Les douanes néo-zélandaises choisissent la nouvelle génération d’e-Gates de Morpho

Morpho (Safran) annonce la signature d’un nouveau contrat de cinq ans avec le service des douanes de Nouvelle-Zélande (New Zealand Customs Services-NZCS), jusqu’en 2020. Neuf Morpho e-Gates (sas automatiques) de nouvelle génération seront déployés en 2015 à l’aéroport international d’Auckland. L’accord prévoit la possibilité, dans les principaux aéroports de Nouvelle-Zélande, de remplacer les e-Gates et d’en fournir de nouveaux dans les cinq prochaines années.

Le contrat comprend aussi un partenariat entre NZCS et Morpho pour faire avancer la recherche sur la reconnaissance faciale. L'objectif de cette collaboration est d'améliorer la précision des algorithmes intégrés dans les e-Gates, de réduire les faux rejets, tout en renforçant la sécurité à la frontière.

 

SmartGate est très apprécié en Nouvelle-Zélande, avec plus de 13 millions de voyageurs qui ont utilisé cette technologie avec succès depuis sa mise en place en 2009. Nous renforçons nos capacités pour rester le plus efficace possible en ce qui concerne la sécurité frontalière, le contrôle et le confort des passagers.

Carolyn Tremain, contrôleur général du service des douanes de Nouvelle-Zélandee

 

New Zealand passport

"La nouvelle génération de SmartGate est le reflet de notre collaboration avec NZCS et augure de l'avenir des solutions de contrôle frontalier dans la région", affirme pour sa part Tim Ferris, directeur général de Morpho Australasia, une filiale de Morpho. "Cette nouvelle technologie permet de simplifier et d'accélérer le contrôle des passagers aux frontières tout en garantissant le niveau de sécurité le plus élevé."

Depuis 2009, les aéroports néo-zélandais d'Auckland, de Wellington et de Christchurch utilisent SmartGate pour donner aux voyageurs qui y sont autorisés la possibilité de passer la frontière automatiquement à l'aide de leurs passeports. Le système utilise une technologie de reconnaissance faciale pour comparer des photos du visage du passager avec les données contenues dans la puce de son passeport électronique. Ce programme a remporté un grand succès auprès des voyageurs et s'est vu attribuer le prix du « projet de l'année » par le gouvernement néo-zélandais en 2010.

La nouvelle génération de SmartGate apporte davantage de confort et de rapidité dans le contrôle des passagers. En effet, il supprime une des étapes du système actuel demandant au voyageur de se procurer un ticket auprès d'une borne avant de passer dans le sas automatique. Adapté pour répondre aux contraintes d'espace des aéroports, le système utilise des e-gates avec un encombrement minimal. Il est également doté des tout derniers logiciels et de comparaison biométrique de Morpho. La solution offre en outre la possibilité d'ajouter ultérieurement d'autres fonctions biométriques, comme la reconnaissance des empreintes digitales et de l'iris.

Contactez-nous
Responsable Relations Presse
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer