Rencontre avec Jade, UX Researcher chez Safran Analytics !

Jade est User Experience Researcher au sein de Safran Analytics. Un nouveau métier où l’utilisateur est au centre des préoccupations !
Jade

Quelle est votre mission au sein de Safran Analytics ?

Je fais partie de la Direction Conception, Collaboration et Créativité (C3), où je travaille en collaboration avec des UX Designers et des prototypers IT pour concevoir des prototypes* autour de la donnée mais aussi pour proposer de nouvelles méthodologies de collaboration. Nous sommes impliqués aussi bien sur des projets pour les sociétés du Groupe que pour des sujets concernant Safran Analytics.

Nous concevons actuellement une solution d'analyse et de traitement des données permettant aux collaborateurs d'améliorer le support client.
Avec le digital, il est possible de réaliser des solutions performantes techniquement parlant, mais il ne faut pas oublier qu'elles seront utilisées par des hommes. Il est donc nécessaire d'intégrer tout au long de la conception le facteur humain pour s'assurer de l'utilité et de la praticité  de la solution. En tant que UX Reseacher, je suis garante de la prise en compte des utilisateurs dans l'élaboration de la solution. Mon but est d'améliorer leur quotidien ! Pour cela, j'étudie leur environnement, j'analyse ainsi le facteur humain et l'aspect ergonomie**.

Cette étude se traduit par un travail d'observation sur le terrain qui peut être important, des interviews et des ateliers de travail avec ces utilisateurs. Ils sont impliqués tout au long des projets, ce qui nous permet de comprendre leurs besoins et de leur faire tester les solutions au fur et à mesure de leurs conceptions.

 

Quelle formation avez-vous suivie pour devenir UX Researcher ?

Après une classe préparatoire aux écoles de l'INP (réseau d'écoles d'ingénieurs), j'ai ensuite intégré l'Ecole Nationale Supérieure de Cognitique***.

Ce qui m'a plu dans cette école c'était l'importance du facteur humain, cette formation permet en effet, d'allier la technologie et l'humain.

 

Quelles sont les qualités requises pour exercer votre métier ?

L'empathie et la bienveillance sont essentielles. La théorie peut être éloignée du réel, il faut alors s'en détacher et se mettre à la place de l'utilisateur. Lorsque j'étudie le comportement d'une personne, je dois avoir un regard neutre et ne pas la juger. Elle effectue une tâche d'une certaine manière pour une raison. C'est à moi de comprendre pourquoi. Cette capacité d'analyse est donc indispensable.

Enfin la curiosité est une qualité clef dans ce métier,  je travaille avec des personnes différentes tous les jours et sur une multitude de projets.

 

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Tout d'abord, la variété des projets est captivante. 

Il est aussi très enrichissant de travailler dans l'aéronautique avec des personnes passionnées qui ont des étoiles dans les yeux lorsqu'ils parlent de leur métier.

Enfin, c'est vraiment valorisant de faciliter le quotidien des personnes avec qui nous travaillons.

 

Où vous voyez-vous dans quelques années ?

Bonne question ! Mon métier est nouveau, il a encore beaucoup à apporter à Safran. Je me vois poursuivre les nombreux projets que nous avons en cours et en créer des nouveaux !

 

* Selon le Larousse.fr, un prototype est le premier exemplaire construit d'un ensemble mécanique, d'un appareil, d'une machine et qui est destiné à en expérimenter en service les qualités en vue de la construction en série.
* Selon le Larousse.fr, l'ergonomie est l'étude quantitative et qualitative du travail dans l'entreprise, visant à améliorer les conditions de travail et à accroître la productivité. (Le but de cette science est de tenter d'adapter le travail à l'homme en analysant notamment les différentes étapes du travail industriel, leur perception par celui qui exécute, la transmission de l'information et, de façon parallèle, l'apprentissage de l'homme qui doit s'adapter aux contraintes technologiques.)
* L'école a pour ambition de former des ingénieurs aux valeurs éthiques et environnementales affirmées, en plaçant l'homme au centre de l'innovation.