Safran : Forte croissance du chiffre d'affaires du 3e trimestre et des neuf premiers mois de 2017 - Focalisation sur la montée en cadence du LEAP

Données ajustées (croissance organique)

  • Croissance du chiffre d'affaires ajusté de 11,3 % au 3e trimestre 2017
  • Croissance du chiffre d'affaires ajusté de 5,1 % pour les neuf premiers mois de 2017
  • Relèvement de la perspective de chiffre d'affaires pour 2017

Données consolidées

  • Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 3 852 M€ au 3e trimestre 2017
  • Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 12 234 M€ pour les neuf premiers mois de 2017

 

Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées[Note 1]. Les définitions sont disponibles dans les Notes en page 10. La cession de Safran Identity & Security a été achevée au premier semestre 2017. Conformément à IFRS 5, les comparaisons avec le chiffre d'affaires 2016 excluent cette activité au premier semestre 2017 et pour les neuf premiers mois de 2016.

 

Commentaires du Directeur Général

Philippe Petitcolin a déclaré :

« Conformément à nos prévisions, toutes nos activités progressent avec une croissance organique de notre chiffre d'affaires supérieure à 11 % au troisième trimestre.
La production des moteurs LEAP monte en puissance au 3e trimestre et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de plus de 450 moteurs en 2017. Sur les neuf premiers mois de l'année, notre livraison de moteurs CFM56 et LEAP s'élève à 1 333 unités, un chiffre record.
Nos activités d'équipements progressent de manière régulière grâce au mix programmes et aux services. La croissance du chiffre d'affaires de la Défense s'est accélérée grâce aux activités de guidage, de navigation et d'optronique.
Les tendances des neuf premiers mois devraient se poursuivre jusqu'à la fin de l'année. Nous relevons donc notre perspective de croissance du chiffre d'affaires et confirmons notre perspective de résultat opérationnel courant et de cash flow libre pour 2017.
 » 

 

Chiffres clés du 3e trimestre 2017 et des neuf premiers mois de l'année 

Les variations organiques excluent notamment les effets des variations significatives du périmètre de consolidation, à savoir la classification des activités de Safran Identity & Security en tant qu'activités cédées et la mise en équivalence d'ArianeGroup.

  • Le chiffre d'affaires ajusté au 3e trimestre 2017 s'établit à 3 815 M€, en hausse de 8,5 % par rapport au 3e trimestre 2016. La croissance du chiffre d'affaires ajusté est de 11,3 % sur une base organique.
     
  • Le chiffre d'affaires ajusté pour les neuf premiers mois de 2017 s'établit à 11 853 M€, en hausse de 3,0 % par rapport à l'année précédente (5,1 % sur une base organique).
     
  • Au 3e trimestre 2017, les activités de services pour moteurs civils[Note 2] sont en croissance de 14,5 % en USD par rapport à 2016, portées principalement par les services et les pièces de rechange pour les moteurs CFM56. Pour les neuf premiers mois de 2017, les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 10,4 % en USD.

 

Faits marquants

  • Production et carnet de commandes de moteurs d'avions court et moyen-courrier
    Fin septembre, les livraisons de moteurs CFM56 et LEAP totalisaient un nombre record de 1 333 unités en 2017, contre 1 326 en 2016. Outre les 2 192 commandes et intentions d'achats de moteurs LEAP reçues sur les 9 premiers mois 2017, CFM a enregistré 424 commandes et intentions d'achat pour les moteurs CFM56, la demande demeurant soutenue. Le carnet de commandes pour les deux programmes de moteurs est de 14 777 unités, soit plus de sept années de production.
     
  • Programme LEAP 
    CFM poursuit la montée en cadence de la production de LEAP comme prévu. Au cours du trimestre, 110 moteurs ont été livrés, portant les livraisons à 257 unités fin septembre. En 2016, 33 moteurs avaient été livrés à la même période de l'année, dont 22 au troisième trimestre. CFM maintient son objectif de livraison d'au moins 450 moteurs LEAP en 2017.
     
  • Programme CFM56 
    La production des moteurs CFM56 reste soutenue avec 1 076 unités livrées durant les neuf premiers mois de l'année, dont 366 au troisième trimestre. Avec la diminution maîtrisée de la cadence de production, 217 moteurs de moins ont été livrés depuis début 2017 par rapport aux neuf premiers mois de 2016.
     
  • Silvercrest 
    Comme annoncé à l'occasion du salon de l'aviation d'affaires américaine de Las Vegas (NBAA), les développements complémentaires devant être réalisés pour le moteur Silvercrest retarderont sa certification. Safran a réaffirmé son engagement vis à vis du programme et travaille à définir le nouveau calendrier. Cessna qui a choisi Silvercrest pour équiper son avion d'affaires Hémisphère a indiqué que cette situation était sans impact sur son entrée en service.
     
  • Premier vol de l'A330neo 
    Le 19 octobre 2017, l'A330 remotorisé d'Airbus a effectué son premier vol avec succès.
    Safran est significativement engagé dans ce nouveau programme, notamment en tant que fournisseur de la nacelle du moteur exclusif. En outre, Safran fournit les trains d'atterrissage, roues et freins carbone*, câblages et autres systèmes électriques. Aero Gearbox International, société commune de Safran Transmission Systems et Rolls Royce, fournit la transmission de puissance du moteur Trent 7000 de Rolls-Royce.
    * développé par Goodrich-Messier, une joint-venture entre Safran Landing Systems et UTC Aerospace Systems
     
  • Freins carbone 
    Durant le trimestre, Safran a signé plusieurs contrats importants de freins carbone, notamment avec United Airlines, Ethiopian et GOL pour équiper des Boeing 737 NG et MAX, et avec Interjet pour ses A320neo.
     
  • Turbines d'hélicoptères 
    Safran a présenté la nouvelle famille de moteurs de forte puissance baptisée Aneto conçue pour le marché des hélicoptères super-mediums et lourds. La famille Aneto comprendra plusieurs modèles, couvrant une gamme de puissance allant de 2 500 shp à plus de 3 000 shp. Le premier modèle de cette famille, l'Aneto-1K de 2 500 shp, a été sélectionné par Leonardo pour motoriser l'hélicoptère bimoteur AW189K. Le premier vol de l'Aneto-1K sur cet hélicoptère a eu lieu en mars 2017, et son entrée en service est prévue au quatrième trimestre 2018.
     
  • Défense 
    Safran a signé un premier contrat de vente pour son PASEO NS (Naval System) de dernière génération, qui équipera les nouvelles frégates d'une marine asiatique. Les PASEO NS, qui doivent être livrés fin 2018, seront exploités pour leurs capacités de surveillance et de désignation d'objectifs jour/nuit. 

 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre 2017 s'élève à 3 815 M€, en hausse de 298 M€, soit 8,5 %, par rapport à la même période de l'année dernière. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 11,3 %, toutes les activités ayant contribué à la croissance.

Sur une base organique, la variation du chiffre d'affaires est calculée en excluant l'effet du changement de périmètre de consolidation (non significatif au 3e trimestre 2017). L'effet de change net s'élève à (103) M€, incluant un effet de conversion négatif du chiffre d'affaires en devises étrangères, notamment en USD. Le taux de change spot USD/EUR moyen est de 1,17 $ pour 1 € au 3e trimestre 2017, comparé à 1,12 $ pour 1 € à la même période il y a un an. Le taux couvert du Groupe s'est amélioré à 1,21 $ pour 1 € au 3e trimestre 2017, contre 1,24 $ pour 1 € au 3e trimestre 2016.

 

En millions d'euros Propulsion aéronautique et spatiale Équipements aéronautiques Défense Holding et autres Safran
T3 2016 2 058 1 208 253 0 3 517
T3 2017 2 303 1 225 281 6 3 815
Croissance publiée 12,0 % 1,4 % 11,1 % n.s. 8,5 %
Impact des variations de périmètre - 0,2 % - - 0,1 %
Effet de change (2,4) % (4,1) % (1,5) % - (2,9) %
Croissance organique 14,4 % 5,3 % 12,6 % n.s. 11,3 %

 

Chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2017

Sur les neuf premiers mois de 2017, le chiffre d'affaires s'élève à 11 853 M€, en hausse de 349 M€, soit 3,0 %, par rapport à la même période il y a un an. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 5,1 %, porté par la croissance de toutes les activités.

Le chiffre d'affaires sur une base organique est calculé en excluant les effets de variation du périmètre de consolidation ((296) M€, dont (312) M€ au 1er semestre 2016 au titre de la contribution des activités de lanceurs spatiaux transférées depuis à ArianeGroup).
L'effet de change net s'élève à 58 M€, reflétant une amélioration du taux couvert, notamment en USD. Le taux couvert du Groupe s'est amélioré à 1,21 $ pour 1 € pour les neuf premiers mois de 2017, par rapport à 1,24 $ pour 1 € pour les neuf premiers mois de 2016. Le taux de change spot USD/EUR moyen est de 1,11 $ pour 1 € pour les neuf premiers mois de 2017, comparé à 1,12 $ pour 1 € à la même période il y a un an. 

 

En millions d'euros Propulsion aéronautique et spatiale Équipements aéronautiques Défense Holding et autres Safran
9 mois 2016 6 913 3 750 837 4 11 504
9 mois 2017 6 994 3 940 905 14 11 853
Croissance publiée 1,2 % 5,1 % 8,1 % n.s. 3,0 %
Impact des variations de périmètre (4,4) % 0,3 % - - (2,6) %
Effet de change 0,7 % 0,2 % 0,2 % - 0,5 %
Croissance organique 4,9 % 4,6 % 7,9 % n.s. 5,1 %

 

Couvertures de change

À la suite de la remontée de l'euro au 3e trimestre, certaines options ont été désactivées. Safran s'est employé à les remplacer et à améliorer la couverture de son exposition future aux variations de change. Le rebond de l'euro n'a pas eu d'impact sur les cours cibles et les fourchettes cibles publiés par le Groupe. Le 19 octobre 2017, le portefeuille de couverture de Safran s'élevait à 15,9 Mds$.

2017, 2018 : aucun changement dans les couvertures de change du Groupe n'est à noter depuis la publication des résultats semestriels, le 28 juillet 2017.
2019 : la couverture ferme de l'exposition nette USD/EUR a augmenté pour s'établir à 2,9 Mds$ (2,8 Mds$ en juillet 2017) et les instruments en place permettront d'atteindre une couverture de 8,0 Mds$ d'ici la mi-2018 tant que la parité USD/EUR se maintient sous le seuil de 1,25. Certains instruments en place ont des barrières désactivantes dont les niveaux sont placés entre 1,21 $ et 1,40 $ avec des maturités allant jusqu'à un an. Le cours couvert cible est inchangé, compris dans la fourchette 1,15 – 1,18 USD/EUR.
2020 : la couverture ferme de l'exposition nette USD/EUR a augmenté pour s'établir à 3,7 Mds$ (2 Mds$ en juillet 2017) et les instruments en place permettront d'atteindre une couverture de 7,1 Mds$ d'ici la fin 2018 tant que la parité USD/EUR se maintient sous le seuil de 1,25. Certains instruments en place ont des barrières désactivantes dont les niveaux sont placés entre 1,21 $ et 1,40 $ avec des maturités allant jusqu'à un an. Le cours couvert cible est inchangé, compris dans la fourchette 1,13 – 1,18 USD/EUR.

 

Dividende

Comme annoncé le 24 mai 2017 dans le cadre de l'acquisition envisagée de Zodiac Aerospace, Safran ne versera pas en fin d'année un acompte sur dividende au titre de 2017. Par ailleurs, la pratique actuelle de distribution est confirmée.

 

Perspectives pour l'année 2017

Safran a achevé au premier semestre 2017 la cession de ses activités de Sécurité, qui ont été classées comme cédées. Par conséquent, les perspectives 2017 et la comparaison avec 2016 portent sur les activités poursuivies : Propulsion aéronautique et spatiale, Équipements aéronautiques, Défense, Holding et autres.

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2016, Safran consolide sa participation dans ArianeGroup par mise en équivalence et, par conséquent, ne reconnaît plus le chiffre d'affaires au titre des activités spatiales. En 2017, l'impact de ce changement sur le chiffre d'affaires est de (312) M€ correspondant au chiffre d'affaires de ces activités au 1er semestre 2016.

Safran relève sa perspective de chiffre d'affaires ajusté pour l'ensemble de l'exercice 2017 :

  • Une croissance du chiffre d'affaires ajusté publié supérieure à 3 % au taux de change moyen de 1,10 $ pour 1 € (contre +2 % à 3 % précédemment). Hors effet de la mise en équivalence d'ArianeGroup à compter du 1er juillet 2016, la hausse du chiffre d'affaires devrait être supérieure à la fourchette précédente qui était de 2 % à 4 %.

L'impact de la transition CFM56-LEAP sur le résultat opérationnel courant ajusté 2017 incluant des mesures potentielles supplémentaires visant à améliorer la durée de vie sous l'aile devrait se situer dans une fourchette entre 350 et 400 M€, légèrement supérieure à l'hypothèse précédente.

  • Safran confirme sa perspective de résultat opérationnel courant ajusté 2017, proche de celui de 2016.

Safran confirme également sa perspective précédente de cash flow libre :

  • Le cash flow libre 2017 devrait représenter plus de 45 % du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs États clients.

Les autres hypothèses sous-jacentes à ces perspectives sont inchangées par rapport à celles du 24 février 2017.

 

Commentaires sur l'activité du 3e trimestre et des neuf premiers mois de 2017

 

Propulsion aéronautique et spatiale

Les activités de Propulsion aéronautique et spatiale enregistrent un chiffre d'affaires de 2 303 M€ au 3e trimestre 2017, en hausse de 12,0 % par rapport aux 2 056 M€ de la même période l'année dernière. Sur une base organique, le chiffre d'affaires progresse de 14,4 % tiré par les programmes de moteurs civils et militaires.

Le chiffre d'affaires des services augmente de 11,1 % grâce au dynamisme de l'ensemble des activités.
Les services pour moteurs civils, dont la croissance était peu soutenue au 3e trimestre 2016, ont progressé de 14,5 % (en USD), grâce aux activités de services et de pièces de rechange pour les moteurs CFM56.
Les services des turbines d'hélicoptères ont renoué avec la croissance – par rapport à une base de comparaison favorable - grâce à une contribution plus forte des contrats de service, notamment pour les clients militaires.

Le chiffre d'affaires en première monte progresse de 13,3 %. Les ventes de moteurs civils augmentent, tirées par la montée en cadence de la production des moteurs LEAP, avec 110 unités livrées au 3e trimestre 2017, contre 22 à la même période il y a un an. Comme prévu, les volumes de CFM56 ont reculé de 10 % à 366 moteurs livrés au 3e trimestre 2017, contre 407 au 3e trimestre 2016. Les livraisons de modules de moteurs de forte puissance, notamment de GE90, diminuent également. Les ventes de moteurs militaires progressent fortement grâce à un nombre plus important de moteurs M88 : 12 unités livrées, dont 4 dans le cadre de contrats export, ont été comptabilisées au 3e trimestre 2017, alors qu'aucune livraison n'avait été réalisée à la même période de l'année dernière. Le chiffre d'affaires des turbines d'hélicoptères a diminué principalement en raison d'une évolution du mix en faveur des moteurs plus petits.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la croissance du chiffre d'affaires des activités de Propulsion est de 1,2 %, ou de 4,9 % sur une base organique, grâce aux services. Les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 10,4 % en USD. Cette dynamique est notamment due aux prestations de services et aux révisions des moteurs CFM56 récents et GE90. Les services pour moteurs militaires sont également en hausse.

Depuis le début de l'année, la transition CFM56 - LEAP se poursuit. L'augmentation de la production de LEAP a plus que compensé la baisse de celle des CFM56 : le nombre total de moteurs livrés a atteint le niveau record de 1 333 cette année contre 1 326 l'année dernière. Au 30 septembre 2017, les livraisons de moteurs LEAP totalisent 257 unités et celles des moteurs CFM56, 1 076 unités. 

 

Équipements aéronautiques

Au 3e trimestre 2017, le chiffre d'affaires des Equipements aéronautiques s'élève à 1 225 M€, en hausse de 1,4 % par rapport aux 1 208 M€ enregistrés à la même période il y a un an. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 5,3 %.

Le chiffre d'affaires en première monte progresse au 3e trimestre de 7,2 % sur une base organique. Les livraisons de câblages et de trains d'atterrissage à Airbus pour l'A350 ont fortement augmenté par rapport à la même période il y a un an. Les livraisons pour les programmes A330 et Boeing 787 ont également progressé par rapport à 2016. Le nombre de nacelles livrées pour l'A320neo a augmenté pour atteindre 38 unités (18 unités au 3e trimestre 2016) dans le sillage des livraisons de moteurs LEAP-1A. Comme prévu, 12 nacelles d'A380 ont été livrées au 3e trimestre 2017, par rapport à 24 pour la même période il y a un an.

Le chiffre d'affaires des services augmente de 1,3 % sur une base organique, tiré essentiellement par la dynamique soutenue des freins carbone.

Sur les neuf premiers mois, la croissance des activités d'Équipements aéronautiques s'établit à 5,1 %, portée par la progression des services pour les freins carbone et les nacelles, ainsi que par une hausse des livraisons d'équipements pour l'A320neo et l'A350, qui a notamment compensé la baisse des volumes pour les programmes A380 et A320ceo. Sur une base organique, le chiffre d'affaires est en hausse de 4,6 %.

 

Défense

Le chiffre d'affaires des activités de Défense au 3e trimestre 2017 s'élève à 281 M€, en hausse de 11,1 % par rapport aux 253 M€ enregistrés à la même période de l'année dernière. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 12,6 %.

La croissance a été principalement tirée par les ventes militaires notamment de systèmes de guidage, de drones et d'équipements optroniques, en particulier pour l'export. Les activités d'avionique sont également en hausse grâce à une augmentation des ventes de systèmes embarqués.

Le chiffre d'affaires des activités de Défense augmente de 8,1 % sur les neuf premiers mois de l'année. Sur une base organique, il progresse de 7,9 %, tiré par les ventes aux clients militaires.

 

Calendrier

  • Résultats annuels 2017 : 27 février 2018
  • Assemblée générale 2018 25 mai 2018

* * * *

Safran organise aujourd'hui à 8h30, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers, les investisseurs et les médias. Pour participer, composer le 01 72 72 74 03 depuis la France, le +44 207 194 3759 depuis le Royaume-Uni, ou le +1 844 286 0643 depuis les États-Unis (code d'accès : 14713060#).

Une ré-écoute sera disponible au 01 70 71 01 60, au +44 203 364 5147 et au +1 646 722 4969 (code d'accès : 418706936#).

Le communiqué de presse et la présentation sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com.

* * * *

Chiffres clés

Chiffre d'affaires par activité
(en millions d'euros)
T3 2016 T3 2017 % variation publiée % variation organique
Propulsion aéronautique et spatiale 2 056 2 303 12,0 % 14,4 %
Equipements aéronautiques 1 208 1 225 1,4 % 5,3 %
Défense 253 281 11,1 % 12,6 %
Holding et autres - 6 n.a. n.a.
Safran 3 517 3 815 8,5 % 11,3 %
Chiffre d'affaires par activité
(en millions d'euros)
9m 2016 9m 2017 % variation publiée % variation organique
Propulsion aéronautique et spatiale 6 913 6 994 1,2 % 4,9 %
Equipements aéronautiques 3 750 3 940 5,1 % 4,6 %
Défense 837 905 8,1 % 7,9 %
Holding et autres 4 14 n.a. n.a.
Safran 11 504 11 853 3,0 % 5,1 %
Chiffre d'affaires 2017 par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2017 T2 2017 T3 2017
Propulsion aéronautique et spatiale 2 360 2 331 2 303
Equipements aéronautiques 1 335 1 380 1 225
Défense 284 340 281
Holding et autres 3 5 6
Safran 3 982 4 056 3 815
Chiffre d'affaires 2016 ajusté par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2016 T2 2016 T3 2016 T4 2016 2016
Propulsion aéronautique et spatiale 2 301 2 556 2 056 2 478 9 391
Equipements aéronautiques 1 219 1 323 1 208 1 395 5 145
Défense 269 315 253 401 1 238
Holding et autres 2 2 0 3 7
Safran 3 791 4 196 3 517 4 277 15 781
Change euro/dollar T3 2016 T3 2017 9m 2016 9m 2017
Cours de change spot moyen 1,12 1,17 1,12 1,11
Cours de change spot (fin de période) 1,12 1,18 1,12 1,18
Cours couvert 1,24 1,21 1,24 1,21

 

Notes

[1] Chiffre d'affaires ajusté

Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit un chiffre d'affaires ajusté.

Ce dernier est ajusté des incidences :

  • de la valorisation à la valeur de marché des instruments dérivés de change, afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d'affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture, et

Table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté du 3e trimestre 2017 et des neuf premiers mois de 2017 :

T3 2017
(en millions d'euros)

Chiffre d'affaires consolidé

Couverture de change Regroupements d'entreprises Chiffre d'affaires ajusté
Revalorisation du chiffre d'affaires Différés des résultats sur couvertures Amortissements incorporels fusion Sagem-Snecma Effets des autres regroupements d'entreprises
Chiffre d'affaires 3 852 (37) n.a. n.a. n.a. 3 815
9m 2017
(en millions d'euros)

Chiffre d'affaires consolidé

Couverture de change Regroupements d'entreprises Chiffre d'affaires ajusté
Revalorisation du chiffre d'affaires Différés des résultats sur couvertures Amortissements incorporels fusion Sagem-Snecma Effets des autres regroupements d'entreprises
Chiffre d'affaires 12 234 (381) n.a. n.a. n.a. 11 853

 

[2] Activités de services pour moteurs civils (agrégat exprimé en USD)

Cet agrégat extracomptable (non audité) comprend le chiffre d'affaires des pièces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, réparation et révision) pour l'ensemble des moteurs civils de Safran Aircraft Engines et de ses filiales et reflète les performances du Groupe dans les activités de services pour moteurs civils comparativement au marché.

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l'Aéronautique, de l'Espace et de la Défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie près de 58 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 15,8 milliards d'euros en 2016. Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2016 des dépenses de 1,7 milliard d'euros. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Pour plus d'informations : www.safran-group.com / Suivez @Safran sur Twitter 

 

AUTRES INFORMATIONS IMPORTANTES

Ce document n'a pas pour objet ni ne constitue une offre de vente ni la sollicitation d'une offre pour la souscription ou l'acquisition de titres, ni une offre d'achat ou la sollicitation d'une offre de vente de titres, ni une sollicitation aux fins de l'obtention d'un vote ou d'une autorisation dans une ou plusieurs juridictions en lien avec le projet d'acquisition de Zodiac Aerospace (l' « Opération ») ou tout autre objet en lien avec ce projet ; il n'y aura pas de vente, d'émission d'acquisition ou de transfert de titres dans aucune juridiction en violation du droit applicable.

L'offre publique envisagée dans le cadre de l'Opération reste soumise à l'obtention des autorisations réglementaires ainsi que de toutes autres autorisations usuelles. Ce document ne doit pas être publié ni diffusé, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la diffusion de ces informations fait l'objet de restrictions légales. Safran et Zodiac Aerospace entendent déposer auprès de l'Autorité des marchés financiers (l' «AMF ») un prospectus ainsi que tous autres documents pertinents en lien avec l'offre publique en France.

Conformément au droit français, la documentation relative à l'offre publique qui, si elle est déposée, comportera les termes et conditions de l'offre publique, sera soumise au contrôle de l'AMF. Il est vivement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires situés en France de prendre connaissance, si et lorsqu'ils seront disponibles, du prospectus relatif à l'offre publique ainsi que de tous autres documents relatifs à l'offre publique auxquels il est fait référence dans le présent document, ainsi que de tout avenant ou ajout à ces documents, dans la mesure où ceux-ci contiendront des informations importantes sur Safran, Zodiac Aerospace, ainsi que sur l'opération envisagée et sur d'autres sujets connexes.

Le présent document et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre d'achat, ni la sollicitation d'un ordre de vente, des actions Zodiac Aérospace, Safran ou de toute autre entité, aux Etats-Unis ou dans toute autre juridiction dans laquelle l'opération pourrait faire l'objet de restrictions. Des valeurs mobilières ne peuvent être offertes ou vendues aux Etats-Unis en l'absence d'enregistrement ou de dispense d'enregistrement au titre du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act »), étant précisé que les actions Safran n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act et que Safran n'a pas l'intention de procéder à une offre au public d'actions ou autres titres aux Etats-Unis. La diffusion du présent document peut, dans certains pays, faire l'objet d'une réglementation spécifique. Les personnes en possession du présent document doivent s'informer des éventuelles restrictions locales et s'y conformer.

 

DECLARATIONS PROSPECTIVES

Ce document contient des informations et déclarations prospectives relatives à Safran, Zodiac Aerospace et leurs entités combinées, qui ne se fondent pas sur des faits historiques mais sur des prévisions, elles-mêmes issues des estimations et opinions des dirigeants, et impliquent des risques et des incertitudes, connues ou non, qui pourraient aboutir à des résultats, performances ou évènements significativement différents de ceux mentionnés dans ces déclarations. Ces déclarations ou informations sont susceptibles de porter sur des objectifs, intentions ou anticipation relatifs à des tendances, synergies, accroissements de valeur, plans, évènements, résultats d'opérations ou situations financières futures, ou comprendre d'autres informations relatives à Safran, Zodiac Aerospace et à leurs entités combinées, fondées sur les opinions actuelles des dirigeants, ainsi que sur des hypothèses établies à partir de l'information actuellement à la disposition des dirigeants. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots« s'attendre à », « anticiper », « croire », « planifier », « anticiper », « pourrait », « prévoir », ou « estimer », ainsi que par d'autres termes similaires. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Safran ou de Zodiac Aerospace. Les investisseurs et les porteurs de titres devraient dès lors utiliser ces déclarations avec la plus grande précaution. Les facteurs qui pourraient impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux reflétés dans ces déclarations prospectives comprennent, sans que cela soit limitatif : les incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, fiscal ou règlementaire ; la capacité à obtenir l'autorisation de réaliser l'Opération de la part de l'assemblée générale des actionnaires ; à l'environnement économique, financier, concurrentiel, fiscal ou règlementaire ; la capacité à obtenir l'autorisation de réaliser l'Opération de la part de l'assemblée générale des actionnaires ; l'impossibilité de satisfaire à certaines autres conditions à la réalisation de l'Opération selon les termes et le calendrier prévus ; l'éventualité que l'Opération envisagée ne se réalise pas ou ne soit pas réalisée dans le calendrier prévu ; le risque que les nouvelles entités combinées ne réalisent pas les avantages escomptés de l'Opération, et notamment les synergies, les économies ou les opportunités de croissance envisagées ; la capacité de Safran ou de Zodiac Aerospace à mener à terme ses plans et sa stratégie, et à atteindre ses objectifs ; des résultats, obtenus par Safran, Zodiac Aerospace (et leurs entités combinées) à l'issue de ces plans et de cette stratégie, inférieurs aux anticipations ; ou encore les risques décrits dans le document de référence. La liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive. Les déclarations prospectives ne valent que le jour où elles sont données. Safran et Zodiac Aerospace déclinent toute obligation de mettre à jour les informations publiques ou déclarations prospectives dans ce document pour refléter des événements ou circonstances postérieurs à la date du présent document, sauf si cette mise à jour est requise par les lois applicables.

 

UTILISATION D'INFORMATIONS FINANCIÈRES NON-GAAP

Ce document contient des informations financières complémentaires non-GAAP. Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que ces indicateurs ne sont ni audités, ni reflétés directement dans les états financiers de Safran établis selon les normes IFRS et qu'ils ne doivent donc pas être considérés comme des substituts aux indicateurs financiers GAAP. De plus, de tels indicateurs financiers non-GAAP pourraient également ne pas être comparables à d'autres informations de même intitulé, utilisées par d'autres sociétés.

 

Contactez-nous
Contacts Presse
Contacts Analystes et Investisseurs
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer