Handicap : un engagement majeur pour Safran

A l’occasion de la 16<sup>ème</sup> semaine pour l’emploi des personnes handicapées, qui s’est déroulée du 12 au 18 novembre dernier, de nombreuses initiatives ont été menées dans les sites français de Safran, matérialisant un engagement fort du Groupe sur ce thème. Catherine Buche-Andrieux, responsable Diversité et RSE, et Jean-Luc Bérard, Directeur central Groupe, Ressources Humaines, reviennent sur cette thématique majeure pour Safran.

Quel bilan tirez-vous de la participation de Safran à la 16ème semaine pour l'emploi des personnes handicapées ?
Catherine Buche-Andrieux : en 2012, nous avons battu notre record : plus de 90 % des établissements de Safran ont mené des actions à l'occasion de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées. C'est un résultat très satisfaisant ! Les initiatives ont été diverses, citons par exemple des ateliers de sensibilisation, mises en situation, pièces de théâtre sur le thème du handicap, ateliers handisport… Certaines actions ont également été menées de façon transverse, dans l'ensemble des sociétés du Groupe : une campagne d'affichage en partenariat avec l'Agefiph1, la diffusion en interne d'une série vidéo intitulée « J'en crois pas mes yeux » abordant avec humour la thématique du handicap en entreprise, et la conduite d'un quiz « Qui veut gagner des goodies ? » comportant des questions sur ce même thème. La mini-série et le quiz ont été particulièrement prisées par les salariés du Groupe ! Ces actions ont été menées, lorsque cela était possible, avec des entreprises du secteur protégé2 et adapté qui ont notamment fabriqué des lots remis aux salariés à l'issue des quiz. Toutes ces initiatives avaient pour but de sensibiliser un maximum de salariés Safran au handicap en abordant le sujet avec franchise et sans tabou.

Comment ces actions s'inscrivent-elles dans la politique menée par Safran pour favoriser l'insertion professionnelle des personnes handicapées ?
Jean-Luc Bérard : depuis de nombreuses années, Safran poursuit une politique volontariste en faveur de l'insertion et du maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés dans l'entreprise. En 2010, cet engagement s'est renforcé par la signature d'une convention Groupe avec l'Agefiph. Une nouvelle étape clé a été franchie en avril 2012 lorsque Safran a signé avec l'ensemble des organisations syndicales son premier accord de Groupe en faveur de l'emploi des personnes handicapées pour une durée de trois ans (2012-2014). L'un des principaux objectifs de cet accord est de faire croître le taux d'emploi de personnes handicapées au sein du Groupe. Pour y parvenir, l'accord prévoit notamment un plan d'embauche de travailleurs handicapés, un renforcement des dispositifs d'insertion, de formation et de maintien dans l'emploi, un accompagnement dans le déroulement de carrière, la progression de la collaboration avec le secteur protégé et adapté ainsi que le déploiement d'actions de communication et de sensibilisation sur le handicap à destination de tous les salariés du Groupe. Comme, par exemple, la réalisation d'une brochure diffusée en interne fin novembre 2012, au titre explicite : Handicap : Safran s'engage. Et vous ?

Quelles mesures concrètes sont mises en oeuvre pour améliorer le taux d'emploi de personnes handicapées ?
Jean-Luc Bérard : aux termes de l'accord signé en avril dernier, Safran s'est engagé à recruter 72 personnes handicapées en CDI ou CDD, dont au moins 80 % en CDI. Le Groupe va également accueillir 100 alternants et 65 stagiaires d'ici 2014, et ambitionne de réaliser 8 millions d'euros de chiffre d'affaires utile (main d'oeuvre facturée par des entreprises du secteur protégé ou adapté) au titre de l'année 2014.
Catherine Buche-Andrieux : Safran est également partie prenante dans des dispositifs favorisant l'insertion professionnelle de personnes handicapées par le biais de l'alternance ou de stages. On peut notamment citer le programme ELAN initié en 2006, le projet SALTO créé par l'Agefiph en 2009 ou encore l'association HANVOL lancée en 2010 par le GIFAS dont Safran est un des membres fondateurs, avec pour mission d'accueillir des personnes handicapées en leur proposant une formation aux métiers de l'aéronautique.

1 Agefiph : Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées.
2 Entreprise Adaptée : anciennement appelées « Ateliers Protégés », ce sont des entreprises du secteur marchand dont la spécificité est d'employer au minimum 80 % de travailleurs handicapés.

Le handicap chez Safran en quelques chiffres*

  • 1 650 travailleurs handicapés
  • 44 personnes handicapées en alternance
  • Taux d'emploi de personnes handicapées : 4,29 % (l'obligation légale est de 6 % ; la moyenne nationale est de 2,8 % dans le secteur privé)

    * au 31 décembre 2011

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer