Publication des résultats du premier semestre 2017

Safran a publié le 28 juillet 2017, un chiffre d'affaires ajusté de ses activités poursuivies de plus de 8 milliards d'euros, en progression de 2,4 % sur un an sur une base organique.

Le chiffre d'affaires de la Propulsion aéronautique et spatiale s'élève à 4 691 millions d'euros, en hausse de 0,9 % sur une base organique, porté par les services des programmes civils et militaires. Les activités de services pour moteurs civils, dont le chiffre d'affaires a augmenté de 8,4 % en USD par rapport au premier semestre 2016, sont tirées notamment par les ventes de pièces de rechange et les services pour les moteurs CFM56 et GE90.

Lors du salon aéronautique du Bourget 2017, CFM a enregistré des commandes pour 1 063 moteurs (dont 980 LEAP), ainsi que des contrats de services pour les moteurs LEAP et CFM56, pour une valeur totale de 18,8 milliards de dollars US (prix catalogue). Au 30 juin 2017, le carnet de commandes (commandes et intentions d'achat) totalise 13 113 moteurs LEAP.

La montée en cadence des programmes LEAP se poursuit. Au premier semestre 2017, 147 moteurs ont été vendus à Airbus et Boeing par rapport à 11 moteurs au premier semestre 2016.

Concernant les Équipements aéronautiques, le chiffre d'affaires s'élève à 2 715 millions d'euros, en hausse de 4,2 % sur une base organique comparé au premier semestre 2016. Les livraisons de systèmes électriques et de trains d'atterrissage à Airbus pour l'A350 ont fortement augmenté et, comme prévu, 21 nacelles d'A380 ont été livrées, contre 56 pour la même période il y a un an. Du côté des freins carbone, plusieurs nouveaux contrats ont été signés, notamment avec Lion Air pour 222 Boeing 737 MAX, Norwegian pour 107 Boeing 737 MAX, Aeromexico pour 60 Boeing 737 MAX, IAG pour 74 A320neo, Vueling pour 42 A320neo et Singapore Airlines pour 47 A350.

Le chiffre d'affaires de la Défense s'élève à 624 millions d'euros, en hausse de 5,8 % sur une base organique par rapport au premier semestre 2016. Cette croissance a été portée par les ventes de produits militaires. La progression des systèmes de guidage, des drones et des équipements optroniques, notamment à l'export, a compensé la baisse des activités avioniques, principalement impactées par le repli des systèmes de commande de vol d'hélicoptères.

Compte tenu de la performance réalisée ce semestre, Safran confirme l'ensemble de ses objectifs pour l'exercice 2017. Le Groupe prévoit pour 2017 une croissance de son chiffre d'affaires de 2 à 3 %, un résultat opérationnel courant proche de celui de 2016 ainsi qu'une génération de cash-flow d'au moins 45 % du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs États clients.

Safran a finalisé la cession de ses activités de détection le 7 avril et de ses activités d'identité et de sécurité le 31 mai 2017, achevant le recentrage stratégique annoncé lors de la Journée Investisseurs en mars 2016 (Capital Markets Day 2016). Les produits de ces cessions totalisent 3,1 milliards d'euros et la plus-value s'élève à 766 millions d'euros. Le Groupe opère désormais exclusivement dans le secteur de l'aéronautique, de l'espace et de la défense, concentré sur ses propres enjeux de forte croissance et de profitabilité élevée.

Le 24 mai 2017, Safran et Zodiac Aerospace ont annoncé les nouveaux termes du projet. Sous réserve des conditions de résidence, les investisseurs peuvent trouver des informations complémentaires sur le site Internet de Safran : www.safran-group.com/fr.

Retrouvez le communiqué de presse en cliquant ici.