Microturbo à bord des avions d’affaires

Dans le cadre de son partenariat avec Pratt & Whitney AeroPower, Microturbo (Safran) a pris en juillet 2014 la responsabilité de deux programmes portant sur des moteurs auxiliaires (APU) destinés aux avions d’affaires. Les explications de Pierre-Yves Morvan, directeur général de Microturbo.

Comment est né le partenariat entre Microturbo et Pratt & Whitney AeroPower ?

En amont de cette collaboration, il y a la rencontre entre deux sociétés spécialisées dans les APU*, aux moyens et besoins complémentaires. En 2011, nous étions essentiellement présents sur le secteur militaire, et nous souhaitions étendre notre activité aux marchés civils. De son côté, Pratt & Whitney AeroPower cherchait un partenaire avec qui partager les risques et les coûts de ses nouveaux programmes d'APU pour avions d'affaires, également appelés « bizjets ». Nous nous sommes donc associés. Le partenariat portait sur deux systèmes : l'APS2[800] destiné au Global 7000 et 8000 de Bombardier, et l'APS500[D] du Falcon 5X de Dassault Aviation. Notre part de responsabilité était de 40 % pour le premier, et de 30 % pour le second.

De quelle façon cette relation évolue-t-elle aujourd'hui ?

Notre position a toujours été claire : nous voulons accélérer notre développement sur ces marchés. Après plusieurs mois de discussion, nous avons décidé que Microturbo prendrait l'entière responsabilité de ces deux programmes. Une fois l'opération finalisée, nous assumerons seuls la conception, le développement, la certification, la production, le support et les services de ces deux systèmes. Notre accord prévoit que nous puissions répondre ensemble aux futurs appels d'offres d'APU destinés aux avions d'affaires ainsi qu'aux avions régionaux. Microturbo sera leader pour les premiers, et Pratt & Whitney AeroPower pour les seconds.

Comment Microturbo va-t-il assurer ce surcroît d'activité ?

Le transfert de la charge de travail se fera progressivement et s'étalera sur dix-huit mois. Nous ouvrons un site à San Diego en Californie, en face de celui de notre partenaire. Nous y réaliserons le développement, l'assemblage, les essais et le support de ces nouveaux APU. A terme, 65 personnes devraient rejoindre ce centre. Le choix de nous installer aux Etats-Unis est bien sûr éminemment stratégique : ce pays dominant le marché de l'aviation d'affaires, la proximité sera un réel atout pour les prochains appels d'offres.

*Voir encadré

L'APU, un générateur de puissance

L'Auxiliary Power Unit (APU), ou groupe auxiliaire de puissance, est un système non propulsif qui assure le démarrage au sol des moteurs principaux, la production de l'énergie à bord, l'alimentation des différents systèmes de bord (tension électrique, pressions pneumatique et hydraulique, climatisation, etc.) d'avions et d'hélicoptères, civils ou militaires. Les APU peuvent fournir de l'énergie électrique (e-APU), pneumatique ou mécanique, en fonction des besoins spécifiques de l'aéronef.

En savoir +
http://www.microturbo.com

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer