Hispano-Suiza et Rolls-Royce unissent leurs forces dans la transmission de puissance

Hispano-Suiza (Safran) et Rolls-Royce viennent de signer un accord définitif pour créer une co-entreprise chargée de développer et de produire les systèmes de transmission de puissance des futurs moteurs d’avions civils de Rolls-Royce. Hélène Moreau-Leroy, président-directeur général d’Hispano-Suiza, revient sur les enjeux stratégiques de cette union.

Hispano-Suiza va créer une co-entreprise 50/50 avec Rolls-Royce. Quelles sont les raisons et les enjeux de cette association ? 

Rolls-Royce est un partenaire historique et client majeur d'Hispano-Suiza. Depuis près de trente ans, Hispano-Suiza fournit à Rolls-Royce les transmissions de puissance de ses moteurs Trent (Trent 500, 700, 800 et Trent XWB) et BR700, soit au total plus de 4 000 systèmes. La structure que nous allons créer revêt une importance stratégique pour les deux sociétés mères : notre co-entreprise aura l'exclusivité du développement, de la production et du maintien en condition opérationnelle de l'ensemble des systèmes de transmission de puissance de classe mondiale qui équiperont les futurs moteurs civils de Rolls-Royce. Cette nouvelle société réunit les compétences propres à chaque partie : l'expérience en conception et production de transmissions de puissance d'Hispano-Suiza conjuguée à l'expertise moteur et le savoir-faire d'intégrateur de Rolls-Royce.

 

Hispano-Suiza et Rolls-Royce unissent leurs forces dans la transmission de puissance

 

Quels sont les bénéfices industriels à attendre d'une telle co-entreprise ?

Cette JV permet à Hispano-Suiza de s'inscrire dans une perspective de long terme avec Rolls-Royce et d'avoir plus de visibilité sur ses activités futures. Elle contribue aussi à sécuriser nos parts de marché et à garantir la taille critique d'activité nécessaire à notre compétitivité. La stabilité à long terme de la co-entreprise – sa durée est de 25 ans renouvelable – offre l'assurance pour les deux parties de fabriquer des produits optimisés dès leur conception. Cette société commune est aussi pour Rolls-Royce la garantie de bénéficier d'un fournisseur exclusif, doté des meilleures technologies du marché. 
 

Comment s'organise cette co-entreprise ? 

Elle est détenue pour moitié par chacune des deux sociétés. Le siège social se situe à Colombes (Hauts-de-Seine), sur le site d'Hispano-Suiza. 
Les activités et les moyens se répartissent entre la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne. La co-entreprise comprend notamment deux bureaux d'études installés chez Rolls-Royce et Hispano-Suiza, et une usine de production qui sera implantée dans un pays compétitif. Dans un premier temps, elle fabriquera les pignons droits et réalisera l'usinage des carters et l'assemblage des transmissions. À terme, elle assurera également la fabrication de pignons spiro-coniques* et la maintenance opérationnelle. 
Quant au personnel de la co-entreprise, il sera composé pour partie de salariés détachés des sociétés mères, et pour partie d'effectifs propres, essentiellement dans le site de production. 
 

Quels seront les programmes de production ? 

Tous les futurs programmes civils Rolls-Royce seront concernés. Mais afin d'assurer un démarrage rapide de la co-entreprise, celle-ci se verra confier une partie des études et de la production des programmes existants, notamment celles des transmissions de puissance Trent XWB et BR725. Le démarrage effectif est prévu début 2015. 

* Les pignons spiro-coniques sont des engrenages aux géométries de denture complexes.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer