: 4 min

Contrôles non destructifs : des métiers d’avenir

Parce qu’ils permettent de vérifier l’état de santé d’une pièce sans altérer son intégrité, les contrôles non destructifs (CND) sont de plus en plus utilisés par Safran. Le Groupe mise sur la formation pour répondre à ses besoins croissants.

Contrôler la qualité d'une pièce sans en dégrader la matière : c'est le principe des CND, employés en production et en maintenance. Ils font appel à des techniques comme le ressuage, la radiographie, les ultrasons, la magnétoscopie, la tomographie ou encore les courants de Foucault. « On distingue deux grands métiers, indique Michel Allouard, responsable du centre de compétences industrielles en CND de Safran Aircraft Engines : les concepteurs, qui développent les procédés, et les contrôleurs, qui les mettent en oeuvre dans les usines. »

 

Métier CND.jpg

 

Des métiers en transformation

Le profil-type du  technicien CND ? De la rigueur, de la minutie, de la curiosité, mais aussi le sens d'observation, de l'analyse des risques et des responsabilités, le tout allié à une bonne connaissance des structures matériaux et bien sûr une formation pointue dans les techniques de CND. Environ 400 techniciens CND travaillent aujourd'hui chez Safran. Le nombre de recrutements dans les années à venir va croître en raison de l'augmentation des volumes de pièces à produire et à entretenir, des départs à la retraite, mais surtout des transformations du métier. « Les CND se numérisent, tant pour l'acquisition que pour le traitement du signal, illustre Michel Allouard. Par ailleurs, les procédés évoluent pour répondre à des besoins spécifiques. La tomographie a ainsi été développée pour inspecter les aubes en composite du moteur LEAP. La fabrication additive va conduire quant à elle à une nouvelle approche des CND, tandis qu'en maintenance, on cherche à mettre au point des CND portatifs pour éviter de démonter les moteurs. »

 

Un centre de formation interne au Groupe

Toutes ces évolutions nécessitent de nouvelles ressources… alors que le métier est déjà en tension. « Il y a peu de formations académiques, ce qui rend les recrutements difficiles », explique Christophe Parsis, responsable du centre de formation et de qualification en CND de Safran. Ce dernier est en quelque sorte l'« école interne » du Groupe. Il accueille environ 600 stagiaires par an, dont près de 40 % de salariés de Safran et plus de 60 % de sous-traitants. « Former ces deux populations en un lieu unique permet de créer une communauté de pratiques et d'exigences, gage de qualité », souligne Christophe Parsis. Zuzana Majerova, ingénieur CND chez Safran Aircraft Engines, a bénéficié de cette formation de haut vol. « J'ai toujours été attirée par les CND, mais aucun diplôme n'existait à l'époque où j'ai fait mes études, se souvient-elle. Après plusieurs années en tant que valideur technique au secteur Pièces tournantes, j'ai sauté le pas : je me suis formée pendant deux ans au ressuage et à la magnétoscopie et j'ai obtenu un niveau 3 dans ces deux techniques. Cela a représenté un énorme investissement personnel, mais je suis vraiment passionnée par les CND. »

 

Un monde d'opportunités…

D'autres actions sont également menées par Safran pour étoffer son vivier de talents : analyse prévisionnelle des emplois et des compétences, mise en place  des comités métiers  favorisant les synergies entre les sociétés du Groupe, construction  de filières d'expertise, création de partenariats avec des établissements d'enseignement pour développer des formations initiales aux CND… « Les métiers du CND ont de nombreux atouts pour attirer les jeunes, estime Michel Allouard. Ils sont au coeur de la production, en interaction avec de multiples secteurs de l'entreprise. Ils offrent une prise de responsabilité et connaissent une forte évolution technologique… Et surtout, ils ont le vent en poupe, car Safran recrute, en interne comme à l'externe. »

 

EN SAVOIR PLUS :

Plus d'info sur le métier de CND

Découvrez en vidéo le témoignage de Rajemisa, technicien de contrôle non destructif

Découvrez les métiers de la production  

Le centre de formation et de qualification en CND

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer