Safran développe son empreinte numérique

Ces dernières années ont vu se développer de manière spectaculaire les médias sociaux et l’internet mobile. Facebook ou Twitter jouent désormais un rôle clé dans les stratégies de communication, se faisant le reflet d’une évolution durable dans la relation que construit l’entreprise avec ses publics. Safran consacre d’importants moyens à accroître sa présence sur internet, les réseaux sociaux et les terminaux mobiles. Entretien avec Pascale Dubois, Directeur de l’Information et de la Communication du Groupe.

Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo… Pourquoi Safran a-t-il tissé sa toile sur les réseaux sociaux ?

Nous étions présents sur les médias sociaux depuis déjà plusieurs années du fait de notre activité de sponsoring nautique. C'était à l'époque une évidence pour nous dans ce domaine, car ce projet fédérait la très large communauté des amateurs de voile. Au-delà de cette première expérience, et avant de nous engager de façon plus systématique, nous avons pris le temps de la réflexion, car nous souhaitions proposer à nos différentes communautés-cibles des contenus spécifiques à forte valeur ajoutée.

Nous sommes un groupe presque exclusivement « Business to Business », car nos clients sont pour l'essentiel de grands industriels ou des Etats. Nous avons donc voulu expliquer qui nous étions par le biais des technologies développées, en illustrant de façon pédagogique la diversité de notre offre et ses usages. Les réseaux sociaux sont aussi un formidable vecteur pour écouter et échanger en permanence avec la société dans laquelle nous vivons. Qu'il s'agisse d'environnement, de sécurité, ou d'employabilité, les réseaux permettent de rencontrer des communautés de passionnés. Expliquer que notre moteur LEAP permettra de réduire la consommation en carburant des avions commerciaux de 15 %, faire rouler un avion à l'électrique avec l'egts, ou présenter le check point intégré qui permettra de fluidifier la circulation dans les aéroports, c'est montrer que Safran a pris conscience des grands enjeux de la société, et qu'un groupe industriel est capable de se les approprier. Nous resituons ainsi Safran et nos produits dans leur contexte, c'est là toute notre démarche sur les médias sociaux.

Pourquoi les réseaux sociaux professionnels sont-ils devenus aussi importants en termes de recrutement ?

Il ne faut pas exagérer l'importance des réseaux sociaux dans le recrutement proprement dit, les candidats sont encore une très large majorité à postuler via les espaces carrières sur les sites corporate des entreprises. Ce qui a changé, c'est l'accompagnement que l'on peut offrir au candidat afin qu'il puisse postuler au bon endroit, en étant mieux informé grâce aux échanges qu'il peut avoir avec nos équipes sur les médias sociaux. Ces sites nous offrent aussi la possibilité de repérer des talents et de mieux leur présenter la richesse de nos métiers et la diversité des opportunités professionnelles offertes par le Groupe. Pour ce faire, nous avons développé au sein de Safran un réseau de « e-ambassadeurs », ingénieurs ou techniciens, qui peuvent échanger simplement avec les candidats. Une façon aussi pour les jeunes encore en formation de se préoccuper bien en amont de leur avenir professionnel.

Et sur les autres réseaux sociaux ?

Il y a tellement d'opportunités de développement sur les réseaux sociaux ! Nous concentrons nos efforts sur les plus importants, en privilégiant toujours la réciprocité et le dialogue avec nos communautés. Safran est présent sur Twitter, en son nom propre et par le biais de plusieurs de ses sociétés, car c'est un lieu incontournable pour suivre l'actualité de nos partenaires et de nos clients. De notre côté, nous suivons par ce média les journalistes qui couvrent les sujets concernant le Groupe. Twitter nous permet non seulement d'être toujours plus réactifs lors des grands événements qui jalonnent la vie de Safran, mais aussi d'être en veille permanente de ce qui se dit ou s'écrit sur le Groupe.

Nous utilisons beaucoup Facebook, une vitrine grand public exceptionnelle (plus d'un milliard de comptes ont été créés depuis son ouverture), avec une audience internationale très active. Nos thématiques rassemblent des communautés de passionnés sur ce site et sur YouTube, ce qui prouve que nous sommes en adéquation avec les désirs de nos clients et les aspirations de la société, et que le dialogue est enrichissant.

L'empreinte numérique de Safran s'étend-elle également aux applications pour tablettes et smartphones ?

Safran dispose de plusieurs applications – institutionnelles ou visant à expliquer nos métiers – qui sont accessibles gratuitement sur les différents stores. L'application Your Journey par exemple a pour objectif de présenter Safran, et notamment la cohérence globale des offres et expertises du Groupe. Grâce à un format ludique qui fait appel à des expériences que nous avons tous vécues dans les aéroports ou lors de voyages en avion, nous mettons en avant les technologies innovantes de Safran de manière pédagogique. Safran a aussi développé une application tablette pour son rapport d'activité et de responsabilité sociétale 2012. Citons pour conclure une application créée par Snecma (Safran) expliquant de façon illustrée et synthétique le fonctionnement des moteurs aéronautiques et spatiaux.

Consultez l'application Your Journey sur vos tablettes et smartphones :
Cliquez ici

Consultez le rapport annuel 2012 sur votre tablette:
Sur Google Play
Sur l'appstore

Consultez l'application Moteurs de Snecma
Sur Google Play
Sur l'appstore

Lien vers réseaux sociaux :
Facebook
Twitter
Viadeo
Linkedin

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer