: 3 min

Formula Student : un partenariat estudiantin pied au plancher pour Safran

Dans le cadre du challenge « Formula Student », Safran a participé à la conception d’une voiture de course pour des étudiants de l’École Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM). Un exemple de partenariat gagnant-gagnant pour le Groupe, qui cherche à recruter les meilleurs profils parmi un large panel d’écoles-cibles.
Illustration Formula Student 02

C'est un rendez-vous annuel incontournable pour tous les futurs ingénieurs intéressés par la compétition automobile. Initiée en 1981 dans le but de développer la formation des élèves-ingénieurs à l'ingénierie de solutions de mobilité terrestre de compétition, la « Formula Student » s'est imposée comme une compétition automobile d'envergure internationale à destination des étudiants du monde entier.

Disposant d'une option « Performance automobile » dont le point d'orgue est la réalisation d'une monoplace destinée à concourir plusieurs épreuves européennes du championnat Formula Student, l'École Nationale d'Ingénieurs de Metz (ENIM) a présenté cette année une équipe de 11 personnes pour prendre part à l'événement, parmi lesquelles quatre pilotes titulaires et deux remplaçants.

Depuis 2010, pour construire leur monoplace, les élèves-ingénieurs peuvent compter sur l'appui de leur école qui met à leur disposition son atelier, ainsi que sur plusieurs partenariats locaux. Situé à Florange, le site Safran System Aerostructures (une filiale de Safran Nacelles) fait partie de ces partenaires depuis 2015.

L'équipe a ainsi bénéficié cette année de l'expertise de Safran dans les composites pour la sélection du châssis carbone de 39 kg de sa monoplace. Elle s'est également appuyée sur les conseils d'un parrain prestigieux, l'ancien pilote de rallye neuf fois champion du monde Sébastien Loeb, et sur deux ingénieurs de PSA Motorsport, spécialisés respectivement en Formule E et en championnat WTCR (rallye).

Illustration Formula Student 01

Classée 35ème sur 81 lors de la session de Silverstone (Royaume-Uni) au mois de juillet, l'équipe de l'ENIM – baptisée « Dragon Spirit » - a passé haut la main les épreuves de qualification pour les quatre épreuves dynamiques (sur les sept que compte une compétition), réalisant de belles performances lors des tests de tenue de route et de sprint, avec notamment une distance d'un kilomètre parcourue en 67 secondes.

A Barcelone, deuxième et dernière session à laquelle ils participeront, les jeunes ingénieurs de l'ENIM devront de nouveau passer les sept épreuves de compétition. Face à un jury composé de spécialistes issus du milieu automobile et industriel, ils devront entre autres présenter leur démarche d'ingénierie pour justifier la conception et la fabrication des pièces de la voiture en fonction du prix des pièces, ou encore simuler la création de leur entreprise.

En construisant leur monoplace de 230 kg (pour un coût de conception et fabrication de 130 000 euros), les membres de l'équipe Dragon Spirit ont déjà réalisé l'essentiel de leur objectif : vivre une expérience unique sur laquelle ils pourront s'appuyer dans les mois à venir lors de leur passage dans la vie active.

En savoir plus

Découvrez l'espace Talents du site Safran

 

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer