Eurosatory 2016 : Safran prépare le combat aéroterrestre du futur

Boulogne-Billancourt, vendredi 10 juin 2016

A Eurosatory 2016, salon international de la défense et de la sécurité, Safran Electronics & Defense, engagé dans de grands programmes de défense, met l'accent sur des systèmes et équipements innovants pour l'acquisition du renseignement, l'aide à la décision, la protection, la mobilité et l'engagement de précision. A travers sa maîtrise des technologies différenciantes – navigation, optronique, électronique et logiciels critiques - Safran Electronics & Defense expose à Eurosatory 2016 les programmes et solutions suivants :

Systèmes et équipements du programme Scorpion. Safran Electronics & Defense est un partenaire majeur de Scorpion, programme destiné à renouveler à compter de 2018 les capacités du combat de contact de l'armée de Terre. Maître d'oeuvre du système FELIN 1.3, Safran, avec le GME Scorpion, développe et produit sur la base du système Paseo la composante optronique des véhicules de combat Jaguar et Griffon. Numéro 1 européen pour les systèmes de navigation inertielle, la société fournira les centrales de navigation des véhicules Griffon faisant appel à la technologie brevetée Safran des gyroscopes vibrants (familles Epsilon et Sigma 20) et la centrale de navigation et d'orientation de haute précision du Griffon VOA (véhicule d'observation d'artillerie).

FELIN 1.3 et modernisation de l'infanterie. Safran Electronics & Defense présente FELIN 1.3 pour la première fois. Cette nouvelle configuration de FELIN – Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés - est conçue pour optimiser les fonctions d'observation et de combat. Des évolutions logicielles prévoient des fonctionnalités nouvelles pour les tireurs de précision et l'appui mortiers. FELIN 1.3 est doté d'un réseau d'information de nouvelle génération (RIF-NG) à portée accrue. Déjà en service sur blindés VBCI et VAB, RIF-NG équipera les futurs engins Jaguar et Griffon de Scorpion, assurant ainsi la continuité combat embarqué - combat débarqué de l'infanterie.

FELIN 1.3 sera disponible dès 2016 pour un déploiement en opérations extérieures.

A partir de ce savoir-faire, Safran développe des kits capacitaires centrés sur les fonctions clés du combat d'infanterie (commandement, observation, protection, engagement). De nouveaux équipements optroniques portables sont exposés, tous caractérisés par une intégration poussée.  

Drone PatrollerTM. A l'issue d'une compétition formelle, le ministère de la Défense français a retenu en avril 2016 le Patroller de Safran Electronics & Defense comme Système de Drones Tactiques (SDT) de l'armée de Terre. Constituant un saut technologique et capacitaire pour les opérations extérieures et le cas échéant sur le territoire national, le Patroller se caractérise par une architecture modulaire, une capacité d'emports multiples (capteur optronique de type Euroflir 410, radar, guerre électronique) et une autonomie en vol trois fois supérieure au drone SDTI Sperwer actuellement en service. Intégré à la numérisation de l'espace de bataille, le Patroller sera au coeur de la manoeuvre de renseignement multi-capteurs et des opérations de ciblage en appui des dispositifs interarmes.

Mini-drones de reconnaissance. Safran Electronics & Defense propose un système de mini-drones de reconnaissance défini selon le juste besoin des unités de renseignement, des forces spéciales et des unités au contact. Ce vecteur aérien est un engin de 11kg lancé à la main et d'une autonomie de trois heures. Safran apporte les savoir-faire essentiels à la réussite de sa mission : capteurs optroniques, traitement d'image, exploitation de l'information et intéropérabilité. Les solutions de mini-drones de Safran bénéficient des synergies avec les programmes de modernisation des forces terrestres, en particulier FELIN et SDT Patroller.

Boules optroniques gyrostabilisées Euroflir. Intégrant des capteurs à haute résolution, la famille de boules gyrostabilisées Euroflir est actuellement employée sur un large éventail d'hélicoptères de manoeuvre et de combat. Safran étend son déploiement à de nouveaux systèmes aéroportés de renseignement : drone Patroller, avion bi-moteur Diamond-42 (en coopération avec DCI) et aérostat T-C350 de la société A-NSE. La version Euroflir 410 est exposée sur le stand du Ministère de la défense.

PASEO. Système optronique de nouvelle génération, PASEO est l'équipement générique de Scorpion. Assurant tout à la fois des fonctions de surveillance et de désignation en temps réel, PASEO répond aux besoins des véhicules de combat d'infanterie et des chars de bataille. Ses senseurs numériques de très haute résolution associés à la stabilisation haute performance de sa ligne de visée lui confèrent des performances uniques de détection, d'identification et d'engagement de cibles. Caractérisée par sa modularité, cette famille préfigure des versions navales d'identification très longue portée, de veille et de conduite de tir d'artillerie. PASEO est commandé à 2 000 exemplaires pour la France et l'international.

Centrales de navigation de nouvelle génération à gyroscopes vibrants. Safran Electronics & Defense a fait le choix du gyroscope vibrant pour ses centrales de navigation de nouvelle génération. Offrant tacticité et robustesse, cette technologie inertielle brevetée Safran Electronics & Defense répond aux nouveaux besoins des forces et à la nécessité d'améliorer des performances des systèmes d'armes. Très compacte, elle ouvre la voie à de nouvelles applications sur les capteurs optroniques, les mini-drones, la robotique et les exosquelettes. Safran est à ce jour le seul groupe à avoir industrialisé avec succès la technologie des gyroscopes vibrants pour les systèmes de navigation et de pointage et les dispositifs de stabilisation des systèmes d'armes. Les gyroscopes vibrants sont en production pour les nouvelles centrales Sigma 20 et Epsilon 10 de Safran.

eRider, nouveau concept de robot tactique. Safran Electronics & Defense propose une solution basée sur la dronisation d'une plate-forme multi-mission, le concept eRider, véhicule 4x4 à quatre places optionnellement piloté. Pour ce nouveau robot, Safran apporte la vision tout temps, une tourelle optronique gyrostabilisée MPS, la géo-localisation, le contrôle autonome de la plateforme et de la mission, ou encore des composantes C4I, technologies au coeur de la mobilité autonome. Le robot eRider, outre des missions de soutien logistique, permet l'embarquement d'une équipe d'intervention, puis son appui en autonome lors des phases de renseignement et d'engagement.

Exosquelette. Les exosquelettes forment une structure bio-mécatronique appareillée sur le corps humain en vue de l'assister dans ses mouvements ou de restaurer sa mobilité. Dans ce domaine, Safran Electronics & Defense contribue à la réflexion sur l'amélioration des futurs systèmes fantassins. Ses technologies offrent de vraies perspectives dans le secteur militaire, la sécurité civile et l'industrie. Un prototype intégré à FÉLIN a été testé en mai et juin 2015 au titre d'un contrat d'études de la DGA. La solution de Safran a recours aux matériaux composites, à des moteurs compacts et robustes et à un calculateur doté de logiciels d'apprentissage. Le système pourra disposer d'une géolocalisation à base de gyroscopes de type MEMs (1).

Safran a également opté pour des structures plus légères (dermosquelettes) en vue d'assister le mouvement normal, et ainsi soulager et réduire la fatigue.

A Eurosatory (13 - 17 juin 2016), Safran est présent dans le Hall 6 - Stand F-80. Le drone SDT Patroller est exposé sur l'espace extérieur G400.

 

  1. MEMS : Microelectromechanical systems
Contactez-nous
Press relation
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer