: 4 min

Les métiers du logiciel applicatif au service de la transformation de Safran

Entré chez Safran comme stagiaire développeur, Yves, 31 ans, est aujourd’hui responsable des services digitaux au sein de la direction du Digital et des Systèmes d’information Groupe. Fort de son expérience, il décrypte l’essor des métiers du logiciel applicatif.
yves_daniel-600x600.jpg

Diplômé d'un master Informatique, Systèmes, Réseaux et Internet, Yves a débuté chez Safran en 2012 en tant que stagiaire développeur en applications mobiles, avant d'être recruté chez Morpho* sur les mêmes fonctions. Son profil était déjà très recherché à l'époque, préfigurant les forts besoins de recrutement que connaît actuellement le Groupe dans les métiers du logiciel applicatif. « Ces métiers montent en puissance avec la transformation digitale du Groupe, explique Yves. Les activités de Safran nécessitent de plus en plus de logiciels et d'applications répondant à des besoins opérationnels, qu'il s'agisse de petits scripts ou de vrais outils pour simplifier des actions. Il est important de ne pas être trop dépendant de l'externe pour les développer et les faire évoluer. Internaliser le développement peut permettre de trouver des solutions rapidement, sur mesure et de façon sécurisée.»

 

Du développement au management

Après cette première expérience en société, Yves a rejoint Safran SA, où il a évolué vers un poste de chef de projet Développement applicatif, avant de prendre la tête d'une petite équipe de développeurs et enfin, depuis 2021, du département des services digitaux, qui compte dix collaborateurs dont deux développeurs. « La partie développement de mon poste consiste à collecter et comprendre les besoins métiers, à développer des solutions en partant de zéro ou en reprenant des outils ou briques logicielles en Open Source, et à les intégrer en tenant compte des contraintes de délai et de budget, sans oublier l'ergonomie, la sécurité informatique et les contraintes réglementaires telles que la protection des données personnelles ou l'export control », résume-t-il.

Yves et son équipe interviennent sur la création et le développement d'applications variées (web, mobile, impression 3D, circuits imprimés, croisements et visualisation de données…) répondant aux demandes de tous les métiers qui ont des besoins : support (ressources humaines, systèmes d'information, communication) ou business (marketing, secteurs opérationnels…). « Au-delà des clients internes, ce métier est aussi l'occasion d'échanger avec des sociétés du Groupe qui réalisent des développements logiciels intéressants pour le Groupe, ajoute Yves. Il y a de nombreuses synergies qui méritent d'être développées. »

 

Besoin de profils curieux qui n'ont pas peur de sortir de leur zone de confort

Au fil du temps, Yves a vu évoluer son métier. « Il ne suffit plus de développer de manière isolée, estime-t-il. Il est nécessaire d'aller discuter avec les métiers, de qualifier et cadrer leur besoin avant de le traduire en fonctionnalités à développer. Il faut aussi se tenir informé des nouvelles technologies, car les standards évoluent et on doit s'adapter en conséquence. Ma formation en informatique m'a donné les bases, mais il faut également apprendre par soi-même, aller chercher les dernières technologies, voir ce qui fonctionne ou non, tester, recommencer. Par ailleurs, j'ai suivi des formations pour monter en compétences sur divers domaines : Scrum Master, Lean IT… »

Yves recrute de nouveaux talents pour étoffer son équipe de développeurs/développeuses et dresse le portrait-robot de la personne idéale : titulaire d'un Bac+5 en informatique, et surtout motivée, curieuse, ouverte à la nouveauté, capable de s'adapter à tous les sujets et à toutes les technologies, d'évoluer et de se maintenir à un bon niveau. « L'état d'esprit est important dans ce métier, conclut-il. C'est pourquoi j'essaie aujourd'hui de mettre en contact des développeurs et développeuses de différentes sociétés du Groupe qui partagent cette même culture pour que nous puissions nous connaître, échanger des informations et des bonnes pratiques et, pourquoi pas, réaliser des développements en commun. »

* Ancienne société de Safran spécialisée dans la sécurité (activité cédée en 2017).

Voir les offres

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer