Le point sur la virgule des moteurs

Peut-être avez-vous déjà remarqué cette spirale blanche peinte sur les moteurs d'avion, plus précisément sur le cône situé au centre de la soufflante ? Appelé aussi « la virgule », ce motif assez élégant n'est cependant pas là pour la « déco ». Mais alors à quoi sert-il donc ?

D'aucuns disent que c'est pour effrayer les oiseaux lorsque l'avion est en vol… En fait, la véritable utilité de cette spirale sans fin répond à une logique de sécurité, une fois l'avion posé.

Lorsqu'elle tourne, cette spirale sert à identifier que le réacteur est en marche. Ce moyen visuel permet d'avertir les équipes au sol, souvent situées à proximité des avions, de s'en tenir éloigné pour éviter tout risque d'aspiration.

CFM56-5B

Les personnes qui travaillent sur le tarmac, près d'un moteur de Boeing 737 fonctionnant au ralenti, doivent respecter une distance de trois mètres minimum à l'avant et sur les côtés de celui-ci pour ne pas se faire happer. Quand le moteur est poussé à fond, la zone de danger passe à plus de cinq mètres, voire plus en fonction du type d'avion.