Sagem, champion des données de maintenance

Expert dans le recueil et l’analyse des données de enregistrées par les équipements des avions, Sagem (Safran) propose désormais un système de transmission automatique de ces informations, de l’appareil vers les infrastructures de l’aéroport. L’intérêt pour les compagnies aériennes ? Un gain de temps et une meilleure opérabilité de leurs flottes.

Déjà certifié par Boeing sur le 737 en 2014, le système WEFA* de Sagem l'est aussi, depuis février dernier, pour la famille des Airbus A320. Derrière cet acronyme se cache une carte électronique capable de se connecter automatiquement à un réseau téléphonique pour transmettre des données. « Cette carte est conçue pour être branchée sur l'ACMS, le système d'aide à la maintenance qui enregistre toutes les données de vol générées par les équipements électroniques de l'avion, explique Philippe Arnaud, SVP Sales & Marketing chez Sagem. Actuellement, la récupération de ces données se fait manuellement. Un agent de maintenance doit monter à bord de l'avion, extraire la carte mémoire, télécharger les données sur un ordinateur, puis la remettre dans l'ACMS : une opération fastidieuse et chronophage, comportant des risques d'erreurs. Ce nouveau système permet de s'en affranchir, les données étant transmises automatiquement dès l'arrêt des moteurs. »

Autre atout de ce dispositif : sa simplicité d'installation. En effet, il suffit de remplacer la carte mémoire par la carte WEFA et d'effectuer une simple mise à jour informatique de l'ACMS pour que le système soit opérationnel.

Simplicité et efficacité

En outre, la carte WEFA répond à des critères de sécurité drastiques. Les données transmises sont cryptées afin que seule la compagnie aérienne puisse y accéder. La carte est également compatible avec tous les réseaux téléphoniques, de la 2G à la 4G. « Sur les nouvelles générations d'avions, la quantité de données enregistrées par vol est passée de quelques kilooctets à plusieurs mégaoctets, il faut donc plusieurs minutes pour les transmettre au sol, analyse Philippe Arnaud. Notre système est également capable de tenir compte de la qualité du réseau auquel il se connecte pour choisir d'envoyer ou non les données. » Dans ce dernier cas, celles-ci sont alors conservées et seront téléchargées lors d'une prochaine escale.

 

Aéroport
© 2015 iStockphoto

Un succès commercial

Avec WEFA, Sagem complète son expertise technologique, qui couvre désormais l'ensemble de la chaîne des données de maintenance. En effet, depuis plus de 25 ans, Sagem réalise des ACMS pour Boeing et Airbus et équipe une grande partie des appareils en service dans le monde. Au fil des années, la société a développé de nouvelles compétences et proposé de nouveaux services aux compagnies aériennes : filtrage et mise en forme des données, vérification de leur véracité, et plus récemment, conseil en maintenance, analyse d'événements ou encore optimisation des trajectoires de vols, grâce à la suite logicielle Cassiopée. « Notre carte WEFA bénéficie d'un fort potentiel : grâce à son architecture "plug and play", elle pourra équiper à la fois les avions neufs et anciens », rappelle Philippe Arnaud. Commercialisé depuis deux ans, le système connaît déjà le succès avec plusieurs contrats importants signés, notamment avec les compagnies IndiGo et Lufthansa. « Nous produisons actuellement une vingtaine de cartes par mois, mais nous envisageons de doubler, voire tripler notre production d'ici à la fin de l'année pour répondre à la demande », confie Philippe Arnaud.

Prochaine étape pour Sagem : accélérer encore la transmission des données en envoyant celles-ci en temps réel vers le sol pendant le vol, grâce au développement de liaisons satellitaires haut débit. « Nous travaillons sur le sujet avec Morpho (Safran) dans le but de garantir un très haut niveau de sécurité à nos clients dès l'entrée en service de ce type de solutions », conclut Philippe Arnaud.

 

* WEFA : Wireless Extension For ACMS (Aircraft Condition Monitoring System)

 

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer