: 9 min

Le merveilleux voyage d’un disque de soufflante à travers le monde

Safran dispose d’une organisation logistique performante répondant aux impératifs de délais, de coûts et de sécurité qui lui sont imposés. Celle-ci lui permet de maîtriser l’ensemble de ses flux logistiques entre ses différents sites de production et d’assemblage, ceux de ses fournisseurs et de ses clients.

Safran dispose d'une organisation logistique performante répondant aux impératifs de délais, de coûts et de sécurité qui lui sont imposés. Celle-ci lui permet de maîtriser l'ensemble de ses flux logistiques entre ses différents sites de production et d'assemblage, ceux de ses fournisseurs et de ses clients.

Il était une fois…

Flambant neuf, le Boeing 737 à la livrée d'une compagnie aérienne asiatique quitte le site de construction de Boeing à Seattle (Etats-Unis). Tandis que le pilote met les gaz, le disque de soufflante, aussi appelé fan disk, de l'un des deux réacteurs CFM56-7B de l'appareil, se souvient du voyage qu'il a fait jusqu'ici... Il y a encore quelques mois, cette pièce essentielle qui supporte les aubes de soufflante à l'avant du réacteur n'était que de la matière brute...

 

Un voyage bien organisé

Alors que l'avion atteint son altitude de croisière au-dessus du continent américain, « Fan », ainsi se nomme notre disque de soufflante, repense à ses origines, lorsqu'il n'était encore qu'une billette de titane (barre ronde). Né en Caroline du Nord (États-Unis), il se rappelle avoir pris place dans une caisse-navette métallique de transport. Il y eut ensuite un long voyage en camion, puis en bateau pour rejoindre le site industriel de Safran Aircraft Engines à Gennevilliers, en Région parisienne, pour y être façonné. Safran est l'un des seuls motoristes aéronautiques à maîtriser les techniques de fonderie et de forge essentielles pour assurer la qualité métallurgique des pièces les plus sollicitées.

 

C'était ma première rencontre avec les équipes de la logistique. Ils avaient tout organisé : les modes d'acheminement, le choix des transporteurs, mais aussi les méticuleuses démarches douanières...

 

Des logisticiens très prévenants

Transporter plus vite, plus loin et à moindre frais, sans oublier les aspects liés à la sécurité et à l'environnement… Voilà quelques-unes des missions des équipes logistiques de Safran.

 

À son arrivée sur les quais du site de Gennevilliers situé au bord de la Seine, Fan souvient qu'il figurait sur un grand nombre de documents :

Ils connaissaient tout de moi, en détail ! Ils ont vérifié mon identité, mes caractéristiques, mon poids, ma taille… Ils parlaient aussi de conformité et d'acceptation de marchandise. Après m'avoir transporté à l'intérieur de l'usine, les opérations de transformation ont commencé, évoque Fan avec émotion. On m'a tout d'abord forgé pour donner naissance à une pièce brute. Je me rappelle qu'il y avait là un gigantesque marteau-pilon, des laminoirs, une presse hydraulique de 4 000 tonnes… Puis j'ai subi un traitement thermique et un contrôle métallurgique non destructif. Que de souvenirs !

 

De multiples déplacements

Afin de parfaire sa silhouette (ce qu'on appelle l'opération de pré-usinage), ils l'ont emmené en camion chez un de leurs sous-traitants, tout proche de l'usine. Là encore, les équipes de la logistique ont organisé son transfert.

 

 Ils m'avaient installé dans une caisse ouverte pour que je ne subisse aucun dommage durant les transbordements.

Plus tard, de retour sur le site, on l'a prévenu qu'il allait être conditionné pour un voyage beaucoup plus long :

Maintenant que tu as été forgé, pré-usiné et contrôlé conformément au cahier des charges, nous allons t'envoyer dans un autre site, de l'autre côté de l'Atlantique, pour notamment y achever ton usinage ! », lui a-t-on expliqué…

 

Départ pour le Nouveau Monde

Pour les équipes de la logistique, la connaissance des procédures douanières est essentielle. Ce sont elles qui permettent d'obtenir le plus rapidement possible un feu vert de la part des autorités de contrôle, afin d'exporter plus vite et plus facilement. Et Fan d'évoquer :

Tandis que certains m'emballaient précautionneusement pour supporter le voyage en avion, d'autres se chargeaient des formalités d'exportation en effectuant les contrôles de conformité et en appliquant les procédures relatives au contrôle des exportations.

 

Jamais Fan n'avait vu autant de gens s'affairer autour de lui pour préparer ce voyage à destination de Safran Aircraft Engine Services Mexico, à Querétaro au Mexique.

C'est là que l'on m'a appliqué un traitement de surface. Ensuite, j'ai été assemblé à d'autres pièces pour constituer le module fan (sous-ensemble du moteur), puis reconditionné pour un nouveau voyage…

 

De l'assemblage du moteur à la livraison au client

Pour franchir la frontière des États-Unis, de nouvelles démarches administratives ont été entreprises. Il s'agissait cette fois d'expédier le module fan complet chez GE*.

J'étais impatient de rejoindre Durham, en Caroline du Nord, pour l'assemblage final du moteur. Pour tenir les délais, les logisticiens m'ont encore installé à bord d'un avion… 

À peine arrivé à destination, les opérations d'assemblage ont commencé…

 

Il ne restait plus qu'à livrer le moteur complet chez Boeing pour être monté sous l'aile de l'avion. Mais c'est en camion que les 4 600 kilomètres séparant Durham de Seattle, dans l'Etat de Washington, ont été parcourus :

Le moteur dont je faisais désormais partie avait pris place dans un emballage individuel. Bien calé, pour ne pas subir de dommages, j'accomplis sans encombre cette ultime traversée des Etats-Unis. Un dernier voyage avant d'entrer en service, après cinq mois de pérégrinations… 

 

* Motoriste américain partenaire de Safran Aircraft Engines au sein de CFM International pour la production des moteurs CFM56 et LEAP

 

> Credits
© Philippe Stroppa / Safran
© 2018 iStockphoto / Nuttapong
© Adam Wiseman / CAPA Pictures / Safran
© 2018 iStockphoto / af_istocker
© 2018 iStockphoto / franckreporter
© Eric Drouin / Safran
© Philippe Stroppa / Safran
© Eric Drouin / Safran
© Philippe Stroppa / Safran
© Adam Wiseman / CAPA Pictures / Safran
© 2018 iStockphoto / Lalocracio
© Philippe Stroppa / Safran
© Adam Wiseman / CAPA Pictures / Safran
© Philippe Stroppa / Safran
© Adam Wiseman / CAPA Pictures / Safran
© Eric Drouin / Safran
© Philippe Stroppa / Safran
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer