: 6 min

Apprentissage : Safran maintient le cap malgré la crise

La pandémie de Covid-19 n’a pas entamé l’engagement de Safran pour l’insertion professionnelle des jeunes. Malgré la crise économique, le Groupe continue de soutenir l’apprentissage et s’est fixé comme objectif de recruter 800 nouveaux apprentis pour l’année 2020-21. Clément, Joséphine et Jérémy, étudiants en alternance, partagent leurs premières impressions quelques mois après leur arrivée dans le Groupe.
saf2020_0341226.jpg

 

« Accélérateur de compétences professionnelles et humaines », « levier de recrutement de premier ordre », « réponse adaptée aux besoins des entreprises »… C'est en ces termes élogieux qu'une vingtaine de dirigeants de grandes entreprises et organisations françaises – dont Safran – évoquaient l'apprentissage dans une tribune publiée en août dernier. Leur ambition : inciter les recruteurs à poursuivre leur politique d'accueil de jeunes apprentis malgré le contexte économique difficile.

 

Un dispositif gagnant-gagnant

Safran accueille en effet chaque année plusieurs centaines d'alternants pour une période d'un à trois ans et leur confie des missions diversifiées dans toutes ses familles de métiers. « Nous sommes convaincus que l'alternance est un dispositif gagnant-gagnant pour l'entreprise et les jeunes, explique Nadine Rubenach, responsable du pôle Talent Acquisition de Safran. Elle permet à ces derniers de faire leurs premiers pas dans le monde du travail, de découvrir ou d'affiner leur vocation et d'acquérir une véritable expérience professionnelle qui leur ouvre les portes du marché de l'emploi. Pour Safran, c'est l'occasion de former un vivier de talents répondant à ses besoins de compétences, dans les bassins d'emploi où le Groupe est implanté. Au total, 35 % des postes pour jeunes diplômés sont pourvus chaque année par des jeunes formés dans le Groupe en France. »

 

Après son BTS en chaudronnerie, Clément Helias, 20 ans, a ainsi trouvé un contrat d'apprentissage en contrôles non destructifs à proximité de son domicile, au Creusot, dans une usine de Safran Aircraft Engines spécialisée dans l'usinage de disques de turbines pour moteurs d'avions. « Je me souviens avoir visité l'usine lorsque j'étais au lycée, évoque-t-il. À l'époque, je m'intéressais déjà à l'aéronautique. Quand j'ai décidé d'effectuer ma licence en alternance à l'IUT de Châlons, j'ai naturellement pensé à Safran. Cette expérience va me permettre d'appliquer les enseignements acquis à l'école et de mettre un pied dans le monde professionnel. »

 

800 nouveaux contrats

Pour faire connaître ses activités, ses métiers et ses opportunités de contrats d'alternance, Safran s'appuie sur des partenariats noués avec des établissements d'enseignement supérieur et des centres de formation. C'est ainsi que Jérémy Albarado, 23 ans, en dernière année d'école d'ingénieur à l'Université de Technologie de Compiègne, école partenaire de Safran, a eu connaissance d'un poste d'apprenti au sein du service Performance fournisseur de Safran Seats à Issoudun. De son côté, Joséphine Panizzoli, également étudiante en école d'ingénieur, a choisi d'activer son réseau personnel pour trouver un poste d'apprentie chez Safran Data Systems*, aux Ulis. « Avec la crise, je craignais que l'offre de postes ne soit réduite », explique-t-elle.

Une crainte partagée par beaucoup de jeunes et que Safran souhaite nuancer. « Certes, nos besoins ont diminué du fait de la crise qui touche le secteur aérien, indique Nadine Rubenach. Toutefois, nous nous sommes engagés à accueillir 800 nouveaux alternants sur l'année scolaire 2020-2021, ce qui portera à 1 700 le nombre total de contrats d'alternance en cours sur cette période. Une politique d'insertion professionnelle ne se pilote pas sur le court terme et nous continuerons d'offrir des opportunités aux jeunes pour préparer l'après-crise. »

 

Un parcours d'accueil bien préparé

Tout est également mis en oeuvre pour créer un cadre propice à l'intégration et à la formation des alternants : parcours d'accueil, encadrement par un tuteur formé, suivi régulier tout au long du parcours d'apprentissage, évaluation en fin de contrat… Un dispositif plébiscité par les apprentis, comme en témoigne le label Engagement Jeunes décerné au Groupe en 2020 dans les catégories « Environnement et conditions de travail », « Image » et « Motivation et fierté ». « Depuis mon arrivée il y a un mois et demi, j'ai pu rencontrer tous les collaborateurs de mon service et échanger avec eux pour découvrir le métier de Supplier Performance Manager et plus largement m'imprégner des activités de la société, raconte Jeremy. J'ai également discuté avec mon tuteur des missions qui pourront m'être confiées à partir de janvier, en lien avec les besoins du département, mais aussi avec mes propres attentes. En effet, j'ai choisi l'alternance pour me confronter à la réalité du terrain, ce que je ne peux pas faire à l'école. Je pense que cette expérience fera la différence sur mon CV et m'aidera à trouver du travail ensuite ! »

 

Une belle référence

Clément, qui avait déjà effectué des stages en entreprise, a lui aussi apprécié ses premières semaines au sein de Safran : « Mon tuteur a pris le temps de me présenter à toute l'équipe et m'a confié d'emblée de nombreuses missions pour me permettre de découvrir l'entreprise et l'activité. L'ambiance est agréable, mes collègues se rendent disponibles pour répondre à mes questions et s'entraident aussi les uns les autres… Cela montre qu'une entreprise peut être innovante et exigeante sur le plan technologique, tout en restant humaine et attentive au bien-être des collaborateurs. »

Même satisfaction chez Joséphine, qui a intégré le service Cortex HDR en tant qu'apprentie ingénieur R&D chez Safran Data Systems. « Je vais travailler sur le développement d'un logiciel destiné au Cortex HDR, qui est un récepteur très haut débit pour satellites d'observation de la Terre, raconte-t-elle avec enthousiasme. Cette mission importante correspond parfaitement à mes études et j'ai hâte d'en savoir plus. Je vais pouvoir appliquer concrètement ce que j'apprends à l'école. À la fin de mon contrat, dans trois ans, j'aurai une belle référence sur mon CV et une expérience reconnue par les recruteurs. »

 

*Safran Data Systems est une filiale de Safran Electronics & Defense.

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer