Les étudiants au cœur de l’innovation Safran

Le premier « Safran Innovation Challenge » a été organisé le 26 mars dernier sur le campus de l’ISAE à Toulouse dans le cadre du partenariat de Safran avec cette école.

Cette action pilotée par une équipe d'ambassadeurs Safran (collaborateurs intervenant dans leurs anciennes écoles et universités) avait pour objectif de faire travailler les étudiants sur une problématique liée à la mobilité aérienne et au défi de la transition énergétique : « l'aéronef modulaire, une chance pour la mobilité durable ? »

Pour capter ces jeunes ingénieurs, nous avons souhaité leur parler avant tout de ce qui les motive, à savoir l'innovation. Comme cette thématique est une composante majeure de l'ADN de Safran, il était facile pour nous d'imaginer un plan d'actions pour intéresser les jeunes à nos métiers

Guillaume Bothier (collaborateur Snecma et ambassadeur ISAE)

Cette action a été menée en plusieurs étapes : les étudiants de l'ISAE ont en premier lieu visité le site d'Aircelle à Toulouse. Ils ont ensuite participé à un « jam » (session de brainstorming) animé par les ambassadeurs dans le but de sélectionner  le sujet lié à la problématique de mobilité aérienne et au défi de la transition énergétique. Safran a également organisé le 18 mars dernier une table ronde  sur le sujet de l'«Innovation Frugale : faire mieux avec moins, quelles applications pour Safran ? », introduite par Corentin de Chatelperron de l'association Gold of Bengal avec la participation de trois collaborateurs du Groupe. Au total, ce sont huit équipes de six étudiants qui ont participé le 26 mars à la dernière étape du Challenge, qui avaient pour objectif de proposer LA meilleure idée pour réduire l'impact environnemental du transport aérien.

A l'issue d'un après-midi de travail, les étudiants ont présenté leurs dossiers aux jurys, présidés par Pierre Fabre (Président de Snecma) et Bruno Even (Président de Sagem).

Les étudiants se sont largement prêtés au jeu. Le plus important était certainement leur prise de conscience du fait que l'innovation pouvait être quelque chose de simple et peu onéreux mais surtout, qu'elle fait partie du quotidien des métiers de Safran. Il était important pour nous de montrer que l'innovation pouvait naître dans un cadre parfois informel et que nos ingénieurs ne sont pas seuls derrière des ordinateurs.

Simon Gavillet (collaborateur Snecma et ambassadeur ISAE)

Le 1er prix Safran  (une journée VIP au prochain Salon du Bourget) a été remis à l'Equipe « Clips Wing »  pour son projet sur le « Fuselage interconnectable avec infrastructures terrestres et clipsable sur une voilure motorisée indépendante ».
 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer