Safran et AVIC unissent leurs forces dans les turbopropulseurs

Partenaires de longue date, Safran et AVIC ont décidé de créer une société commune dans le domaine des turbopropulseurs pour avions commerciaux afin de développer des technologies de très haut niveau.
actu20150116_turbopropulseurs.jpg

Économes et robustes, les avions turbopropulsés séduisent de plus en plus de pays (voir en savoir plus). Ce marché en plein essor intéresse également les motoristes et les avionneurs, dont Safran et AVIC, l'industriel aéronautique chinois. En effet, les deux partenaires ont signé en novembre 2014, via leurs sociétés respectives Snecma et SAIC, un accord en vue de se doter d'une coentreprise dédiée à certains modules de turbopropulseurs civils. « C'est un défi ambitieux, car nous ne sommes pas sur ce marché aujourd'hui », rappelle Vincent Garnier, directeur stratégie produit pour la division Moteurs Civils de Snecma (Safran). « Avec notre partenaire, nous avons pourtant l'ambition de disposer à terme d'un niveau technologique de classe mondiale. Les résultats de ces travaux de recherche pourront alors être utilisés pour nos programmes respectifs. »

actu20150116_turbopropulseurs02.jpg

Des compétences à partager

Motoriste de premier rang, Snecma dispose d'un savoir-faire solide dans le domaine de la turbopropulsion militaire, démontré notamment grâce à sa participation*, à la conception, au développement et à la production du turbopropulseur TP400 de l'avion de transport militaire européen A400M. « L'entrée sur le marché de la turbopropulsion civile renforce encore les exigences, précise Vincent Garnier. Au-delà d'une performance exemplaire en termes de consommation de carburant, nous devons être capables de proposer des technologies extrêmement fiables  et peu coûteuses, avec une maintenance simplifiée. Notre expérience sur le CFM56**, moteur civil le plus vendu au monde, et le développement du LEAP, son successeur, représente un véritable atout. »

De son côté, SAIC (South Aviation Industry Co. Ltd, Groupe AVIC) qui possède une expertise ancienne dans les turbopropulseurs de petite puissance, souhaite désormais se doter de nouvelles technologies. « Il y avait une réelle convergence des besoins entre nos deux groupes », note Vincent Garnier.

 

Des technologies de pointe

L'objectif de cette coopération est de concevoir, tester et produire deux modules : des turbines de puissance et des tubes à flamme. « La turbine de puissance est un élément important dont la performance a un rôle direct dans la réduction de la consommation de carburant, explique Vincent Garnier. Le tube à flamme est l'enveloppe mécanique où a lieu la combustion. Nous allons donc élaborer des tôles plus résistantes qui nécessitent moins de refroidissement.

 

Installées en Chine, les équipes de recherche de la future coentreprise bénéficieront de l'expérience des sociétés mères, mais devront également développer leurs propres compétences. À terme, Safran comme AVIC pourront s'appuyer sur ces nouvelles capacités technologiques pour concevoir de nouvelles générations de moteurs.

 

* Au sein du consortium européen EuroProp International (EPI).
** Développé et produit par CFM International, société commune 50/50 entre Snecma et GE.

 

EN SAVOIR PLUS

Les atouts d'un marché en pleine croissance

Peu gourmands en carburant, les avions équipés de turbopropulseurs séduisent les marchés asiatiques, comme la Chine ou l'Indonésie, un pays insulaire où les déplacements par avion sont essentiels. Signe de ce dynamisme, la compagnie indonésienne Lion Air a commandé 40 appareils à l'avionneur ATR en novembre dernier. Certains pays d'Afrique et d'Amérique du Sud pourraient également constituer une importante source de débouchés. Quant aux compagnies  occidentales, elles seront amenées dans les prochaines décennies à renouveler leurs flottes avec des appareils de nouvelle génération. 

actu20150116_turbopropulseurs01.jpg

Safran à bord des ATR

Filiale d'Airbus Group et d'Alenia Aermacchi (Finmeccanica), l'avionneur ATR est l'un des leaders mondiaux des avions turbopropulsés, avec 1 400 appareils vendus depuis sa création en 1981. Safran participe à son succès en réalisant des équipements pour les familles ATR 72. Il s'agit principalement de câblages, de roues, freins et systèmes d'atterrissage, de commandes de vol ainsi que d'équipements de cockpit. 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer