La propulsion électrique Snecma sélectionnée par Space Systems/Loral, n°1 mondial des satellites de télécommunication

  • Vernon, France – le 2 juillet 2015

Space Systems/Loral (SS/L) a sélectionné les propulseurs plasmiques PPS®1350 de Snecma (Safran) pour équiper ses plateformes de télécommunication. Par ce contrat, Snecma devient fournisseur du n°1 mondial des satellites de télécommunication. Il s'agit par ailleurs de la première commande à l'export pour la propulsion plasmique Snecma.

Ce contrat long terme comprend la livraison ferme à SSL de plusieurs jeux de vols entre 2016 et 2018, ainsi que des options pour des lots supplémentaires. Il intègre différents modèles de PPS®1350 dont le PPS®1350-E qui, grâce à une puissance de décharge portée à 2.5 kW, permet de réaliser les phases de transfert d'orbite partiel et le maintien à poste. Ce moteur est unique sur le marché mondial à ce jour.

« Nous nous réjouissons de la décision de SS/L de choisir les PPS®1350 pour équiper ses plateformes. C'est une preuve supplémentaire de l'intérêt de la propulsion électrique plasmique et une grande satisfaction pour nous que le n°1 mondial des satellites de télécommunication reconnaisse la performance et la qualité de nos moteurs » a déclaré Jacques Pasquier, directeur de la Division Moteurs Spatiaux de Snecma.

La gamme de propulseurs plasmiques PPS®1350 offre au marché une solution capable d'assurer deux fonctions : une partie du transfert d'un satellite géostationnaire vers son orbite définitive, puis son maintien à poste pendant toute sa durée de vie. Cette technologie permet ainsi un allègement notable de la masse du satellite par rapport à l'utilisation de la propulsion chimique.

Le PPS®1350-G de 1,5 kW a propulsé entre 2003 et 2006 la sonde lunaire Smart-1 de l'ESA. Quatre exemplaires réalisent également le contrôle d'orbite Nord-Sud du satellite Alphasat, lancé en juillet 2013. Le PPS®1350-E, une évolution du PPS®1350-G fonctionnant à 2,5 kW de puissance électrique, a achevé en juillet 2014 une campagne d'essais d'endurance de 6 700 heures cumulées, ce qui représente une impulsion totale* de 3,4MN.s, un record mondial pour cette catégorie de propulseur. La campagne d'essais s'est déroulée dans les conditions du vide spatial, sur un banc d'essais du site Snecma à Vernon.

Au-delà de la gamme PPS®1350 (de 1,5 à 2,5kW), le PPS®5000 (5kW), actuellement en développement, répond aux besoins de toutes les futures plateformes des satellites en propulsion « tout électrique ».

Snecma développe depuis plus de 30 ans des propulseurs électriques pour satellites, avec le soutien constant du CNES, et propose une gamme de propulseurs plasmiques à effet Hall et de systèmes pour des puissances allant de 300W à 20kW. Cette technologie permet de réduire de 40 % la masse au lancement d'un satellite géostationnaire en configuration « tout électrique » ou d'augmenter la charge utile de 30%. Elle permet également de rejoindre la destination finale plus rapidement qu'avec une propulsion électrique ionique. Ainsi, à puissance électrique égale,
la propulsion plasmique réduit la durée de transfert d'environ 3 mois par rapport à la propulsion ionique, et ce avec une masse du satellite au lancement identique.

* L'impulsion totale est le produit de la poussée par la durée de fonctionnement

 

Contactez-nous
Attachée de presse