: 3 min

#LoveMySafranJob :"Ce que m’évoque Safran, c’est le progrès"

#LoveMySafranJob: "Ce que m’évoque Safran, c’est le progrès. Il faut rester ouvert à toutes les occasions d’apprentissage, de partage, d’interactions. J’aime relever des défis dans ma carrière !" Ishen, Safran Aerosystems, Tunisie
Ihsen Timounit

Passion, défis et persévérance guident le parcours professionnel d'Ihsen Timoumi. Entrée chez Zodiac Équipements Tunisie en 2016, la jeune femme de 26 ans est devenue responsable de l'unité autonome de production (UAP) Élastomères de Safran Aerosystems en Tunisie après plusieurs mobilités internes. Elle revient sur ce début de carrière, mené tambour battant.

Vous êtes une femme passionnée par la technique. Qu'est-ce qui vous a conduit vers l'aéronautique ?

J'ai toujours été intéressée par le génie mécanique et j'ai choisi dès le lycée de m'orienter vers une filière technique. Le fait d'être une femme dans un domaine plutôt masculin était un défi, cela me motivait davantage. Diplômée de l'école nationale d'Ingénieurs de Bizerte, j'ai suivi une spécialisation en Génie mécanique, Structures aéronautiques et Dimensionnements. J'ai postulé dans plusieurs entreprises du secteur aéronautique tunisien pour mon projet de fin d'études. Ainsi, j'ai intégré la Reporting Unit Elastomères de Zodiac Aerospace. À l'époque, je n'imaginais pas que cela deviendrait Safran à peine trois ans plus tard, suite au rapprochement des deux groupes !

 

Vous avez rapidement évolué vers des postes à responsabilité, comment cela s'est-il passé ?

Après mon stage, on m'a proposé le poste de responsable des ateliers Dégivreurs Élastomères. C'était un nouveau défi !  J'ai rapidement appris sur le terrain grâce à l'accompagnement de mon manager. Il m'a fait confiance et m'a aidée à construire mon plan de carrière. Un an après cette expérience, on m'a proposé le poste de responsable de l'Excellence opérationnelle de l'unité Élastomères et Composites. Le contexte était particulier, puisqu'il s'agissait de réunir deux unités en une. J'ai dû gérer des problématiques d'accompagnement au changement, ce qui n'est pas évident pour une jeune manager. Mais au final, nous avons tous appris à travailler ensemble et j'en suis ressortie grandie. Enfin, depuis un an je suis responsable de l'UAP Réservoirs Élastomères, qui compte 110 personnes. Encore un défi de taille que j'ai été encouragée à relever, et j'en suis très heureuse !

 

Vous faites aujourd'hui partie de Safran, que vous évoque le Groupe ?

Je suis très fière de travailler pour le troisième acteur mondial de l'aéronautique (hors avionneurs) et de contribuer à la fabrication de produits qui participent à la sécurité des vols : réservoirs de carburant d'hélicoptères, dégivreurs de bords d'attaque d'ailes d'avions… J'ai également conscience des possibilités d'évolution dans le Groupe. Je me projette déjà à différents postes, que ce soit en Tunisie ou ailleurs. Ce que m'évoque Safran, c'est le progrès. Depuis que Zodiac Aerospace a intégré le Groupe, nous bénéficions des méthodologies, des standards et de la logique d'amélioration Safran. J'ai été la deuxième personne à animer un chantier One Safran en Tunisie et j'ai trouvé cela très enrichissant.

 

Quels conseils donneriez-vous à d'autres jeunes managers au sein du Groupe ?

De ne pas hésiter à s'investir pour exceller dans leur domaine. De rester ouvert à toutes les occasions d'apprentissage, de partage, d'interactions, que ce soit sur le plan technique ou relationnel. Et enfin d'oser prendre des risques et relever des défis si l'opportunité se présente. C'est ce que je fais depuis trois ans et c'est aussi ce qui fait que j'aime mon métier !

 

En savoir plus :

#LoveMySafranJob : faire que sa réalité soit mieux que ses rêves !

#LoveMySafranJob : Savoir exprimer son potentiel et prendre les opportunités

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer