Morpho s’implante au Chili

Le Chili a choisi Safran pour renouveler ses cartes d'identité et passeports. Un nouveau succès sur le continent Sud-Américain, où le Groupe est déjà solidement implanté dans le domaine de l’identité biométrique.

Le service d'état civil chilien (Servicio de Registro Civil e Identificación) a choisi Morpho (Safran) pour produire les cartes d'identité et les passeports électroniques des vingt millions d'habitants que compte le pays. Signé fin 2011, le contrat est entré en vigueur le 20 janvier 2012 pour une durée de dix ans. Celui-ci s'inscrit dans le cadre de la modernisation du système de délivrance des documents d'identité et de voyage que cet Etat est en train de mener à bien. « C'est un succès très important car le Chili était l'un des rares pays d'Amérique Latine où nous n'étions pas encore implantés », indique Robert Vinco, directeur commercial de Morpho en Amérique Latine.

Un dispositif complet
Morpho fournira l'ensemble du dispositif de délivrance des documents, c'est à dire le système informatique de gestion des données d'identité de l'ensemble de la population, la production des documents eux-mêmes, ainsi que mille stations d'enregistrement pour l'acquisition des données biométriques. Déployées sur près de cinq cents sites, ces stations sont dotées de capteurs et de lecteurs d'empreintes digitales de haute résolution. « Nous assurerons également la formation des 2 500 fonctionnaires chargés des opérations d'enrôlement », précise Robert Vinco.

Le choix du polycarbonate
Les cartes d'identité et les pages de renseignements des passeports seront fabriquées en polycarbonate, le matériau le plus résistant actuellement disponible sur le marché, dans des sites de production hautement sécurisés. « Très résistant aux chocs et aux UV, peu inflammable, le polycarbonate possède une longévité exceptionnelle, et s'avère très difficile à falsifier », explique Robert Vinco. Le Chili est le premier pays d'Amérique Latine à sélectionner ce matériau pour la réalisation des documents d'identité de ses citoyens. « Ce pays ayant souvent un rôle précurseur sur le continent, il ne serait pas étonnant que d'autres Etats lui emboîtent le pas dans les prochaines années. » C'est d'ailleurs déjà le cas, puisque Morpho a signé début 2012 un contrat avec le Panama pour la fourniture de passeports biométriques incluant des pages en polycarbonate.

Les premiers enrôlements devraient commencer dans le courant de l'année prochaine. Et la délivrance des nouvelles pièces d'identité se fera au fur et à mesure du renouvellement des documents. Avec ce nouveau contrat, Safran renforce sa présence sur le continent Sud-Américain, où Morpho gère déjà 60% des systèmes d'identité existants.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer