6000e inverseur de poussée pour Aircelle

L’A320 de la compagnie aérienne China Eastern, livré le 16 mai 2012, était équipé du 6000e inverseur de poussée produit par Aircelle. Retour sur un succès industriel majeur avec Vincent Mascré, président-directeur général d’Aircelle

Pouvez-vous nous rappeler l'histoire de ce programme ?
Cet inverseur de poussée a été conçu dans les années 80. Il est très caractéristique, avec ses quatre portes qui s'ouvrent dans le corps de la nacelle lorsqu'il est actionné. Une autre innovation lors de sa conception tenait à l'emploi de matériaux composites à hauteur de 15% environ. Sur des inverseurs plus récents, comme ceux utilisés sur l'Airbus A380, nous sommes à plus de 50% de composites !

Trente ans de production, est-ce un succès exceptionnel ?
Trente ans, ça peut sembler très long, mais il est pourtant courant dans le monde aéronautique que des équipements donnant satisfaction soient fabriqués pendant plusieurs décennies. Un programme aéronautique peut être jugé pleinement réussi lorsqu'il dépasse de très loin les espérances de ses concepteurs, et c'est bien le cas avec notre inverseur. Au lancement du programme, nous pensions fabriquer un total de 400 inverseurs au rythme de quatre par mois. Nous dépassons aujourd'hui les 6 000 avec un rythme de fabrication de 40 exemplaires par mois. Et il nous en reste plus de 2 500 à produire…

L'inverseur d'aujourd'hui a-t-il connu des modifications en trente ans ?
Non, il est resté essentiellement le même, parce qu'il répond parfaitement à la demande. Nous avons toutefois amélioré notre processus industriel pour faire face à l'augmentation des cadences. La ligne de fabrication est aujourd'hui au meilleur niveau industriel, avec des cycles courts et l'application de principes industriels modernes comme le flux tendu, le Lean manufacturing, etc.

Quelles sont les équipes qui ont contribué à ce succès ?
Les équipes qui travaillent sur la ligne d'assemblage du site du Havre, épaulées par des spécialistes du secteur « composites », des salariés des fonctions support et une partie des effectifs de l'usine de Casablanca, au Maroc. C'est une belle aventure industrielle qui va d'ailleurs se poursuivre avec l'A320neo pour lequel nous allons prendre la responsabilité de la nacelle complète qui équipera le moteur Leap-X1A de CFM International.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer