L’APU60 en route vers sa certification civile

Le nouveau concept de source d’énergie de Microturbo (Safran) a réalisé avec succès ses essais en vol au printemps dernier, dans le cadre de la campagne de certification de l’hélicoptère AW189 d’AgustaWestland. Baptisé e-APU60, il est le premier groupe auxiliaire de puissance à fournir de l’énergie électrique. Explications avec Thierry Gourmanel, directeur commercial et support clients chez Microturbo.

Quelles sont les innovations qui caractérisent l'e-APU60 ?
Alors que tous les modèles d'Auxiliary Power Unit (APU) présents sur le marché fournissent de la puissance pneumatique (de type « bleed »), l'e-APU60 fournit de l'énergie électrique. En rupture avec la précédente technologie, ce nouveau système a été entièrement optimisé pour les avions et les hélicoptères plus électriques. Il apporte des avancées significatives qui lui permettent de répondre aux exigences clients les plus élevées. Plus compact (son volume a été réduit de 25 %), il offre un ratio poids/puissance plus performant, pour une puissance comprise entre 15 et 90 kW. Par ailleurs, l'e-APU60 peut assurer le démarrage au sol des moteurs principaux, l'alimentation des systèmes électriques et le conditionnement d'air cabine. Il participe également à la sécurité du vol grâce à sa capacité à redémarrer les moteurs principaux en cas d'incident, ou encore à fournir une source de puissance complémentaire pour les systèmes électriques vitaux de l'appareil.

Où en est le développement de ce programme ?
La campagne de certification civile de l'e-APU60 progresse comme prévu, nous avons déjà livré quatre systèmes à AgustaWestland. Aujourd'hui, sept autres e-APU participent à un programme d'essais particulièrement exigeant qui se déroulera jusqu'à la fin de l'année, comprenant des essais d'altitude et de température, de vibration, de « block test » (moteur poussé au maximum de son endurance) et de rétention. Etape importante dans le processus de certification, ces tests permettent de valider la fiabilité et l'endurance du système dans les conditions opérationnelles les plus extrêmes. Nous devrions obtenir sa certification civile début 2013.

Quelle est la place l'e-APU60 dans la stratégie de Microturbo ?
Traditionnellement, Microturbo était positionné sur le marché militaire. Avec l'e-APU60, nous visons désormais les marchés civils et plus particulièrement les marchés de l'aviation d'affaires et régionale. Nous cherchons donc à proposer des systèmes complets, intégrés et adossés à une offre de services élargie. Nous avons ainsi signé en 2011 un accord de partenariat avec Hamilton Sundstrand, numéro deux mondial des APU « bleed ». C'est d'ailleurs dans ce cadre que nous avons proposé à Bombardier une offre commune pour ses avions d'affaires Global 7000 et 8000. Plus généralement, la stratégie de Microturbo consiste à poursuivre sa progression en s'appuyant sur les centres d'expertise du Groupe (Safran Electronics, Safran Composites…) afin de développer son savoir-faire spécifique aux APU, notamment dans les domaines de l'acoustique, de la fiabilité et de la certification civile.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer