Séoul choisit Sagem pour moderniser ses sous-marins

Spécialiste mondial de la navigation inertielle, en particulier pour les navires de combat, Sagem (Safran) a remporté le contrat de modernisation des sous-marins coréens. Ce nouveau succès en Corée du Sud confirme son leadership dans le domaine de l’inertie de précision.

Sous l'eau, impossible d'utiliser le système GPS pour se guider. La navigation inertielle prend alors une importance particulière pour les sous-marins. Afin de disposer d'un système de dernière génération, répondant à ses exigences de précision, la marine sud-coréenne a retenu Sagem pour moderniser le système de navigation des sous-marins KSS-1 de la classe Chang Bogo. Un premier submersible sera équipé de deux centrales de navigation inertielle Sigma 40XP : une fois le rétrofit vérifié en opération, cinq autres bâtiments de sa classe seront à leur tour modernisés. « Séoul utilise déjà une cinquantaine de nos centrales inertielles à gyrolaser sur des bâtiments de surface, rappelle Fabrice Delhaye, directeur du département Navigation de Sagem. Le contrat que nous venons de signer nous permet maintenant de prendre pied sur la flotte sous-marine, où les contraintes techniques sont encore plus fortes. »

Système haute performance
La centrale inertielle Sigma 40XP (XP pour « eXtended Performance ») qui équipera les sous-marins coréen est la variante haut de gamme de la Sigma 40, conçue pour les navires de surface et dont les 600 exemplaires vendus en font un best seller mondial.
« La Sigma 40XP s'appuie sur la réussite de la Sigma 40 dont elle partage de nombreux composants, note Fabrice Delhaye. Cela permet d'en réduire le coût de fabrication et influe aussi favorablement sur les frais de Maintien en Conditions Opérationnelles. » Le succès de la centrale tient aussi dans sa compacité et sa très grande précision. Parfaitement maitrisée par Sagem, la technologie du gyrolaser très robuste est apte à endurer les contraintes d'un bâtiment de combat.

Très performante, la centrale inertielle Sigma 40XP s'est rapidement imposée sur le marché des sous-marins neufs et du rétrofit. Les chantiers français (DCNS) et allemands (HDW) la proposent sur leurs nouveaux produits, tandis que de nombreux pays optent pour ce matériel pour moderniser leur flotte. Outre la Corée du Sud, l'Inde et le Vietnam ont également fait ce choix, dans une partie du monde où les forces sous-marines prennent de l'ampleur.
En France, le système de navigation inertielle à gyrolaser Sigma 40XP a été retenu pour la rénovation des SNA (Sous-marins Nucléaires d'Attaque). Les futurs Barracuda* seront quant à eux dotés d'une version encore plus performante.

* Les SNA de classe Barracuda devraient entrer en service à partir de 2017.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer