Safran - Forte croissance du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2015

Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées[1]. Les définitions sont disponibles dans les Notes en page 8.

 

Chiffres clés du 3ème trimestre 2015

  • Le chiffre d'affaires ajusté s'établit à 4 141 M€ au 3ème trimestre 2015, représentant une hausse de 15,4 % sur un an à un taux de change EUR/USD moyen de 1,11. Sur une base organique, le chiffre d'affaires enregistre une croissance de 4,6 %, tirée notamment par l'augmentation des activités de services pour moteurs civils (+18,5 % en USD).
     
  • Les perspectives pour l'année 2015 sont confirmées pour la croissance du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant ajustés, ainsi que pour le taux de conversion en cash flow libre avec toujours une incertitude quant à l'encaissement d'acomptes et au rythme des paiements de plusieurs États clients au quatrième trimestre. 

 

Chiffres clés pour les neuf premiers mois de 2015

  • Le chiffre d'affaires ajusté pour les neuf premiers mois de 2015 s'établit à 12 544 M€, en hausse de 16,2 % par rapport à l'année précédente (+4,9 % sur une base organique).
     
  • Les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 24,4 % en USD au 30 septembre, principalement tirées par les révisions de moteurs CFM56 de seconde génération et de moteurs GE90.

 

Faits marquants

  • Moteurs LEAP : Le développement des moteurs LEAP se déroule conformément au planning. Sur l'A320neo, Safran et Airbus viennent de conclure avec succès les campagnes d'essais à haute altitude et par temps chaud. Après environ 300 heures de tests réalisés au cours de plus de cent vols d'essais, le moteur LEAP-1A devrait obtenir sa certification très prochainement. 50 vols ont été effectués avec le LEAP-1B qui totalise 268 heures sur un banc d'essai volant Boeing 747 modifié. Le premier vol du Boeing 737 MAX est prévu pour début 2016. Ce trimestre, COMAC a réceptionné deux systèmes de propulsion intégrés destinés au roll-out du C919, prévu d'ici la fin de l'année.
     
  • Espace : L'Agence spatiale européenne (ESA) et Airbus Safran Launchers (joint-venture Airbus/Safran) ont signé un contrat de 2,4 milliards d'euros qui couvre le développement du lanceur Ariane 6 dans ses deux versions : Ariane 62 et Ariane 64.
     
  • Moteur Silvercrest : Safran travaille sur des développements complémentaires et un calendrier ajusté pour le moteur Silvercrest. Lors de l'arrêté des comptes annuels 2015, Safran sera amené à examiner la situation des actifs liés à ce programme. Une dépréciation de ces actifs n'aurait d'effet ni sur le résultat opérationnel courant ajusté ni sur le cash flow de Safran.
     
  • Turbine Arrius 2R : Safran a livré en août dernier le premier exemplaire de série du moteur Arrius 2R à Bell Helicopter, conformément au calendrier. Ce moteur a été sélectionné pour motoriser le Bell 505 Jet Ranger X.
     
  • Equipements : Rolls-Royce et Safran ont nommé leur société commune spécialisée dans les systèmes de transmission de puissance Aero Gearbox International, et prévoient de construire une usine de production en Pologne. Aero Gearbox sera responsable de la conception, du développement, de la production et du service après-vente des systèmes de transmission de puissance de tous les futurs moteurs d'avions civils de Rolls-Royce, dont le premier sera le Trent 7000.
     
  • Défense : Dans le cadre du programme de véhicules terrestres Scorpion de l'armée française, Safran a été sélectionné pour fournir les équipements optroniques des tourelleaux télé-opérés. Safran avait déjà été retenu pour fournir les viseurs PASEO via la société Optrolead (joint-venture entre Safran et Thales).
     
  • Sécurité : Safran a livré près de 900 détecteurs de traces d'explosifs Itemiser 4DX aux principaux aéroports européens en 2015, afin de répondre aux exigences de la nouvelle législation européenne relative au contrôle des explosifs.

 

Paris, le 22 octobre 2015 - Le Conseil d'administration de Safran (Euronext Paris : SAF), présidé par Ross McInnes, a examiné l'activité du Groupe au 3ème trimestre et approuvé ce communiqué de presse.

 

Commentaire du Directeur général

Philippe Petitcolin a déclaré :

« Ce trimestre, l'activité de Safran est une nouvelle fois portée par la forte demande de services et de pièces de rechange, notamment pour notre base installée de moteurs équipant les avions moyen courriers dans un contexte économique favorable qui bénéficie à nos clients compagnies aériennes. Les activités de Sécurité ont enregistré de nouveau un trimestre de forte croissance organique, principalement grâce aux activités d'identification et à la reprise attendue des activités de détection.

Le développement des moteurs LEAP continue à bien progresser. Au troisième trimestre, l'A320neo d'Airbus équipé de moteurs LEAP-1A a passé avec succès les campagnes d'essais à haute altitude et temps chaud. La certification de ce moteur est en bonne voie et nous nous préparons aux premières livraisons commerciales en 2016, comme prévu.

Nous travaillons sur des développements complémentaires et un calendrier ajusté pour le moteur Silvercrest, en étroite collaboration avec notre client.

La performance des neuf premiers mois de l'année nous conforte dans l'atteinte des perspectives du Groupe annoncées pour 2015 et nous permet d'être très confiants quant à notre réussite à plus long terme. »

 

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015

Forte croissance du chiffre d'affaires. Au 3ème trimestre 2015, le chiffre d'affaires de Safran s'élève à 4 141 M€, comparé à 3 589 M€ au 3ème trimestre 2014, en hausse de 15,4 % sur un an. Cette croissance de 552 M€ traduit une progression des activités d'Aéronautique (propulsion et équipements), de Sécurité et de Défense.

Sur une base organique, le chiffre d'affaires du Groupe augmente de 166 M€, soit une hausse de 4,6 %. La croissance organique a été calculée à taux de change constants et avant prise en compte des effets de variation de périmètre. Les calculs suivants ont donc été appliqués :

cp_20151021_fr_01.png

Le chiffre d'affaires a bénéficié d'un effet de change favorable de 370 M€ au 3ème trimestre 2015, traduisant un effet de conversion positif du chiffre d'affaires en devises étrangères, notamment la partie de l'activité réalisée en USD naturellement couverte par des coûts en USD. Le taux de change spot EUR/USD moyen est de 1,11 USD pour 1 € au 3ème trimestre 2015, comparé à 1,33 USD pour 1 € à la même période il y a un an. Le taux couvert du Groupe s'est amélioré au 3ème trimestre 2015, à 1,25 USD pour 1 € contre 1,26 USD pour 1 € à la même période en 2014.

 

Commentaires sur l'activité du 3ème trimestre 2015

Propulsion aéronautique et spatiale

Les activités de Propulsion aéronautique et spatiale enregistrent un chiffre d'affaires de 2 220 M€ au 3ème trimestre 2015, en hausse de 14,2 % par rapport aux 1 944 M€ enregistrés à la même période l'année précédente. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 5,7 %.

Cette progression a été réalisée principalement grâce aux services (+19 %). Les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 18,5 % (en USD) par rapport au 3ème trimestre 2014 et bénéficient des révisions des moteurs CFM56 de seconde génération et des moteurs GE90, dans un environnement favorable pour les compagnies aériennes. Les activités de support de turbines d'hélicoptères ont également contribué à la croissance globale des services.

Le chiffre d'affaires de la première monte est en hausse de 8,8 %. Les ventes de moteurs militaires progressent et celles de moteurs d'avions civils sont en légère croissance, comme les volumes livrés. Les ventes de turbines d'hélicoptères sont en retrait, comme au premier semestre.

Au 30 septembre 2015, la croissance du chiffre d'affaires des activités de Propulsion est de 17,5 %, ou de 7,8 % sur une base organique. Les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 24,4 % en USD. Cette dynamique est notamment due aux révisions de moteurs CFM56 de seconde génération et GE90, dans un environnement favorable pour les compagnies aériennes.
Sur les neuf premiers mois de l'année, 1 214 moteurs CFM56 ont été livrés, en hausse de 3 % par rapport à l'an dernier. 


Équipements aéronautiques

Les activités d'Équipements aéronautiques réalisent un chiffre d'affaires de 1 180 M€ au 3ème trimestre 2015, en hausse de 15,6 % (en légère baisse de 0,8 % sur une base organique) par rapport aux 1 021 M€ enregistrés au 3ème trimestre 2014. Le chiffre d'affaires généré par les services augmente de 24,1 % – y compris l'effet de l'appréciation du dollar américain – et représente 30,5 % des ventes.

Les livraisons de câblages et de trains d'atterrissage à Airbus pour le programme A350 se sont accélérées. Celles du programme Boeing 787, qui avaient porté la forte croissance de la première monte en 2014, ont enregistré une croissance modeste cette année. Le repli des livraisons d'inverseurs de poussée pour l'A330 reflète le ralentissement annoncé des cadences d'assemblage de l'appareil. Au troisième trimestre 2015, 21 nacelles d'A380 ont été livrées, contre 27 pour la même période il y a un an.

La croissance des activités de services a principalement été tirée par les trains d'atterrissage et les freins carbone. Safran est le leader mondial des freins carbone pour les avions commerciaux de plus de 100 places.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la progression des activités d'Équipements aéronautiques est de 13,8 %, principalement portée par l'appréciation du dollar américain ainsi que par la croissance des activités de trains d'atterrissage et de freins carbone. Sur une base organique, le chiffre d'affaires recule légèrement (-1 %).


Défense

Le chiffre d'affaires des activités de Défense au 3ème trimestre 2015 s'établit à 266 M€, en hausse de 3,9 % (en baisse de 1,2 % sur une base organique) comparé à 256 M€ il y a un an. La croissance a été portée par les activités d'optronique, notamment les viseurs. Les ventes dans les activités d'avionique sont stables par rapport à l'année précédente.

Le chiffre d'affaires des activités de Défense a augmenté de 5 % sur les neuf premiers mois de l'année. Sur une base organique, le chiffre d'affaires est en léger repli (-1,5 %).


Sécurité

Les activités de Sécurité réalisent un chiffre d'affaires de 474 M€ au 3ème trimestre 2015, en hausse de 28,8 % par rapport aux 368 M€ enregistrés à la même période en 2014. Sur une base organique, le chiffre d'affaires progresse de 17,7 %.

Toutes les activités enregistrent une croissance de leur chiffre d'affaires sur le trimestre. La division Identification progresse fortement, notamment les activités de Solutions gouvernementales en Amérique du sud, en Europe ainsi qu'en Afrique et au Moyen-Orient. Le chiffre d'affaires est également en hausse aux États-Unis (contrats d'enrôlement au niveau de l'État fédéral et des États, permis de conduire). Les ventes de cartes à puce ont augmenté en valeur malgré une légère diminution en volume, grâce un mix favorable. Le chiffre d'affaires des activités de détection est en forte progression par rapport à l'année dernière, grâce au succès du nouveau système de détection de traces d'explosifs Itemiser 4DX et à la reprise soutenue des livraisons d'équipements tomographiques CTX, comme prévu.

Le chiffre d'affaires des activités de Sécurité a augmenté de 24,7 % sur les neuf premiers mois de l'année, soit 11,2 % sur une base organique, toutes les activités ayant contribué à cette croissance.

 

Moteur Silvercrest

Safran travaille sur des développements complémentaires et un calendrier ajusté pour le moteur Silvercrest. Ces travaux permettront de livrer aux clients un moteur conforme à leurs attentes et compétitif sur le segment de marché auquel il s'adresse.

Ces ajustements ne conduisent pas Safran à modifier l'objectif de résultat opérationnel courant ajusté ni celui du taux de conversion en cash flow libre en 2015.

Dans le cadre de sa politique de capitalisation, Safran a cessé d'immobiliser les dépenses de R&D au titre du programme Silvercrest depuis le 1er avril 2014. Lors de l'arrêté des comptes annuels 2015, Safran sera amené à examiner la situation des actifs constitués avant le 1er avril 2014 dont le montant s'élevait à 696 M€ au 30 juin 2015. Une dépréciation de ces actifs n'aurait d'effet ni sur le cash flow ni, en tant qu'élément non courant, sur le résultat opérationnel courant ajusté. L'impact sur le résultat net tiendrait compte des effets d'impôts.

Par ailleurs, les éventuelles pénalités contractuelles pendant la phase de développement sont plafonnées et ont été entièrement provisionnées.

La finalisation et le séquencement des travaux supplémentaires étant en cours avec le client, le détail des conséquences, y compris les impacts financiers au-delà de 2015, ne peut pas être fourni à ce jour.

Cependant, dans le contexte global de Safran, l'effet de ce retard sur les performances financières du Groupe devrait être faible et étalé sur les prochaines années.  

 

Couvertures de change

Safran prévoit que son exposition nette annuelle en USD pour la période 2015-2018 se situera entre 7,1 Mds USD et 8,0 Mds USD, en raison de la forte croissance des activités dont les ventes sont réalisées en USD.

  • 2015 - 2017 : L'exposition est intégralement couverte au cours de 1,25 USD.
     
  • 2018 : Couverture de 3,9 Mds USD à un cours de 1,08 USD (utilisant principalement des ventes à terme et un portefeuille d'options à barrières désactivantes à court terme) traduisant une gestion active du portefeuille pour profiter du niveau de taux de change spot actuel. La couverture devrait atteindre un montant total de 8,0 Mds USD à un cours couvert cible inférieur à 1,20 USD grâce aux accumulateurs, tant que le cours de change EUR/USD reste inférieur à 1,28 USD jusqu'à fin 2016. Les barrières désactivantes des options sont placées à différents niveaux entre 1,20 et 1,45 USD avec des maturités allant jusqu'à 2 ans.

En raison de l'utilisation de stratégies optionnelles à barrières désactivantes en 2018, la couverture pour ces exercices sera acquise progressivement entre 2015 et 2017 en fonction des conditions sur le marché des changes. Si tout ou partie des options devaient être désactivées, les stratégies optionnelles seraient adaptées aux nouvelles conditions de marché.

Les cours couverts USD/EUR restent inchangés :

  • 2015-2017 : cours couvert cible de 1,25 USD pour 1 €
  • 2018 : cours couvert cible inférieur à 1,20 USD pour 1 €

Au 15 octobre 2015, le portefeuille de couvertures fermes s'élève à 20,8 Mds USD.

 

Perspectives 2015

Les perspectives 2015 de Safran concernent le Groupe dans sa structure actuelle et ne tiennent notamment pas compte des effets potentiels en 2015 de la finalisation du regroupement de ses activités de lanceurs avec celles d'Airbus Group dans la joint-venture commune Airbus Safran Launchers.

Safran prévoit sur l'ensemble de l'exercice :

  • Une hausse du chiffre d'affaires ajusté comprise entre 7 % et 9 %, au taux de change spot moyen estimé de 1,20 USD pour 1 €. Si le taux de change spot moyen se maintenait à 1,12 USD pour 1 € sur le reste de l'année 2015, la hausse annuelle du chiffre d'affaires serait alors supérieure à 10 %.
     
  • Une augmentation du résultat opérationnel courant ajusté d'environ 15 %, au cours couvert de 1,25 USD pour 1 €.
     
  • Le cash flow libre devrait représenter entre 35 % et 45 % du résultat opérationnel courant ajusté libre avec toujours une incertitude quant à l'encaissement d'acomptes et au rythme des paiements de plusieurs États clients au quatrième trimestre. 

 

Calendrier

  • Résultats annuels 2015 :  25 février 2016

 

* * * * *

Safran organise aujourd'hui à 8h30, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers. Pour participer, composer le 01 70 77 09 34 depuis la France, le +44 203 367 9453 depuis le Royaume-Uni, ou le +1 855 402 7761 depuis les États-Unis. Une ré-écoute sera disponible pendant 3 mois au 01 72 00 15 00, +44 203 367 9460 et au +1 877 642 3018 (code d'accès 295921#).

Le communiqué de presse et la présentation sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com.

* * * * *

 

Chiffres clés

cp_20151021_fr_02.png

 

Notes

[1] Données ajustées

Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit un chiffre d'affaires ajusté.

Ce dernier est ajusté des incidences :

  • de la valorisation des instruments dérivés de change, afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d'affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture, et
    • la totalité des variations de juste valeur des instruments dérivés de change afférentes aux flux des périodes futures est neutralisée.

Table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté du 3ème trimestre 2015 et des 9 premiers mois de 2015 :

cp_20151021_fr_03.png

[2] Activités de services pour moteurs civils (agrégat exprimé en USD)

Cet agrégat extracomptable (non audité) comprend le chiffre d'affaires des pièces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, réparation et révision) pour l'ensemble des moteurs civils de Snecma et de ses filiales, et reflète les performances du Groupe dans les activités de services pour moteurs civils comparativement au marché. 

* * * * * 

  

Contactez-nous
Contact Presse
Contact Analystes et Investisseurs
Safran
  • 2, bd du Général Martial Valin
    75724 Paris Cedex 15 - France
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer