: 3 min

Relations écoles : un vivier de talents pour Safran

Safran a signé le 3 décembre dernier une convention de partenariat avec l’ENSEEIHT (Ecole Nationale Supérieure d'Electrotechnique, d'Electronique, d'Informatique, d'Hydraulique et des Télécommunications) de Toulouse. Cet accord – le 18e en quelques années – vient conforter la stratégie de recrutement du Groupe qui recherche ses futurs cadres sur les bancs des grandes écoles et des universités*.

Safran devrait embaucher cette année près de 600 cadres jeunes diplômés en France. Comment le Groupe identifie-t-il les profils les plus prometteurs ? Grâce à une politique de relations écoles ambitieuse, visant à détecter et à attirer très tôt les meilleurs talents. « Notre objectif est qu'au moins 50 % des jeunes diplômés que nous recrutons aient déjà vécu une expérience professionnelle dans le Groupe, que ce soit sous la forme d'un stage, d'une alternance, d'une thèse ou d'un VIE1, explique Sabrina Gottlieb, responsable Politique de recrutement et Attractivité de Safran. Les avoir vus à l'oeuvre en situation réelle nous permet en effet de mieux évaluer leur potentiel. Nous nous sommes donc rapprochés de plusieurs grandes écoles et universités scientifiques afin de nous faire connaître de leurs étudiants et d'orienter les cursus de formation vers les compétences dont nous avons besoin. »

Sabrina Gottlieb
Sabrina Gottlieb, responsable Politique de recrutement et Attractivité Safran

Un réseau d'ambassadeurs

La force vive de cette stratégie de partenariats, ce sont les « ambassadeurs Safran ». Choisis sur la base du volontariat, ils sont aujourd'hui plus de 250 collaborateurs, jeunes ou expérimentés, eux-mêmes anciens élèves des établissements au sein desquels ils incarnent désormais le Groupe. Leur rôle ? Susciter l'envie de rejoindre Safran en présentant ses métiers et ses parcours professionnels, mais aussi accompagner les étudiants dans leur orientation : aide à la rédaction de CV, simulation d'entretiens d'embauche, participation aux forums organisés par les écoles, etc. « Ils forment un réseau structuré et organisé, souligne Sabrina Gottlieb. Certains ambassadeurs entretiennent des contacts réguliers avec les responsables et les enseignants, tandis que d'autres sont en contact direct avec les étudiants ou dispensent même des formations. »

convention ambassadeurs
Convention Ambassadeurs Safran

 

L'une des entreprises les plus attractives

Ces actions sont très appréciées des étudiants. En témoigne le palmarès Universum 2018, qui classe Safran pour la deuxième année consécutive au quatrième rang des entreprises préférées des futurs ingénieurs français. « Notre notoriété est en progression, confirme Sabrina Gottlieb, ce qui nous encourage à poursuivre et renforcer notre stratégie. Nous voulons notamment améliorer la représentativité du réseau, que ce soit en termes d'âges, de genres, de métiers ou encore de filiales, avec par exemple l'intégration d'ambassadeurs issus de Safran Seats, Safran Cabin ou encore de Safran Aerosystems2. » Un autre axe de travail est l'animation du réseau, indispensable pour maintenir la motivation : des forums ou des conventions sont organisés au cours desquels les ambassadeurs peuvent échanger expériences et bonnes pratiques, et aussi avoir accès à des informations privilégiées… Tout ce qui leur permettra de porter haut les couleurs du Groupe auprès de ses futurs talents.

 

* Polytechnique, CentraleSupélec, Mines ParisTech, Centrale Lyon, Telecom Paristech, ESTACA, Sorbonne Université, ISAE SUPAERO, Université Paris Sud, etc.

1 Volontariat International en Entreprise. Dispositif permettant de confier à un jeune de moins de 28 ans une mission professionnelle à l'étranger.

2 Les trois sociétés issues de la fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran réalisée le 1er décembre 2018.

 

En savoir plus

- Safran, 4e entreprise préférée des futurs ingénieurs français

- Le classement Universum 2018

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer