: 6 min

Safran apporte son savoir-faire face à la crise sanitaire

Depuis le début de la pandémie, les initiatives pour soutenir les équipes médicales face à la crise sanitaire se multiplient : les collaborateurs de Safran se mobilisent en proposant leur expertise et savoir-faire. Tour d’horizon.

Safran contribue concrètement à la lutte contre le Covid-19, et ce de plusieurs manières : en adaptant certains de ses produits existants, ou en créant rapidement des solutions adaptées (dispositifs de protection comme des visières et des masques, développement de solutions médicales sur demande) ; en mettant à disposition certains de ses moyens industriels ; ou encore en faisant don de matériel d'urgence.  

Mobilisation des outils industriels Safran

Grâce notamment aux capacités de Safran en matière d'impression 3D et de textile (activités sièges et parachutes), les collaborateurs de différentes filiales de Safran se mobilisent pour fabriquer des équipements de protection pour les soignants. Une équipe transverse est mobilisée pour mutualiser les ressources du Groupe afin de fabriquer en quantité des visières, masques et blouses. Plusieurs milliers d'équipements – en particulier des visières, pour lesquelles le Groupe est très impliqué – ont d'ores et déjà été livrés dans des hôpitaux et centres médicalisés situés à proximité des établissements Safran concernés.

safran-aero-boosters_debitmetre_3d.jpg

Essai concluant au centre hospitalier de Liège (Belgique)

Une équipe de Safran Aero Boosters, la filiale belge du Groupe, s'est portée volontaire pour fabriquer, grâce aux machines d'impression 3D, des pièces de rechange pour les respirateurs. L'objectif est de pouvoir reproduire rapidement un débitmètre de respirateur médical, une pièce qui doit être régulièrement changée lors des soins apportés aux malades. Après de premiers essais concluants fin mars, un premier exemplaire de ce débitmètre est déjà en fonctionnement au grand Centre hospitalier Montlégia à Liège. Safran Aero Boosters devrait pouvoir en produire rapidement une centaine d'exemplaires. Lire le post sur LinkedIn 

 

 

 

 

Aux Etats-Unis, l'impression 3D a permis à la filiale Safran Cabin d'apporter son aide à Hardy Diagnostics, un fabricant de dispositifs médicaux, qui développe notamment des tests de dépistage du Covid-19. Face à l'augmentation de sa production de kits de tests, ce fabriquant n'était plus en mesure de produire suffisamment de plateaux métalliques permettant de stocker et de stériliser ses produits. Safran Cabin Santa Maria a donc prêté main forte à Hardy Diagnostics en utilisant son expertise en modélisation et impression 3D pour fabriquer ces plateaux en un temps record.

masque-easybreath.jpg

Masque équipé de ses pièces imprimées en 3D

Safran contribue aussi directement à adapter les masques de snorkeling Decathlon (modèle « Easybreath ») à un usage médical. Le Groupe a mis au point avec son partenaire Segula Technologies* un kit de pièces prototypées en impression 3D qui, une fois ajoutées au masque, permettent d'équiper à la fois les soignants (protection passive) et les patients ventilés (oxygénothérapie). Safran et Segula Technologies mettent par ailleurs en accès ouvert le design de ce kit de pièces, dont 200 premiers exemplaires vont être fournis dans les prochains jours à différents CHU. Cet équipement sera particulièrement efficace pour limiter la contamination des zones de passage ou d'examen au sein des hôpitaux.

En savoir plus

Accéder aux plans des pièces

*Groupe d'ingénierie

 

 

Adaptation des produits du Groupe à un usage médical

Safran travaille étroitement avec les autorités afin d'adapter à un usage médical des masques et des filtres à air initialement produits à d'autres fins – en premier lieu les masques de protection inclus dans l'équipement FELIN. Destinés aux fantassins, ces masques sont conçus pour être utilisés en milieu contaminé, notamment en cas de guerre bactériologique. Equipés d'un filtre et d'un système de ventilation autonome, ils permettent de protéger le personnel soignant lors d'activités les exposant à un fort risque de contamination, par exemple pour intuber les patients. D'ores et déjà déployés dans les hôpitaux militaires français, notamment dans la région Grand Est, ces équipements sont très appréciés des soignants lorsqu'ils doivent réaliser un effort physique dans un environnement contaminé (ventilation active).

Safran travaille aussi à la mise au point grâce à l'impression 3D d'un masque haute protection réutilisable (FFP2), par nettoyage et changement de cartouche. Destiné aux populations à risque dans la lutte contre le Covid-19, ce modèle utilisera les cartouches filtrantes comprises dans les masques à oxygène EROS réalisés par la société Safran Aerosystems. Une fois les étapes de validation passées, l'objectif sera d'industrialiser le masque, et de fabriquer dans un premier temps environ 20 000 exemplaires de cartouches filtrantes par semaine.

Hélicoptères et avions au coeur de la lutte contre le Covid-19

Les hélicoptères jouent plus que jamais un rôle crucial dans le transport de patients vers les hôpitaux et leur évacuation vers des régions où les services de réanimation sont moins engorgés. En France, comme dans de nombreux pays dans le monde, ces hélicoptères sont en grande majorité équipés de turbines Safran, dont les équipes continuent à se mobiliser dans le contexte actuel pour en assurer la maintenance. Notons également que de nombreux autres produits du Groupe équipent ces hélicoptères (câblages, boules gyrostabilisées, flottabilités, roues et freins, groupes auxiliaires de puissance…) qui permettent aux autorités de mener à bien leur mission sanitaire.

Par ailleurs, un équipement joue un rôle crucial dans la gestion des évacuations de patients : le boîtier Helicom, qui permet de géolocaliser un hélicoptère à tout moment par position satellite. Dans le cadre des rotations de transport de patients pour désengorger les régions fortement impactées par l'épidémie, ce système permet aux médecins régulateurs d'assurer une meilleure régulation des moyens aériens sur les sites hospitaliers et un suivi plus précis des missions héliportées, particulièrement pour les évacuations transfrontalières.

L'avion de transport militaire A400M a également été sollicité pour des missions humanitaires vitales pour soutenir les professionnels de santé. Des équipes de Safran sont à la manoeuvre pour assurer le soutien des turbopropulseurs TP400.

Donation du Groupe en soutien aux services de soin

​En plus des 60 000 masques fournis aux autorités françaises le 23 mars dernier, Safran a également rassemblé plus de 50 000 masques supplémentaires ainsi que 2 000 blouses qui ont été livrés le jeudi 2 avril à l'APHP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris, le Centre Hospitalier Universitaire d'Ile-de-France).

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer