Safran et Honeywell feront la démonstration du système EGTS de taxiage électrique au salon du Bourget (SIAE) 2013

La première phase d'essais sur avion s'est achevée de façon nominale.
Le système permettra aux compagnies d'économiser jusqu'à 4% de carburant et de réduire les émissions et le bruit sur les aéroports dès 2016.

Paris, 16 juin 2013 – Safran (NYSE Euronext Paris : SAF) et Honeywell (NYSE : HON) ont terminé la première phase d'essais de leur système EGTS (electric green taxiing system) et effectueront leurs premières démonstrations publiques sur un Airbus A320 lors du 50ème Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace au Bourget du 17 au 23 juin 2013.

Développé par EGTS International, une joint-venture lancée en 2011 entre Safran et Honeywell, le système EGTS évite l'usage des moteurs principaux durant les phases de taxiage. Ce système électrique permet aux avions de se déplacer au sol de manière autonome. Comme pour une voiture hybride qui utilise la puissance électrique quand elle roule à faible vitesse, l'EGTS augmente l'efficacité opérationnelle par une réduction de consommation allant jusqu'à 4% par cycle de vol.

Il apporte aussi des avantages environnementaux par la réduction du bruit et des émissions de carbone et de monoxyde d'azote (NOx) durant le taxiage. Il fluidifie également les opérations aux portes d'embarquement et sur les pistes, favorise les départs à l'heure et permet aux passagers de débarquer plus rapidement par la simplification des opérations au sol. L'EGTS est une solution complète de taxiage électrique autonome qui intéresse fortement aéroports et compagnies aériennes. Son introduction sur le marché est prévue en 2016.

Les moteurs d'avion étant optimisés pour les phases de vol, ils ont une consommation inadaptée lors du roulage au sol. Or, un avion court ou moyen-courrier peut passer jusqu'à 2h30 par jour sur les taxiways. Les estimations de Safran et Honeywell montrent que le système EGTS permettra d'économiser chaque jour environ 600 kg de carburant consommé au sol.

Le système permet à l'avion de reculer de façon autonome et de rouler entre la passerelle et la piste sans ses moteurs principaux. Le générateur électrique de l'APU (Auxiliary Power Unit) fournit la puissance électrique nécessaire pour entraîner des moteurs électriques situés dans les trains d'atterrissage principaux. Chacune des roues motrices est équipée d'un système de commande donnant au pilote la maîtrise complète de la vitesse, de l'orientation et du freinage de l'avion au sol. Outre les gains de consommation et de manoeuvrabilité au sol, le système génère des économies en réduisant l'usure des moteurs et des freins et en diminuant le risque d'endommagement des moteurs principaux par l'injection de corps étrangers sur le tarmac.

Le programme EGTS de Safran-Honeywell mobilise plus de 200 ingénieurs travaillant au développement et aux essais sur bancs et sur avion dans 13 sites à travers le monde. Le programme d'essais des composants et du système complet a accumulé plus de 3 000 heures sur 7 bancs d'essais et sur un Airbus A320 modifié pour le développement du programme.

Depuis le premier roulage en avril, 160 km ont été couverts sur piste. Ces essais visent à tester le système dans toutes les conditions de charge et de piste, dans toutes les manoeuvres comme le recul, le virage serré et le demi-tour, et selon toutes les spécifications d'accélération et de vitesse. Les développements franchiront une nouvelle étape après le salon du Bourget, lors des mêmes essais avec une charge maximale de l'avion et à des vitesses jusqu'à 20 noeuds.

Brian Wenig, Directeur du programme EGTS pour Honeywell Aerospace, a déclaré : « L'EGTS sera pour l'aéronautique ce que sont les véhicules hybrides pour l'automobile. Le potentiel d'économies de carburant et de réduction des émissions est considérable pour les compagnies aériennes. »

Olivier Savin, Directeur du programme EGTS pour Safran, a ajouté : « Nous sommes très satisfaits de pouvoir réaliser ces démonstrations au Bourget, confirmant ainsi l'efficacité de notre partenariat et de notre solution. Safran et Honeywell sont très engagés dans le développement de technologies électriques sur les avions, qui vont révolutionner leurs déplacements sur les aéroports. L'EGTS démontre clairement les multiples avantages d'un système qui combine à la fois économies de carburant et réduction des émissions au bénéfice des compagnies aériennes, des aéroports et des passagers au final. »

Jens Berlinson apporte son témoignage de pilote d'essai Safran: « L'EGTS est une rupture technologique qui apporte des avantages immédiats pour les pilotes opérant sur les aéroports encombrés. En plus des « push-backs » plus rapides et autonomes, le système est très confortable et facile à piloter, permettant à l'avion d'accélérer sans délai et de rouler à vitesse constante. Avec l'EGTS nous n'avons plus besoin d'utiliser les freins pour ralentir l'avion au taxiage, alors qu'il a toujours tendance à accélérer sous la poussée résiduelle des moteurs au ralenti. C'est particulièrement intéressant sur des aéroports encombrés où les avions font la queue avant le décollage. »

****

****

Honeywell (www.honeywell.com) est un groupe industriel diversifié classé au Fortune 100, leader dans les systèmes de haute technologie. Le groupe offre à ses clients dans le monde entier des produits et services pour l'aéronautique, des systèmes de contrôle pour le bâtiment et l'industrie, des turbocompresseurs ainsi que des matériaux de haute performance. Le siège du groupe est basé à Morristown, dans le New-Jersey, aux Etats-Unis. L'action Honeywell se négocie à la Bourse de New York, Londres et Chicago.
Pour plus d'informations sur Honeywell et pour connaître les dernières actualités du groupe, visitez le site internet suivant : www.honeywellnow.com.

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines Aérospatial (propulsion, équipements), Défense et Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 62 500 personnes pour un chiffre d'affaires de 13,6 milliards d'euros en 2012. Composé de nombreuses sociétés, le groupe Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2012 des dépenses de 1,6 milliard d'euros. Safran est une société cotée sur NYSE Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40.
Pour plus d'informations, www.safran-group.com ; Suivre Safran sur Twitter : @SAFRAN

Ce communiqué contient des énoncés pouvant être considérés comme « prévisionnels » au sens de la Section 21E de la loi américaine intitulée « Securities Exchange Act of 1934 ». Tout énoncé (autre que de nature historique) traitant d'activités, d'événements ou de développements dont nous envisageons, attendons, prévoyons, pensons ou anticipons qu'ils se produiront ou pourront se produire dans l'avenir, est considéré comme un énoncé prévisionnel. De tels énoncés sont établis sur certaines hypothèses ou suppositions formulées par nos dirigeants à la lumière de leur expérience et de leur perception de tendances historiques, de la situation économique et sectorielle actuelle, de développements futurs attendus et d'autres facteurs qu'ils jugent opportuns. Les énoncés prévisionnels contenus dans ce document sont également soumis à divers risques matériels et incertitudes comprenant, sans s'y limiter, les facteurs économiques, concurrentiels, gouvernementaux et technologiques pouvant influer sur nos opérations, nos marchés, nos produits, nos services et nos tarifs. De tels énoncés prévisionnels ne constituent en rien la garantie de performances à venir, et les résultats, développements et décisions professionnels de fait peuvent différer de ceux envisagés par lesdits énoncés prévisionnels. Nous répertorions les principaux risques et incertitudes pouvant affecter nos performances dans le rapport 10-K de même que dans d'autres documents envoyés à la Securities and Exchange Commission (SEC) (Commission des valeurs mobilières des États-Unis).

Contacts Presse Honeywell
Chris Martin
Honeywell Aerospace
+44 7794 007289
chris.martin2@Honeywell.com 
Honeywell Aerospace Media Center

Mindy Nelson
Waggener Edstrom Worldwide
+1 (830) 214-4823
mnelson@waggeneredstrom.com

Contacts Presse Safran
Catherine MALEK
Tél +33 (0)1 40 60 80 28
catherine.malek@safran.fr
www.safran-group.com

Caroline COUDERT
Tél +33 (0)1 40 60 82 20
caroline.coudert@safran.fr

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer