La nacelle du futur s’envole avec NAIAD

Le programme NAIAD, développé par Aircelle (groupe Safran), va permettre aux moteurs d’avions de bénéficier de nacelles plus légères et moins bruyantes. Explications avec Anne-Sophie Goubet, responsable « Marque Technique NAIAD ».

En quoi consiste le programme NAIAD ?
NAIAD (Nacelle Innovative and Acoustic Demonstrator) est un programme de démonstrateur qui va nous permettre d'acquérir les technologies utiles pour préparer les nacelles des avions du futur. Ce programme a été lancé par Aircelle en 2007 en association avec Snecma (groupe Safran) dans le cadre d'études conjointes pour la définition d'un ensemble propulsif optimisé. Ce programme financé à 50 % par la DGAC (Direction générale de l'Aviation civile) a pour principal objectif de réduire la trainée et la masse du système propulsif. Ce sont là deux leviers puissants pour faire baisser la consommation et donc les émissions de CO2 et de NOx. L'autre objectif majeur est d'améliorer les performances acoustiques tout en réduisant également les coûts de maintenance.

Quelles sont les innovations marquantes de ce programme ?
Tout d'abord la réduction de bruit qui tient avant tout à la conception de la nacelle dont nous avons optimisé les zones de jonction ainsi que l'élargissement des zones traitées avec des revêtements acoustiques. Cette conception véritablement monobloc de la nacelle, sans aucune ouverture, nous a fait gagner en trainée. L'emploi de pièces en composites nous a également permis de gagner sur la masse. Enfin, au lieu d'utiliser des trappes, l'accès au moteur s'obtient en faisant coulisser le capotage d'un bloc vers l'avant, ce qui facilite aussi la maintenance.

Le démonstrateur NAIAD a été livré à Snecma en septembre. Quelles sont les étapes suivantes du programme ?
Nous venons tout juste de débuter le montage de deux éléments majeurs de notre nacelle, le « Laminar Forward Cowl » (LFC) et le « One Piece Barrel » (OPB) sur la soufflante Mascot de Snecma qui est elle-même un vecteur de démonstration pour les technologies futures. Nos échanges avec Snecma ont été très réguliers ces dernières années pour s'assurer de la compatibilité des technologies et des interfaces de nos deux projets. Courant 2011, le démonstrateur Mascot et l'OPB seront transférés dans les installations d'essais de GE à Peebles (Etats-Unis) pour y subir des tests acoustiques. Ils seront rejoints très bientôt par un autre sous-ensemble important de NAIAD, le SITA (Substitute Inverseur Traité Acoustique).

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer