Safran, partenaire du moteur GE Passport™

Techspace Aero (Safran) développe en partenariat avec GE des éléments du nouveau moteur Passport destiné aux futurs avions d’affaires Bombardier, Global 7000 et 8000. Une histoire de confiance entre les deux partenaires.

Techspace Aero participe depuis fin 2011 au programme Passport de GE. Conçu spécifiquement pour les derniers-nés de la famille Bombardier Global Jet, le moteur Passport équipera les plus gros modèles du segment des avions d'affaires. La version 8000 aura un rayon d'action comparable à ceux des long-courriers (7 900 miles). Aujourd'hui, l'avancement du programme est conforme au calendrier fixé avec son client.

Une JV dédiée
Pour développer son moteur, GE a fait le choix de créer une coentreprise avec le japonais IHI et Techspace Aero. La part de Techspace Aero s'élève à 7,4 %. Toutes les transactions commerciales seront effectuées par cette structure : c'est elle qui sera liée contractuellement avec Bombardier, mais aussi avec les acheteurs finaux, pour les plans de maintenance personnalisée. « En devenant actionnaire, nous aurons à la fois une meilleure visibilité sur le programme et un plus grand pouvoir de décision », explique Jean-Marc Delaunoy, responsable des programmes GE chez Techspace Aero.

Signes de confiance
« GE nous a chargés de concevoir, de tester et de produire le compresseur basse pression (ou booster) ainsi que les équipements du système d'huile (groupe de lubrification, réservoir d'huile, échangeurs de chaleur), détaille Jean-Marc Delaunoy. Destiné à motoriser des appareils qui voleront à 50 000 pieds, et non à 30 000 comme les avions de ligne, le moteur Passport présente des spécifications techniques particulières auxquelles nous avons répondu.» En outre, GE a demandé à Techspace Aero de concevoir les designs mécanique et aérodynamique du booster, élément critique de performance. « Il s'agit clairement là d'un signe de confiance, note Jean-Marc Delaunoy. D'autant que GE nous a également confié trois essais d'endurance du moteur. Ces essais seront effectués en 2014 sur un de nos bancs d'essais, équipements qui nous donnent une réelle valeur ajoutée. »

Techspace Aero a livré fin février les premiers modules (booster et équipements) destinés au premier moteur qui sera testé au banc (FETT - first engine to test) dont la campagne d'essais se déroulera au 2e trimestre. « Les essais moteur doivent conduire à une certification en 2015, indique Jean-Marc Delaunoy. Nous allons confronter nos règles de conception avec la réalité de ce nouveau moteur, ce qui pourra nous amener à faire évoluer nos produits pour optimiser leurs performances. »

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer