Un contrat record pour Messier-Bugatti-Dowty

Iberia, filiale de IAG, 3e opérateur aérien européen, a confié la maintenance des trains d’atterrissage de ses flottes d’Airbus A320 à Messier-Bugatti-Dowty (Safran).

Messier-Bugatti-Dowty (Safran) a remporté le 16 novembre 2015 le contrat de révision générale des trains d'atterrissage de la flotte d'A320 de la compagnie Iberia, devenant ainsi le prestataire unique du groupe IAG (International Airlines Group) pour ce type d'appareils. La signature de ce contrat de MRO (Maintenance, Repair and Overhaul) est le plus important jamais signé par Messier-Bugatti-Dowty depuis sa création en 2001.

 

Un contrat global

La division MRO de Messier-Bugatti-Dowty assurait déjà pour IAG la maintenance des trains d'atterrissage des A340-600 d'Iberia et de ceux des A320 de British Airways. Nommé meilleur fournisseur de services par cette dernière, l'équipementier s'est ainsi vu confier la maintenance des systèmes d'atterrissage de toutes les flottes d'Airbus A320 des compagnies d'IAG, portant à 280 le nombre d'appareils concernés..

 

Voir la vidéo 

 

Un contrat de révision générale des trains

A proximité immédiate des chaînes d’assemblage Airbus, les locaux de Toulouse regroupent : 
les équipes qui assurent l’assistance technique auprès de l’avionneur, notamment pour le remplacement de pièces sur avion, l’aide à la recherche de panne, et les retouches d’équipements réalisées dans un atelier dédié; les équipes d’essais détachées au CEAT ; une tête de pont bureau d’études qui assure les relations avec les bureaux d’études Airbus.

Le contrat concerne la révision générale des trains d'atterrissage : une opération qui consiste, tous les dix ans environ, à les démonter entièrement, à les contrôler et à les remettre à neuf avant de les remonter. Selon la localisation des appareils, ces opérations seront assurées par les sites de Gloucester (Royaume-Uni) ou de Querétaro (Mexique). Afin de faire face à ce nouveau volume d'affaires, Messier-Bugatti-Dowty a déjà réorganisé le cadre opérationnel de son site de Gloucester car, d'ici à 2018, sa capacité devra doubler.

 

Une garantie de qualité et de flexibilité

« IAG souhaitait confier ces opérations à un prestataire principal, capable de lui garantir un haut niveau de performance en termes de qualité, de coûts et de délais », explique Alan Doherty, Vice President Sales & Business Development de la division MRO de Messier-Bugatti-Dowty. L'opérateur aérien a également considéré que la société qui conçoit et produit ces trains d'atterrissage était la mieux à même d'en assurer la maintenance. D'autre part, « British Airways a pu apprécier à de nombreuses reprises la réactivité et la flexibilité de nos équipes. Comme nous gérons un grand nombre de contrats, nous avons la capacité de nous adapter plus facilement à des changements de planning. » Ce paramètre est crucial pour les compagnies aériennes, l'immobilisation d'un avion provoquant un manque à gagner important.

 

IAG, 3e opérateur aérien européen

International Airlines Group (IAG), holding née en 2011 de la fusion d'Iberia et de British Airways, est aujourd'hui le troisième opérateur aérien européen et le sixième mondial. Le groupe inclut également les compagnies Aer Lingus et Vueling. Dotée de 525 avions, sa flotte dessert 255 destinations à travers le monde et transporte près de 100 millions de passagers par an.

Source : IAG

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer