La police d’Hawaï étend l’utilisation du système de reconnaissance faciale de Morpho à tout l’Etat

CP Morpho Hawai

Alexandria, Virginie, USA le 28 janvier 2015

MorphoTrak, filiale de Morpho (Safran) aux Etats-Unis, annonce qu'un an après sa mise en service auprès de la police d'Honolulu, le système de reconnaissance faciale MorphoFace Investigate sera bientôt accessible aux forces de police de tous les Comtés de l'Etat d'Hawaï.

MorphoFace Investigate permet de réaliser très rapidement des recherches extrêmement précises pour identifier des personnes à partir de leur portrait dans des photos et des vidéos. C'est au Centre de données de la Police Criminelle d'Honolulu (Criminal Justice Data Center), que sont assurés l'hébergement et la maintenance du système.

« Capitalisant sur notre expérience avec le Département de police d'Honolulu, le plus important de l'Etat, nous avons décidé d'étendre l'accès au système à tous les Comtés,» indique Liane Moriyama, Administrateur du Centre des Données de la Police d'Hawaï, Direction du Ministère de la Justice.

La base de données contient plus de 450 000 portraits identifiés. MorphoFace Investigate est en mesure de relier un suspect à un crime par comparaison de portraits. Il permet également d'établir un lien entre plusieurs crimes, par comparaison de portraits similaires. Enfin, il peut être utilisé pour rechercher des personnes recherchées ou disparues.

MorphoFace Investigate a permis au Département de Police d'Honolulu d'identifier des suspects ou des victimes jusqu'alors introuvables. Le système a également prouvé son efficacité dans la recherche instantanée de portraits dans un flux vidéo.

La précision des algorithmes de reconnaissance faciale a constitué un facteur clé dans le choix de cette technologie par Hawaï, notamment grâce à leur capacité à traiter des images de faible résolution ou de mauvaise qualité. Les algorithmes de Morpho sont classés parmi les meilleurs de leur catégorie lors des derniers tests NIST*. Ces tests évaluent leurs performances dans des cas d'usage réels à partir d'images de qualité variable.

« Le succès de ce système témoigne de l'expertise acquise et du travail engagé par la police d'Honolulu dans le développement de cette technologie, » a commenté Céleste Thomasson, Président-directeur général de MorphoTrak. « Nous poursuivons nos investissements afin de la faire progresser, au bénéfice de nos clients et des citoyens qu'elle protège. »

*NIST (National Institute of Standards & Technology), agence du Département du Commerce des Etats-Unis

 

Contactez-nous
Morpho (Safran)
  • Direction de la Communication
    11 boulevard Gallieni Tel +33 (0)1 58 11 86 76
    92130 Issy-les-Moulineaux press@morpho.com
    France
Contact presse
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer