Entrée en service du LEAP : l’anticipation au cœur du succès

Alors que les premiers LEAP de série prendront leur envol dans un an, Snecma (Safran) et CFM International* se mobilisent pour fournir à leurs clients une offre de support et de services performante et adaptée aux enjeux que représente l’entrée en service d’un nouveau moteur.
LEAP Safran Aircraft Engines

Véritable concentré d'innovation, le LEAP a déjà séduit près de 50 compagnies aériennes et totalise plus de 8 900 commandes et engagements. Cette réussite commerciale se traduira par trois vagues successives d'entrées en service : 2016 pour le LEAP-1A (Airbus A320neo), 2017 pour le LEAP-1B (Boeing 737 MAX) et 2018 pour le LEAP-1C (Comac C919), soit près de 5 000 moteurs en cinq ans.
 

Répondre aux attentes des opérateurs

Cette cadence inédite mobilise les équipes support et services de Snecma. « Nos clients attendent de ce moteur l'excellente fiabilité associée à la marque CFM International, estime Pierre Bry, directeur CFM services. Nous avons donc défini une approche méthodique qui fera de cette étape un franc succès. » Premier enjeu : informer de manière proactive et régulière. « Quatre conférences clients nous ont permis de communiquer sur la façon dont nous préparons l'entrée en service, explique Stéphane Le Vourc'h, responsable du département support LEAP de Snecma. Deux autres sessions auront lieu en 2016. » La documentation liée à la maintenance sera quant à elle diffusée de façon progressive pour intégrer le retour d'expérience des essais en vol.

 

Un suivi sur mesure

Deuxième enjeu : se préparer, tant du côté CFM International que du côté client, grâce à un travail d'équipe. « Au moins 12 mois avant l'entrée en service, nous élaborerons avec chaque opérateur une feuille de route personnalisée listant des jalons clés : achat de pièces de rechange, accès à la documentation, etc. », indique Pascal Piveteau, directeur du Support client de Snecma. De leur côté, les pilotes d'essais de CFM International évoquent d'ores et déjà avec les pilotes des compagnies aériennes les évolutions des procédures de vol liées à l'arrivée du LEAP.  

 

Plus de simplicité et de réactivité

Troisième enjeu : simplifier. Les compagnies aériennes pourront ainsi faire fabriquer leur outillage par des fournisseurs habilités par CFM International et trouveront dans le nouveau portail CFM Customer Web Center un point d'entrée unique pour le support et les services (commandes de pièces, garanties, etc.). Le dernier axe de travail porte quant à lui sur la formation et la réparation, avec l'uniformisation des programmes et des installations dans les trois centres de formation de CFM International (Inde, États-Unis, France) et le renforcement des capacités de support sous l'aile en complément du réseau mondial d'ateliers de MRO.

*CFM International est une société commune 50/50 entre Snecma (Safran), France et GE (Etats-Unis)

Chiffres clés

  • Près de 50 compagnies aériennes ont choisi le LEAP
  • Plus de 8 900 commandes et engagements.
  • 3 vagues successives d'entrées en service : LEAP-1A à partir de 2016, LEAP-1B à partir 2017, LEAP-1C à partir de 2018
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer