Safran à bord de l’E-Fan

L’E-Fan*, un avion entièrement électrique conçu et développé par Airbus Group, a effectué son premier vol officiel le 25 avril 2014, dans le ciel de Bordeaux-Mérignac. Safran est partenaire de ce projet novateur, sélectionné comme l’un des 34 projets de la Nouvelle France industrielle**.

Dans sa version actuelle, l'E-Fan est un avion prototype, tout électrique, mis au point par Airbus Group et par Aéro Composite Saintonge (ACS), société française spécialisée dans les matériaux composites. Safran a rejoint en février 2014 le consortium de onze sociétés partenaires, créé autour d'Airbus Group Innovation pour développer, industrialiser et commercialiser le nouvel E-Fan 2.0. Cet avion est destiné aux aéroclubs et aux écoles de pilotage, pour la formation des pilotes professionnels.
Le développement de cette version débutera en juin 2014, avec la remise d'un dossier technique auprès de la Banque Publique d'Investissement qui finance partiellement ce projet pour l'Etat. Airbus Group Innovation envisage de lancer dans deux ans l'étude d'une version E-Fan 4.0 dotée de quatre places, qui se distinguera de l'E-Fan 2.0 par une motorisation hybride pour une autonomie annoncée de trois à quatre heures.

Trois sociétés Safran impliquées

Safran fournira l'ensemble des systèmes propulsifs, et assistera l'avionneur lors de la certification pour une mise sur le marché prévue en 2017. Ainsi, Snecma, Labinal Power Systems et Aircelle se sont associées pour mettre au point la propulsion en vol de l'E-Fan 2.0, assurée par un système intégré de propulsion électrique (eIPS). Ce système est composé du moteur électrique, de son électronique de puissance et de régulation, de la soufflante (fan), de la nacelle et du « pylône », système d'attache à la partie moteur . Le Groupe est également responsable de la motorisation au sol de l'appareil, assurée par un système électrique pour le roulage (eTAS), composé de deux moteurs électriques (un pour chaque roue), de leur électronique de puissance, du kit d'intégration au train d'atterrissage et de la liaison à la roue.

L'E-Fan, première étape vers un avion commercial tout électrique

Les essais en vol du prototype actuel d'E-Fan se poursuivront tout au long de l'année 2014. Grâce à ce projet, Airbus et ses partenaires souhaitent acquérir une expérience technologique et opérationnelle, afin de pouvoir adapter progressivement les différents systèmes électriques utilisés à des aéronefs de taille toujours plus grande. Cet enjeu technologique est capital pour l'industrie aéronautique, qui, à l'horizon 2050, devra réduire de 75 % les émissions de CO2 produites par les avions civils.

* Le premier vol test a eu lieu le 11 mars 2014, et l'appareil avait été présenté au sol lors du dernier salon du Bourget.
** Plan lancé à l'initiative du gouvernement pour redynamiser le secteur de l'industrie en France et favoriser son évolution. Avec un fuselage en composite carbone, une masse maximale au décollage inférieure à 600 kg (dont 200 kg de batteries) et une autonomie d'une heure (plus 15 minutes de réserve), l'E-Fan n'émet pas de CO2 et est très silencieux, ce qui lui permettra de voler à des horaires interdits aux avions actuels (notamment le week-end en zone urbaine).

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer