Safran : chiffre d’affaires du premier trimestre 2017

  • Croissance organique de 5,5 % du chiffre d'affaires portée par la hausse des activités de services aéronautiques
  • Confirmation des perspectives pour 2017

Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées [Note 1] et portent sur les activités poursuivies [Note 2]. Les définitions sont disponibles dans les Notes en page 7.
 

Chiffres clés du 1er trimestre 2017 (activités poursuivies, sauf mention contraire)

Les variations organiques excluent notamment les effets des changements significatifs du périmètre de consolidation, à savoir la classification des activités Safran Identity & Security en tant qu'activités destinées à être cédées et la mise en équivalence d'Airbus Safran Launchers.

  • Le chiffre d'affaires ajusté pour le 1er trimestre 2017 s'établit à 3 982 M€, en hausse de 5,0 % par rapport au premier trimestre de l'année précédente (+ 5,5 % sur une base organique).
  • La croissance organique a été portée par une activité toujours soutenue dans les services aéronautiques.
  • Les activités de services pour moteurs civils [Note 3] ont progressé de 17,7 % en USD, tirées par les ventes de pièces de rechange et par les contrats de services des moteurs CFM56 de deuxième génération ainsi que des moteurs GE90.
  • Reprise de la croissance pour les activités de Défense, en hausse de 5,6 % par rapport au premier trimestre 2016.
  • Confirmation des perspectives 2017

 

Faits marquants 

  • Programme LEAP : 
    • Carnet de commandes : avec 574 moteurs commandés (y compris les intentions d'achats) durant le 1er trimestre, le moteur LEAP confirme son succès commercial, portant le carnet de commandes total à 12 046 moteurs au 31 mars 2017.
    • Livraisons : la montée en cadence de la production des moteurs LEAP se poursuit comme prévu. Au 1er trimestre 2017, 81 moteurs ont été livrés à Airbus pour exploitation commerciale ainsi qu'à Boeing pour préparer l'entrée en service prévue au 2e trimestre.
    • LEAP-1A : la production monte en cadence et le moteur atteint toutes les spécifications de performances. A date, neuf compagnies aériennes opèrent des moteurs LEAP-1A totalisant 80 000 heures de vol.
    • LEAP-1B : le Boeing 737 MAX 9 a réalisé son premier vol le 13 avril 2017. L'entrée en service commercial du 737 MAX 8 est prévue au 2e trimestre 2017.
    • LEAP-1C : COMAC prépare le C919 pour son premier vol prévu au 2e trimestre 2017.
       
  • Programme CFM56 : les nouvelles commandes et intentions d'achat s'élèvent à 122 moteurs CFM56 au 1er trimestre. 345 moteurs CFM56 ont été livrés durant ce trimestre, en baisse par rapport aux 442 moteurs livrés au 1er trimestre 2016, les avionneurs ayant commencé la transition vers les modèles neo et MAX.
     
  • Turbines d'hélicoptères : Bell Helicopter a livré son premier hélicoptère 505 Jet Ranger X équipé du moteur Arrius 2R.
     
  • Freins carbone : plusieurs nouveaux contrats ont été signés au 1er trimestre, notamment avec Norwegian pour 108 Boeing 737 MAX, et avec Singapore Airlines pour 47 A350.
     
  • Electronics & Defense : La Direction Générale de l'Armement (DGA) a confié à Safran le développement et la réalisation d'une version améliorée de son Système Global de Navigation (SGN) pour les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de la classe « Le Triomphant » actuellement en service.
     
  • Sécurité (activité destinée à être cédée) : La cession à Smiths Group des activités de détection a été annoncée le 6 avril 2017.

 

Paris, le 25 avril 2017 à 17 h 40

Commentaires du Directeur Général

Philippe Petitcolin a déclaré :

« Le programme LEAP continue sa montée en puissance en 2017. Nous avons célébré avec Air India l'entrée en service de son premier A320neo équipé de notre 100e ensemble propulsif (moteur LEAP et nacelle), et avons démarré la livraison à Boeing de moteurs de série afin de préparer l'entrée en service du 737 MAX. Nos clients sont toujours satisfaits par la disponibilité et la performance du LEAP-1A. La montée en cadence de la production se poursuit et nous sommes confiants dans notre capacité à tenir nos engagements.
En termes d'avancées stratégiques, nous avons finalisé la cession à Smiths Group de nos activités de détection et prévoyons de finaliser la vente de nos activités d'identité et de sécurité au 2e trimestre.
Enfin, la croissance du chiffre d'affaires de toutes nos activités démontre la robustesse de nos marchés finaux. Ce 1er trimestre représente donc un bon début d'année, et nous confirmons nos objectifs annuels de chiffre d'affaires ajusté, de résultat opérationnel courant ajusté et de cash flow libre. » 

 

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017

Toutes les activités ont contribué à la croissance enregistrée au 1er trimestre. 

(en millions d'euros) Propulsion Équipements aéronautiques Défense Holding et autres Safran
T1 2016 2 301 1 219 269 2 3 791
T1 2017 2 360 1 335 284 3 3 982
Croissance publiée 2,6% 9,5% 5,6% n.a. 5,0%
Impact des variations de périmètre (5,0)% 0,7% - n.a. (2.8)%
Effet de change 2,4% 2,6% 1,1% n.a. 2,3%
Croissance organique 5,2% 6,2% 4,5% n.a. 5,5%

Le chiffre d'affaires sur une base organique est calculé en excluant les effets de variation du périmètre de consolidation (notamment 114 M€ au 1er trimestre 2016 au titre des activités de lanceurs spatiaux transférées à ASL). L'effet de change net s'élève à 89 M€, incluant un effet de conversion positif du chiffre d'affaires en devises étrangères, notamment en USD. Le taux de change spot USD/EUR moyen est de 1,06 USD pour 1 € au 1er trimestre 2017, comparé à 1,10 USD pour 1 € à la même période il y a un an. Le taux couvert du Groupe s'est amélioré à 1,21 USD pour 1 € au 1er trimestre 2017, contre 1,24 USD pour 1 € au 1er trimestre 2016.

 

Couvertures de change

Le portefeuille de couverture de Safran s'élevait à 18,1 Mds USD le 11 avril 2017.

  • 2017 à 2019 : aucun changement dans les couvertures de change du Groupe n'est à noter depuis la publication des résultats annuels 2016 le 24 février 2017.
  • 2020 : l'exposition nette USD/EUR est couverte à hauteur de 2,0 Mds et les instruments en place permettront d'atteindre une couverture de 6,4 Mds d'ici la mi-2018 tant que l'USD/EUR se maintiendra sous le seuil de 1,25. Certains instruments en place ont des barrières désactivantes dont les niveaux sont placés entre 1,18 et 1,45 USD avec des maturités allant jusqu'à 2 ans. Le cours de couverture cible est compris dans une fourchette 1,13 - 1,18 USD/EUR.

 

Confirmation des perspectives pour 2017

Au 1er trimestre 2017, toutes les activités de Sécurité sont classées comme destinées à être cédées. Par conséquent, les perspectives 2017 et la comparaison avec 2016 portent sur les activités poursuivies : Propulsion aéronautique et spatiale, Équipements aéronautiques, Défense, Holding et autres.

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2016, Safran consolide sa participation dans Airbus Safran Launchers par mise en équivalence et, par conséquent, ne reconnaît plus de chiffre d'affaires au titre des activités spatiales. En 2017, l'impact de ce changement sur le chiffre d'affaires est estimé à 312 M€ correspondant à la contribution de ces activités au 1er semestre 2016 (dont 114 M€ au 1er trimestre 2016), où elles étaient consolidées par intégration globale.

Safran confirme pour l'ensemble de l'exercice 2017 :

  • Une croissance de 2 % à 3 % du chiffre d'affaires ajusté publié, au taux de change moyen estimé de 1,10 USD pour 1 €. Hors effet de la mise en équivalence d'ASL à compter du 1er juillet 2016, la hausse du chiffre d'affaires devrait être comprise entre 2 % et 4 %.
  • Un résultat opérationnel courant ajusté proche de celui de 2016.
  • Un cash-flow libre représentant plus de 45 % du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs États clients.

Les hypothèses sous-jacentes à ces prévisions sont inchangées par rapport à celles du 24 février 2017.

 

Négociations exclusives pour l'acquisition de Zodiac Aerospace

Comme communiqué le 14 mars 2017, Safran et Zodiac Aerospace poursuivent leurs négociations exclusives. Ces discussions tiendront compte des conséquences des faits nouveaux que Zodiac Aerospace a communiqués au marché à cette date. Les deux groupes tiendront le marché informé de toute évolution significative de l'opération.
 

Commentaire sur l'activité du 1er trimestre 2017

Activités poursuivies

  • Propulsion aéronautique et spatiale
    Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017 s'élève à 2 360 M€, en hausse de 2,6 % (5,2 % sur une base organique) par rapport aux 2 301 M€ enregistrés au 1er trimestre 2016. Cette croissance a été portée par les services liés aux programmes civils et militaires.
    Le chiffre d'affaires des moteurs civils en première monte est en baisse, les ventes de moteurs LEAP (81 unités) n'ayant notamment pas compensé le recul des livraisons de moteurs CFM56 (97 de moins qu'au 1er trimestre 2016) et de modules des moteurs de forte puissance. Les ventes de moteurs militaires en première monte progressent avec une stabilité des livraisons de M88 (7 unités) et une hausse de celles des TP400 (+7 unités). Malgré des volumes plus importants, les ventes de turbines d'hélicoptères accusent une baisse proche de 10 % du fait d'un mix en faveur des petits moteurs.
    Le chiffre d'affaires généré par les activités de services de Propulsion aéronautique augmente de 15,9 % en euros et représente 61,6 % du revenu du trimestre. Les activités de services pour moteurs civils progressent de 17,7 % en USD, tirées par les ventes de pièces de rechange et les contrats de services liés aux moteurs CFM56 de deuxième génération et aux GE90. Le chiffre d'affaires des services pour turbines d'hélicoptères a diminué en raison d'un repli de l'activité de support, notamment auprès des clients du secteur pétrolier et gazier et de l'immobilisation d'une partie de la flotte d'hélicoptères H225 Super Puma.
    Les nouvelles commandes et intentions d'achat totalisent 574 moteurs LEAP et 122 moteurs CFM56 au 1er trimestre. Au 31 mars 2017, le carnet de commandes pour ces deux moteurs s'établit à 13 962 unités et compte notamment 12 046 moteurs LEAP.
     
  • Équipements aéronautiques
    Le chiffre d'affaires au 1er trimestre 2017 s'élève à 1 335 M€, en hausse de 9,5 % par rapport aux 1 219 M€ enregistrés au 31 mars 2016. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 6,2 %.
    Le chiffre d'affaires des activités de première monte a enregistré une hausse de 9,6 % comparé au 1er trimestre 2016. Les livraisons de câblages et de trains d'atterrissage pour l'A350 ont progressé, en phase avec les cadences de production. 41 nacelles pour l'A320neo ont été livrées au cours du 1er trimestre 2017 (aucune au 1er trimestre 2016) pour franchir le seuil des 100 ensembles propulsifs (moteur et nacelle) LEAP. Les livraisons d'inverseurs de poussée et de trains d'atterrissage pour l'A330 ont légèrement augmentées par rapport au 1er trimestre 2016. Les volumes de livraison pour le Boeing 787 ont été globalement stables au 1er trimestre 2017. 13 nacelles d'A380 ont été livrées au 1er trimestre 2017 contre 25 pour la même période de 2016. Les volumes d'inverseurs de poussée pour l'A320ceo ont baissé comme attendu.
    Le chiffre d'affaires des activités de services a augmenté de 9,3 %, notamment grâce à la croissance de la base installée de freins carbone. Les services pour les nacelles sont également en croissance et ont profité de la contribution positive de la vente de pièces de rechange pour l'A320neo. Les services représentent 30,7 % du total des ventes sur le trimestre.
     
  • Défense
    Au 1er trimestre 2017, le chiffre d'affaires s'élève à 284 M€, en hausse de 5,6 % par rapport à 269 M€ au 1er trimestre 2016. Sur une base organique, le chiffre d'affaires progresse de 4,5 %.
    La légère baisse du chiffre d'affaires de l'avionique, due en particulier à un recul des livraisons de systèmes de contrôle de vol d'hélicoptères, a été compensée par une forte hausse des ventes de kits de guidage et par le démarrage du programme de drone tactique Patroller.

 

Activités destinées à être cédées

  • Sécurité
    Les activités de Sécurité réalisent un chiffre d'affaires de 467 M€ au 1er trimestre 2017, par rapport aux 449 M€ enregistrés à la même période en 2016. La finalisation de la vente à Smiths Group des activités de détection de Safran a été annoncée le 6 avril 2017.

 

Calendrier

  • Assemblée générale 2017 : 15 juin 2017
  • Résultats S1 2017 : 28 juillet 2017 (avant bourse)

 

* * * *

Safran organise aujourd'hui à 18 h 30, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers, les investisseurs et les médias. Pour participer, composer le 01 70 77 09 38 depuis la France, le +44 203 367 9462 depuis le Royaume-Uni ou le +1 855 402 7763 depuis les États-Unis. Une réécoute sera disponible au 01 72 00 15 00, au +44 203 367 9460 et au +1 877 642 3018 (code d'accès 307786 #).

Le communiqué de presse et la présentation sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com.

* * * *

Chiffres clés

Chiffre d'affaires ajusté par activité
(en millions d'euros)
T1 2015 T1 2016 % variation % variation
organique
Propulsion aéronautique et spatiale 2 301 2 360 2,6 % 5,2 %
Équipements aéronautiques 1 219 1 335 9,5 % 6,2 %
Défense 269 284 5,6 % 4,5 %
Holding et Autres 2 3 n.a. n.a.
Total Groupe 3 791 3 982 5,0 % 5,5 %
Chiffres d'affaires 2016 par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2016 T2 2016 T3 2016 T4 2016 2016
Propulsion aéronautique et spatiale 2 301 2 556 2 056 2 478 9 391
Équipements aéronautiques 1 219 1 323 1 208 1 395 5 145
Défense 269 315 253 401 1 238
Holding et autres 2 2 - 3 7
Chiffre d'affaires total 3 791 4 196 3 517 4 277 15 781
Change euro/dollar T1 2016 T1 2017
Cours de change spot moyen 1,10 1,06
Cours de change spot (fin de période) 1,14 1,07
Cours couvert 1,24 1,21


Notes

[1] Chiffre d'affaires ajusté

Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit un chiffre d'affaires ajusté.

Ce dernier est ajusté des incidences :

  • de la valorisation des instruments dérivés de change, afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d'affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture, et
    • la totalité des variations de juste valeur des instruments dérivés de change afférentes aux flux des périodes futures est neutralisée.

Table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté du 1er trimestre 2017 :

T1 2017
(en millions d'euros)
Chiffre d'affaires consolidé Couverture de change Regroupements d'entreprises Chiffre d'affaires ajusté
Revalorisation du chiffre d'affaires Différés des résultats sur couvertures Amortissements incorporels - fusion Sagem/Snecma Effets des autres regroupements d'entreprises
Chiffre d'affaires 4 181 (199) n.a. n.a. n.a. 3 982


[2] Activités destinées à être cédées

Safran est entré en négociations exclusives avec Advent International/Oberthur Technologies pour la cession de ses activités d'identité et de sécurité (décision communiquée le 29 septembre 2016). À la suite de cette décision, toutes les activités constituant Safran Identity & Security ont été classées comme activités en cours de cession à fin septembre 2016, y compris les activités de détection qui avaient été classées en tant qu'actifs et passifs destinés à être cédés depuis l'annonce, le 21 avril 2016, de la signature d'un accord portant sur leur cession à Smiths Group. La contribution des activités de Safran Identity & Security aux états financiers est donc présentée séparément des activités poursuivies de Safran, à savoir : Propulsion, Équipements aéronautiques, Défense, Holding et autres. La cession à Smiths Group des activités de détection a été annoncée le 6 avril 2017.

 

[3] Activités de services pour moteurs civils (agrégat exprimé en USD)

Cet indicateur de performance non audité comprend le chiffre d'affaires des pièces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, réparation et révision) pour l'ensemble des moteurs civils de Safran Aircraft Engines et de ses filiales uniquement et reflète les performances du Groupe dans les activités de services pour moteurs civils.

 

AUTRES INFORMATIONS IMPORTANTES
Ce communiqué de presse n'a pas pour objet ni ne constitue une offre de vente ni la sollicitation d'une offre pour l'acquisition, la souscription
ou une invitation à acquérir ou souscrire à des titres, ni une sollicitation aux fins de l'obtention d'un vote ou d'une autorisation de la part d'une juridiction en lien avec un projet d'acquisition de Zodiac Aerospace (l' « Opération ») ou tout autre objet, et il n'y aura pas de vente, d'émission ou de transfert de titres dans aucune juridiction en violation du droit applicable.

Toute offre publique et fusion dans le cadre d'une Opération restent soumises à l'obtention de l'avis des comités d'entreprise, la signature de la documentation définitive et à l'obtention des autorisations réglementaires ainsi que de toutes autres autorisations usuelles. Une offre publique d'achat et la fusion ne seront déposées qu'après la réalisation de ces conditions. Ce document ne doit pas être publié ni diffusé, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la diffusion de ces informations fait l'objet de restrictions légales. Safran et Zodiac Aerospace pourraient déposer auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (l' « AMF ») un prospectus ainsi que tous autres documents pertinents en lien avec une offre publique d'achat en France et une fusion-absorption de Zodiac Aerospace avec Safran. Conformément au droit français, la documentation relative à l'offre publique d'achat et à la fusion qui, si elle est déposée, comportera les termes et conditions de l'offre publique d'achat et de la fusion, sera soumise au contrôle de l'AMF. Il est vivement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires situés en France de prendre connaissance, si et lorsqu'ils seront disponibles, du prospectus relatif à l'offre publique d'achat ainsi que de tous autres documents relatifs à l'offre publique d'achat et à la fusion auxquels il est fait référence dans le présent document, ainsi que de tout avenant ou ajout à ces documents, dans la mesure où ceux-ci contiendront des informations importantes sur Safran, Zodiac Aerospace, ainsi que sur les opérations envisagées et sur d'autres sujets connexes.


INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR LES ETATS-UNIS
Tout titre devant être émis dans le cadre d'une Opération est susceptible de devoir être enregistré conformément au U.S. Securities Act de 1933, tel qu'amendé (le « Securities Act »). Une Opération pourrait être soumise au vote des actionnaires de Zodiac Aerospace. Si toute Opération nécessite un enregistrement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (la « SEC »), Safran préparera un prospectus destiné aux actionnaires de Zodiac Aerospace et devant être enregistré auprès de la SEC, enverra le prospectus aux actionnaires de Zodiac Aerospace par courrier et enregistrera auprès de la SEC les autres documents relatifs à une Opération. Il est vivement recommandé aux actionnaires et aux investisseurs de lire attentivement le prospectus et la déclaration d'enregistrement dont il fait partie lorsqu'il sera disponible, le cas échéant, ainsi que tous autres documents susceptibles d'être soumis à la SEC, puisqu'ils contiendront des informations importantes. Si un enregistrement devait être effectué auprès de la SEC en rapport avec une Opération, les actionnaires de Zodiac Aerospace pourront obtenir gratuitement des copies du prospectus ainsi que des autres documents déposés par Safran auprès de la SEC et sur le site de la SEC, www.sec.gov. Ces documents, s'ils étaient enregistrés, pourront être obtenus gratuitement en contactant le pôle Relations Investisseurs de Safran au 2, Boulevard du Général Martial Valin 75724 Paris Cedex 15 – France ou en appelant le (33) 1 40 60 80 80. Alternativement, les offres et les cessions faites par Safran dans le cadre d'une Opération pourraient être par ailleurs exemptées de l'application des dispositions de la Section 5 du Securities Act et aucune déclaration d'enregistrement ne devrait être déposée à la SEC par Safran.

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES
Ce communiqué contient des informations et déclarations prospectives relatives à Safran, Zodiac Aerospace et leurs entités combinées, qui ne se fondent pas sur des faits historiques mais sur des anticipations, elles-mêmes issues des estimations et opinions des dirigeants, et impliquent des risques et des incertitudes, connues ou non, qui pourraient aboutir à des résultats, performances ou évènements significativement différents de ceux mentionnés dans ces déclarations. Ces déclarations ou informations sont susceptibles de porter sur des objectifs, intentions ou anticipations relatifs à des tendances, plans, évènements, résultats d'opérations ou situations financières futures, ou comprendre d'autres informations relatives à Safran, Zodiac Aerospace et à leurs entités combinées, fondées sur les opinions actuelles du management, ainsi que sur des hypothèses établies à partir de l'information actuellement à la disposition des dirigeants. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « planifier », « anticiper », « pourrait », « prévoir », ou « estimer », ainsi que par d'autres termes similaires. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Safran ou de Zodiac Aerospace. Les investisseurs et les porteurs de titres devraient dès lors utiliser ces déclarations avec la plus grande précaution. Les facteurs qui pourraient impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux reflétés dans ces déclarations prospectives comprennent, sans que cela soit limitatif : les incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, fiscal ou règlementaire ; la capacité à obtenir l'autorisation de réaliser l'Opération de la part de l'assemblée générale des actionnaires ; l'impossibilité de satisfaire à certaines autres conditions à la réalisation de l'Opération selon les termes et le calendrier prévus ; l'éventualité que l'Opération envisagée ne se réalise pas ou ne soit pas réalisée dans le calendrier prévu ; le risque que les nouvelles entités combinées ne réalisent pas les avantages escomptés de l'Opération, et notamment les synergies, les économies ou les opportunités de croissance envisagées ; la capacité de Safran ou de Zodiac Aerospace à mener à terme ses plans et sa stratégie, et à atteindre ses objectifs ; des résultats, obtenus par Safran, Zodiac Aerospace (et leurs entités combinées) à l'issue de ces plans et de cette stratégie, inférieurs aux anticipations ; ou encore les risques décrits dans le document de référence. La liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive. Les déclarations prospectives ne valent que le jour où elles sont données. Safran décline toute obligation de mettre à jour les informations publiques ou déclarations prospectives dans ce document pour refléter des événements ou circonstances postérieurs à la date du présent document, sauf si cette mise à jour est requise par les lois applicables.
UTILISATION D'INFORMATIONS FINANCIÈRES NON-GAAP
Ce communiqué de presse contient des informations financières complémentaires non-GAAP. Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que ces indicateurs ne sont ni audités, ni reflétés directement dans les états financiers du Groupe établis selon les normes IFRS et qu'ils ne doivent donc pas être considérés comme des substituts aux indicateurs financiers GAAP. De plus, de tels indicateurs financiers non- GAAP pourraient également ne pas être comparables à d'autres informations de même intitulé, utilisées par d'autres sociétés.

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l'Aéronautique, de l'Espace de la Défense et de la Sécurité (les activités de Sécurité étant destinées à être cédées). Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 66 500 personnes (y compris la Sécurité) pour un chiffre d'affaires de 15,8 milliards d'euros en 2016 (excluant la Sécurité). Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2016 des dépenses de 1,7 milliard d'euros (hors dépenses liées aux activités Sécurité). Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Pour plus d'informations : www.safran-group.com / Suivez @Safran sur Twitter 

Contactez-nous
Contact Presse
Contact Analystes et Investisseurs