« Elles bougent » : Safran prend le lead

A l’occasion de sa nomination au titre de président d’honneur de l’association « Elles bougent », Jean-Luc Bérard, Directeur central des Ressources Humaines de Safran, donne son point de vue sur cette association destinée à développer des vocations d’ingénieures et de techniciennes chez les jeunes lycéennes.

Quelle est l'implication de Safran dans l'association « Elles bougent » ?
« Elles bougent » fait le constat que de nos jours, trop peu de femmes choisissent de travailler dans les métiers d'ingénieurs et de techniciennes et de poursuivre des formations scientifiques et techniques. L'association a pour vocation de convaincre toujours plus de femmes de s'intéresser à nos métiers, souvent considérés à tort comme masculins. Présent aux côtés de « Elles bougent » depuis 2006, Safran est pleinement engagé dans cette dynamique : sur les quelque 850 marraines que compte l'association, 103 font aujourd'hui partie du Groupe et contribuent régulièrement à des actions concrètes (conférences, visites d'entreprises…) pour donner envie aux jeunes filles de s'engager dans des carrières scientifiques.
En matière d'innovation, de management comme d'excellence opérationnelle, l'expérience nous a montré que donner davantage de place aux femmes était un gage de performance pour un grand groupe industriel comme le nôtre. Aujourd'hui, Safran emploie 25 % de femmes : nous souhaitons féminiser davantage nos équipes techniques, c'est pourquoi nous souhaitons renforcer nos efforts aux côtés de « Elles bougent » pour sensibiliser au plus tôt les jeunes filles.

Quel est votre programme pour cette année de présidence ?
Dans les mois qui viennent, nous allons poursuivre les efforts entrepris au cours des dernières années. Nous souhaitons tout d'abord accroitre le rayonnement national de l'association, avec à terme la création d'une délégation dans chaque région, et l'accroissement significatif du nombre de lycées et de partenaires associés à la démarche.
Nous allons aussi continuer à développer le réseau des marraines, en visant notamment la mise en place d'un pôle de marraines leaders, susceptibles d'impulser de nouveaux projets et de donner un nouvel élan aux actions entreprises par « Elles bougent »
Enfin, nous souhaitons lancer trois opérations auxquelles nous associerons l'ensemble des partenaires : proposer des stages à des jeunes filles dès la classe de troisième, afin de les sensibiliser au plus tôt à nos métiers (avec un objectif de 1 000 stages pour l'année 2013-2014), inviter une centaine de professeurs et conseillers d'orientation de filières scientifiques, qui sont nos meilleurs relais auprès des lycéennes, à venir visiter nos sites industriels, l'association sera également présente lors du prochain salon du Bourget, du 17 au 23 juin prochain.

Plus globalement, quels sont les objectifs de recrutement pour Safran en 2013 ?
Sur l'ensemble de ses marchés, dans l'aérospatial comme la sécurité, Safran bénéficie d'une croissance forte et durable. Pour accompagner son développement, le Groupe doit recruter des collaborateurs au niveau de compétences toujours plus élevé. C'est pourquoi il consacre d'importants moyens pour attirer les meilleurs talents et leur ouvrir de réelles opportunités professionnelles, dans un environnement propice à l'émergence de technologies et de modèles en rupture. Ainsi, en 2012, nous avons recruté plus de 7 000 personnes (soit plus de 10 % des effectifs du Groupe), et l'objectif est de faire de même en 2013. Nous prévoyons de recruter 3 500 personnes en France cette année, dont près de 3 000 ingénieurs et cadres.

En savoir plus
http://www.ellesbougent.com/

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer