'exposition annuelle moyenne estimée a été revue afin de refléter l'impact potentiel de la crise du Covid-19 sur le chiffre d'affaires libellé en dollars US au cours des prochaines années. Les cours couverts cibles annoncés précédemment ont été maintenus.

  • 2020 est totalement couverte pour une exposition nette estimée de 8,0 Mds$ à un cours couvert cible de 1,16 $.
  • 2021 est totalement couverte pour une exposition nette estimée de 9,0 Mds$, avec un cours couvert cible entre 1,14 $ et 1,16 $.
  • 2022 : la couverture ferme de l'exposition nette estimée de 8,4 Mds$ devrait augmenter à 10 Mds$. Le cours couvert cible devrait être compris entre 1,12 $ et 1,14 $.
  • 2023 : la couverture ferme de l'exposition nette estimée de 5,0 Mds$ devrait augmenter pour s'établir à 11 Mds$. Le cours couvert cible devrait être compris entre 1,10 $ et 1,12 $.

 

Commentaire sur l'activité du 1er trimestre 2020

Propulsion aéronautique et spatiale

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 s'élève à 2 497 M€, en baisse de – 9,9 % par rapport aux 2 771 M€ enregistrés au 1er trimestre 2019. Sur une base organique, le chiffre d'affaires accuse une baisse de – 11,8 %,

  • Les activités de première monte ont chuté de – 23,7 % (– 25,1 % sur une base organique) par rapport au 1er trimestre 2019, sous l'effet du recul des ventes de moteurs équipant les avions court et moyen-courrier (LEAP et CFM56). Les livraisons de moteurs LEAP-1B ont été conformes à l'accord signé entre CFM International et Boeing. La baisse des moteurs de forte puissance a également pesé sur le 1er trimestre 2020. Les livraisons de moteurs M88 ont légèrement augmenté à 10 unités au 1er trimestre 2020, contre 8 au 1er trimestre 2019, et les ventes de turbines d'hélicoptères en première monte ont été stables comparativement au 1er trimestre 2019.
  • Le chiffre d'affaires généré par les services est stable (en EUR, ou – 2,1 % sur une base organique) représentant 64,4 % des ventes. Le chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils recule de – 3,3 % en USD, en raison de l'impact du Covid-19 observé à partir de mars. La baisse des ventes de pièces de rechange pour les moteurs CFM56 de dernière génération et une moindre contribution des contrats de services pour les moteurs de forte puissance ont été les principaux facteurs de ce recul. Les activités de services militaires ont contribué positivement au 1er trimestre 2020.
     

Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 s'élève à 2 187 M€, en baisse de – 0,6 % par rapport aux 2 201 M€ enregistrés au 1er trimestre 2019. Sur une base organique, le chiffre d'affaires enregistre une baisse de – 2,9 %,

  • Le chiffre d'affaires des activités de première monte est stable (– 2,3 % sur une base organique) au 1er trimestre 2020. La hausse des livraisons de nacelles pour les A320neo équipés de LEAP-1A s'est poursuivie pour atteindre 174 unités au 1er trimestre 2020 (contre 120 unités au 1er trimestre 2019). Cette croissance a été neutralisée par la baisse du chiffre d'affaires des activités en première monte de trains d'atterrissage et des activités de câblage du fait de leur exposition aux programmes d'avions long-courriers. La croissance du chiffre d'affaires des activités Electronics & Defense a été soutenue au 1er trimestre 2020, confirmant la dynamique des activités d'avionique. Les activités de Défense (systèmes de visée et de navigation, et optronique) ont légèrement augmenté.
  • Les activités de services baissent légèrement de – 1,7 % (– 4,1 % sur une base organique) au 1er trimestre 2020. Les services pour nacelles ont enregistré une légère hausse.
     

Aircraft Interiors

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 s'élève à 694 M€, en baisse de – 13,9 % par rapport aux 806 M€ enregistrés au 1er trimestre 2019. Sur une base organique, le chiffre d'affaires accuse une baisse de – 15,0 % provenant de l'ensemble des activités.

  • Le chiffre d'affaires en première monte recule de – 19,5 % (– 20,4 % sur une base organique) au 1er trimestre 2020. Les ventes ont diminué en raison de la baisse des programmes de sièges affaires, des livraisons de galleys et d'inserts, ainsi que des activités Connected Cabin et intérieurs de cabine sur mesure pour Passenger Solutions.
  • Le chiffre d'affaires des services augmente légèrement de 1,9 % (stable sur une base organique) au 1er trimestre 2020, porté par les activités de Passenger Solutions. Les services de l'activité Seats s'inscrivent en légère baisse et ceux de Cabin sont stables au 1er trimestre 2020.

 

Calendrier

  • Assemblée générale 2020 (tenue exceptionnellement à huis clos) : 28 mai 2020
  • Résultats S1 2020 : 30 juillet 2020
  • Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2020 : 30 octobre 2020

 

* * * *

Safran organise aujourd'hui à 18h45, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers et les investisseurs. Pour participer, composer le 01 72 72 74 03 depuis la France, le +44 207 194 3759 depuis le Royaume-Uni ou le +1 646 722 4916 depuis les États-Unis (code d'accès pour tous les pays : 46192244#).

Veuillez demander la conférenceSafran et donner votre nom. Les participants sont invités à se connecter dix minutes avant le début de la conférence téléphonique.

Une ré-écoute sera disponible jusqu'au 28 juillet 2020 au 01 70 71 01 60, +44 203 364 5147 et au +1 646 722 4969 (code d'accès pour tous les pays : 418909632#).

Le communiqué de presse et la présentation sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com (section Finance).

* * * *

Chiffres clés

cp-20200429-en.png

Notes

[1] Chiffre d'affaires ajusté
Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit un chiffre d'affaires ajusté.
Ce dernier est ajusté des incidences :

  • de la valorisation des instruments dérivés de change afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi le chiffre d'affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture.

Table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté du 1er trimestre 2020 :

cp-20200429-en-2.png

 

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 95 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 24,6 milliards d'euros en 2019. Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2019 des dépenses de près de 1,7 milliard d'euros.

Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Pour plus d'informations : www.safran-group.com / Suivez @Safran sur Twitter 

 

AUTRES INFORMATIONS IMPORTANTES

Ce document contient des informations et déclarations prospectives relatives à Safran qui ne se fondent pas sur des faits historiques mais sur des anticipations, elles-mêmes issues des estimations et opinions des dirigeants, et impliquent des risques et des incertitudes, connues ou non, qui pourraient aboutir à des résultats, performances ou évènements significativement différents de ceux mentionnés dans ces déclarations. Ces déclarations ou informations sont susceptibles de porter sur des objectifs, intentions ou anticipations relatifs à des tendances, synergies, accroissements de valeur, plans, évènements, résultats d'opérations ou situations financières futures, ou comprendre d'autres informations relatives à Safran, fondées sur les opinions actuelles des dirigeants, ainsi que sur des hypothèses établies à partir de l'information actuellement à la disposition des dirigeants. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots « s'attendre à », « croire », « planifier », « anticiper », « pourrait », « prévoir », ou « estimer », ainsi que par d'autres termes similaires. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Safran. Les investisseurs et les porteurs de titres devraient dès lors utiliser ces déclarations avec la plus grande précaution.

Les facteurs qui pourraient impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux reflétés dans ces déclarations prospectives comprennent, sans que cela soit limitatif : les incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, fiscal ou règlementaire ; le risque que les nouvelles entités combinées ne réalisent pas les avantages escomptés, et notamment les synergies et les économies envisagées ; la capacité de Safran à mener à terme ses plans et sa stratégie, et à atteindre ses objectifs ; des résultats, obtenus par Safran, à l'issue de ces plans et de cette stratégie, inférieurs aux anticipations ; les risques décrits dans le Document d'Enregistrement Universel ; le plein impact de l'épidémie de la maladie du COVID-19.

La liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive. Les déclarations prospectives ne valent que le jour où elles sont données. Safran décline toute obligation de mettre à jour les informations publiques ou déclarations prospectives dans ce document pour refléter des événements ou circonstances postérieurs à la date du présent document, sauf si cette mise à jour est requise par les lois applicables.

 

UTILISATION D'INFORMATIONS FINANCIÈRES NON-GAAP

Ce document contient des informations financières complémentaires non-GAAP. Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que ces indicateurs ne sont ni audités, ni reflétés directement dans les états financiers du Groupe établis selon les normes IFRS et qu'ils ne doivent donc pas être considérés comme des substituts aux indicateurs financiers GAAP. De plus, de tels indicateurs financiers non-GAAP pourraient également ne pas être comparables à d'autres informations de même intitulé, utilisées par d'autres sociétés.

Contactez-nous
Contacts Presse
Contact analystes et investisseurs
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer