: 4 min

George Dowty, un pionner de Safran outre-Manche

Après les frères Seguin, George Messier et Marc Birkigt, découvrez le parcours de George Dowty, dont la société fondée en 1931 est au cœur de l’histoire de Safran Landing Systems, l’un des piliers du Groupe : une belle aventure industrielle à découvrir ci-dessous !
george_dowty.jpg

Né en 1901, George Dowty  commence très jeune sa carrière dans l'industrie aéronautique anglaise. Entre 1920 et 1931, il passe par plusieurs entreprises du secteur, et c'est à seulement 21 ans qu'il conçoit son premier train d'atterrissage pour le compte de la société A.V. Roe and Co. A 23 ans,  George Dowty dépose son premier brevet pour un dispositif de freinage.

C'est en 1931 qu'il fonde Aircraft Components Co., sa première entreprise. Très rapidement, il reçoit une commande du constructeur Kawasaki, recrute ses premiers collaborateurs et loue sa première usine. Spécialisé dans les amortisseurs pour trains d'atterrissages, il se fixe comme défi technologique de les rendre plus petits et plus légers. Son objectif : parvenir à regrouper à l'intérieur de la roue, à la fois, les amortisseurs, les suspensions et les freins.

Très tôt, il saisit l'importance que revêt l'enjeu de la qualité dans le domaine aéronautique : ainsi, il est l'un des premiers industriels à se doter d'une équipe d'ingénieurs spécialisés dans la maintenance et l'entretien de ses équipements en service.

La Seconde Guerre mondiale

L'entreprise de George Dowty a largement contribué à l'effort de guerre lors de la Seconde Guerre mondiale. Entre 1939 et 1945, les usines Dowty ont produit 87 000 pièces pour trains d'atterrissage et près d'un million de composants pour ses systèmes hydrauliques. La plupart des avions britanniques en service à ce moment-là (Gladiator, Hurricane, Typhoon, Halifax, Blenheim...) avaient des équipements Dowty à bord, soit 28 modèles différents au total.

Son soutien à la Royal Air Force durant la Guerre et sa participation à la progression technologique de l'industrie aéronautique anglaise lui vaudront d'être anobli par la Reine en 1957.

Les années 1950

En 1949, il est sélectionné pour réaliser l'immense train d'atterrissage du Bristol Barbazon, un avion transatlantique géant. En effet, l'un des fers de lance de son activité est alors la réalisation de trains d'atterrissage renforcés pour des avions très lourds (comme le Lincoln Bomber construit en 1944 et qui pesait près de 33 tonnes).

C'est également à cette période que George Dowty ouvre ses premières usines aux Etats-Unis, au Canada et en Australie afin de se rapprocher des avionneurs situés hors de l'Europe. Son entreprise est déjà internationale et compte alors de nombreux clients dans le monde entier. A titre d'exemple, en 1968, c'est plus de 700 avions opérés par des clients américains qui sont équipés par des produits Dowty.

En 1952, George Dowty est élu président de la Royal Society d'Angleterre.

Le rapprochement avec Messier, aux prémices de Safran Landing Systems

Spectateur inconditionnel du Salon du Bourget depuis sa première participation en 1935, George Dowty n'en a pas manqué une seule édition ! C'est d'ailleurs à l'occasion de l'édition 1967 du salon, que Messier et Dowty signent un premier accord de rapprochement de leurs deux sociétés avec la création de deux co-entreprises « Dowty Messier Ltd. » et « Messier Dowty SARL ». En 1995, ces deux sociétés s'unissent pour créer Messier-Dowty International. C'est en 2011 que Messier-Bugatti, Messier-Dowty et Messier Services fusionnent pour former Messier-Bugatti-Dowty, aujourd'hui Safran Landing Systems.
 

Le saviez-vous ?

Fasciné par les possibilités offertes par la diversification industrielle, George Dowty a très souvent cherché à faire valoir ses produits dans d'autres domaines. La Seconde Guerre mondiale lui en donnera l'occasion. En effet, Dowty produit à cette époque des objets aussi insolites que des chaussures pour femmes, des bretelles en plastiques et des mallettes en métal !

 

En savoir plus sur les pionniers du Groupe :
- George Messier
- Les frères Seguin
- Marc Birkigt

Découvrir le site de Safran Landing Systems

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer