L’Aeroweek : Promouvoir l’industrie aéronautique européenne

Du 30 novembre au 2 décembre, le Parlement Européen accueille l’Aeroweek, un événement organisé par l’AeroSpace and Defence Industries Association of Europe » (ASD). Son président, Domingo Ureña-Raso, revient sur les raisons de cette manifestation placée sur le thème de la recherche environnementale et de l’innovation.

En quoi cet événement revêt-il une importance particulière ?
Les défis auxquels est confrontée l'industrie aéronautique pour la prochaine décennie sont considérables : investissements dans la recherche, environnement, concurrence, régulation du trafic aérien… Les solutions à ces problématiques sont européennes, c'est pourquoi il est essentiel pour nous de montrer combien il est important de continuer à soutenir cette industrie. Afin de mettre en valeur le savoir-faire européen, nous avons choisi d'inviter quinze acteurs majeurs du secteur. Safran est bien sûr l'un d'entre eux. Son président, Jean-Paul Herteman, participera d'ailleurs à nos travaux, à l'occasion d'une table ronde sur les défis environnementaux pour l'aéronautique.

En quoi l'industrie aéronautique peut-elle contribuer à la protection de l'environnement ?

L'aviation civile a émis 671 millions de tonnes de CO2 en 2008, soit seulement 2% du total dégagé par les activités humaines. En 40 ans, nous avons réussi à diminuer la consommation des avions de ligne de 70% ; il nous faut poursuivre cet effort. Safran avait déjà ouvert la voie avec VITAL* en 2005, puis MOET** en 2006. Aujourd'hui, le Groupe continue à jouer un rôle décisif dans Clean Sky, dont la présidence est assurée par Marc Ventre, directeur général adjoint en charge de la branche Propulsion aéronautique et spatiale. Ce programme ambitieux mobilise 1,6 milliard d'euros pour concevoir des avions plus respectueux de l'environnement.

Que représente l'industrie aéronautique européenne ?
Cette industrie totalise en Europe près de 500 000 emplois très qualifiés pour un chiffre d'affaires qui dépasse 100 milliards d'euros. Les trois-quarts de la production sont exportés, faisant de ce secteur l'un des plus importants contributeurs à la balance des paiements de l'Europe. En tenant compte des aéroports, des compagnies aériennes, des services de navigation aérienne et de maintenance, le secteur aéronautique représente 2,3% du PIB européen, soit environ 275 milliards d'euros et 3,4 millions d'emplois. C'est aussi un domaine très innovant : la R&D mobilise 12% du chiffre d'affaires et 20% des salariés de cette industrie. De fait, elle a un double effet positif sur l'économie en assurant la diffusion d'innovations et en induisant un effet d'entraînement dans d'autres secteurs. La recherche environnementale et l'emploi dans l'industrie aéronautique sont donc intimement liés. Enfin le transport aérien contribue sensiblement à la croissance des pays en développement, encourageant les échanges commerciaux et les activités connexes. L'aéronautique est donc réellement un élément-clé pour le futur de nos économies.

* VITAL : EnVIronmenTALly Friendly Aero Engine

** MOET : More Open Electrical Technologies

En savoir plus sur : www.eurtd.com/moet/ et http://www.project-vital.org/

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer