Safran : forte croissance du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2010

Confirmation des perspectives pour l'exercice 2010

Toutes les données liées au chiffre d'affaires contenues dans ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées 1

Chiffres clés du 1er semestre 2010

  • Le chiffre d'affaires ajusté du troisième trimestre 2010 s'établit à 2 593 millions d'euros, en hausse de 8,8 % sur la base publiée au troisième trimestre 2009 et de 0,5 % sur une base organique.
  • La branche Equipements Aéronautiques (systèmes d'atterrissage) et les activités de Défense (optronique) et de Sécurité affichent une croissance à deux chiffres.
  • La part du chiffre d'affaires des services de la branche Propulsion aéronautique augmente légèrement en progressant de 52,5 % à 53,5 %. Cette performance résulte notamment d'un léger redressement des ventes de services pour les moteurs CFM56 et de la bonne tenue des services pour les moteurs militaires, de forte puissance et d'hélicoptères. L'activité services de la branche Equipements Aéronautiques est restée stable, mais sa part dans le chiffre d'affaires diminue de 33,2 % à 29,0 % en raison de la forte progression de l'activité de première monte.
  • Les perspectives pour l'exercice 2010 sont confirmées.

Chiffres clés des neufs premiers mois de 2010

  • Le chiffre d'affaires ajusté au 30 septembre 2010 s'établit à 7 790 millions d'euros, en hausse de 3,4 % par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2009 publiés, et en repli de 1,4 % sur une base organique.

Faits marquants du 3ème trimestre 2010

  • Acquisitions : Safran a signé un accord définitif avec L-1 Identity Solutions, entreprise leader des solutions d'identité aux Etats-Unis, portant sur l'acquisition, par Safran, de ses activités de solutions biométriques et de contrôle d'accès, de titres d'identité sécurisés et de services d'enrôlement, pour un montant de 1,09 milliard de dollars. Labinal a signé un accord en vue d'acquérir la société Harvard Custom Manufacturing (HCM) pour 135 millions de dollars. Basé à Salisbury, dans le Maryland (Etats-Unis), HCM produit des systèmes de câblage électrique pour les principales entreprises de l'industrie aérospatiale commerciale et militaire. Safran a annoncé un accord portant sur l'acquisition de SNPE Matériaux Energétiques (SME) et de ses filiales, pour 296 millions d'euros.
  • Safran a inauguré une nouvelle unité d'assemblage à Bidos, en France, pour assurer la montée en cadence des nouveaux programmes de systèmes d'atterrissage (B787, A350 XWB, A400M).
  • Défense : Safran et Elbit Systems ont créé une société commune dans le domaine des systèmes de drones tactiques.
  • Sécurité : Morpho, en partenariat avec Mahindra Satyam, est l'un des trois consortiums sélectionnés en Inde pour la phase test du programme « Numéro d'Identification Unique » de nouvelle génération, qui concernera 200 millions de résidents.

     

    * * *

    Paris, le 22 octobre 2010 - Safran (NYSE Euronext Paris: SAF) publie aujourd'hui son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2010.

Commentaire du Président du Directoire

Jean-Paul Herteman a déclaré : « Safran a enregistré une performance solide au troisième trimestre 2010, avec une croissance à deux chiffres de trois de ses quatre principales activités. Nous constatons des signes encourageants dans l'activité des services CFM56, avec une hausse de 16 % des ventes de pièces de rechange par rapport au trimestre précédent, ce qui semble indiquer que le point bas serait maintenant derrière nous. L'activité Equipements aéronautiques a réalisé une bonne performance notamment grâce aux systèmes d'atterrissage du programme B787. Nous venons d'annoncer deux opérations stratégiques qui renforceront nos positions sur nos coeurs de métiers, avec de fortes synergies à la clé. L'acquisition de L-1, dans la Sécurité, offre une complémentarité tant géographique qu'en termes d'offre (notamment dans les technologies biométriques) et consolidera nos positions aux Etats-Unis. Nous avons également conclu un accord avec SNPE pour l'acquisition de SNPE Matériaux Energétiques (SME). Ces deux opérations devraient être finalisées au cours du premier semestre 2011. Les performances réalisées au cours des neuf premiers mois et les tendances positives actuellement observées sur nos marchés permettent de confirmer les perspectives annoncées pour l'ensemble de l'année et de réitérer notre confiance pour 2011 et au delà. »

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2010

Une croissance solide du chiffre d'affaires. Au troisième trimestre 2010, le chiffre d'affaires de Safran s'élève à 2 593 millions d'euros, contre 2 384 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent, soit une progression de 8,8 %. Le chiffre d'affaires du Groupe enregistre une légère progression organique de 0,5 %. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010 a progressé de 209 millions d'euros sur une base publiée, soulignant des hausses de chiffre d'affaires de 14,5 % pour la branche Equipements Aéronautiques (principalement les systèmes d'atterrissage), de 29,6 % pour la Défense (notamment dans l'optronique) et de 35,4 % pour la Sécurité (tous les marchés). Ce chiffre traduit également un repli modeste du chiffre d'affaires de la branche Propulsion aérospatiale, avec une baisse des ventes de première monte et une légère amélioration des services. Le chiffre d'affaires a crû de 12 millions d'euros sur une base organique au troisième trimestre 2010. La croissance organique a été calculée en déduisant des chiffres 2010 la contribution des activités de Sécurité acquises en 2009 par rapport au périmètre consolidé 2009 et la contribution des activités récemment consolidées en 2010, à taux de change constants. Les calculs suivants ont donc été appliqués :

3frtab1.png

L'effet de change favorable de 112 millions d'euros au troisième trimestre 2010 résulte d'un écart de conversion positif des ventes réalisées en devises étrangères, notamment en dollars US, en dollars australiens et en réals brésiliens. Le taux de change moyen du Groupe s'est établi à 1,29 USD pour 1 Euro au troisième trimestre 2010, contre 1,43 USD pour la même période de l'exercice précédent.

Activité par branche

Propulsion aérospatiale

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010 s'est inscrit en légère baisse à 1 329 millions d'euros, en recul de 1,1 % ou de 6,0 % sur une base organique, comparé à un chiffre d'affaires de 1 344 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. L'activité a bénéficié du maintien de la bonne performance, mais à un rythme moins élevé, de l'activité services des moteurs militaires, civils de forte puissance et d'hélicoptères ainsi que du rythme plus soutenu des livraisons de moteurs militaires. Cette performance a été atténuée par la baisse du chiffre d'affaires pour les pièces de rechange des moteurs CFM56 et par des livraisons moindres de nouveaux moteurs CFM56 au cours du trimestre. Elle a également été freinée par une baisse des livraisons de nouvelles turbines d'hélicoptères. Le chiffre d'affaires des systèmes de propulsion spatiale et de missiles est resté stable. Les livraisons de moteurs CFM56, s'élèvent à 294 unités au troisième trimestre 2010, soit un repli de 27 unités en raison de retards liés à l'inondation d'une usine en Pologne. Cet impact devrait être atténué au cours du dernier trimestre de l'année. A la suite d'un Salon de Farnborough réussi, les commandes totales de CFM56 au 30 septembre 2010 s'élèvent à 1 293, soit l'équivalent de plus d'une année de production. La part des services dans le chiffre d'affaires de la branche Propulsion aéronautique a progressé durant le trimestre à 53,5 %, grâce à la contribution des services des moteurs militaires et des turbines d'hélicoptères, ainsi que des moteurs civils récents de forte puissance. Les ventes mondiales de pièces de rechange CFM56 ont baissé de 16 % en USD comparé au troisième trimestre 2009, mais ont progressé de 16 % par rapport au deuxième trimestre 2010. L'activité des services des moteurs CFM est restée peu porteuse en raison de la volatilité continue des dépenses de maintenance des compagnies aériennes. Le nombre total estimé (*) de déposes de moteurs d'avions civils CFM56 pour passage en atelier de maintenance (shop visit) a diminué pour atteindre 535, contre 586 au troisième trimestre 2009. (*) Le nombre de shop visit est estimé ; il peut être revu à la marge à l'avenir au fur et à mesure que les compagnies aériennes finalisent leur reporting. Ces chiffres ne tiennent pas compte de l'impact de l'acquisition de SME, qui devrait être finalisée au premier semestre 2011.

Equipements aéronautiques

Le chiffre d'affaires de la branche Equipements aéronautiques s'est élevé à 696 millions d'euros au troisième trimestre 2010, en hausse de 14,5 % ou de 7,6 % sur une base organique, contre 608 millions d'euros pour la même période en 2009. La forte progression du chiffre d'affaires est principalement due à une activité soutenue dans les systèmes de câblage et d'atterrissage, notamment pour le programme B787. Cette performance est également liée à une stabilisation du marché des avions d'affaires et régionaux, où les livraisons de petites nacelles ont été presque étales. Toutefois, l'activité nacelles a enregistré une baisse de livraisons pour l'A380 (17 unités, contre 23 pour la même période en 2009) en raison de reports de livraisons d'avions. L'activité liée aux autres grandes nacelles (A330 et A320) a apporté une bonne contribution au chiffre d'affaires. La hausse du chiffre d'affaires a également bénéficié d'un effet de change favorable du dollar US. Le chiffre d'affaires des services est resté stable au troisième trimestre 2010, avec une activité robuste dans les systèmes d'atterrissage et de freinage, mais sa part dans le revenu de la branche Equipements Aéronautiques a baissé de 33,2 % à 29,0 %.

Defense

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010 a progressé de 29,6 % pour atteindre 280 millions d'euros (+18,0 % sur une base organique), contre 216 millions d'euros pour la même période en 2009. Cette performance s'explique principalement par la croissance à deux chiffres de l'activité optronique, grâce à un important carnet de commandes (équipements à liaisons intégrées FELIN pour l'armée française, jumelles infrarouge de longue portée pour les marchés à l'export). Cette progression a été en partie atténuée par une relative stabilité des ventes en avionique, avec une hausse des livraisons de gyrolasers pour centrale de navigation inertielle et une diminution des ventes des systèmes de contrôle de vol. Safran Electronics a contribué de manière positive au chiffre d'affaires malgré une légère baisse des livraisons de FADEC.

Sécurité

Les activités de Sécurité réalisent au troisième trimestre 2010 un chiffre d'affaires de 279 millions d'euros, en hausse de 35,4 % par rapport au chiffre d'affaires de 206 millions d'euros pour la même période en 2009 (+4,7 % sur une base organique). L'activité de détection récemment acquise affiche une belle performance dans les solutions de détection d'explosifs pour les aéroports. La hausse du chiffre d'affaires est également due à un effet de change favorable du réal brésilien, du dollar US et du dollar australien. L'activité des cartes à puces enregistre une bonne croissance en volume, principalement sur le marché des télécommunications, bien qu'en partie atténuée par une pression sur les prix. Ces chiffres ne tiennent pas compte de l'impact de l'acquisition de L-1 Identity Solutions qui devrait être finalisée au premier semestre 2011.

Couvertures de change

Le Groupe a mis en place des couvertures de change sur 3 ans. Au 15 octobre 2010, le portefeuille de couvertures fermes s'élève à 12,6 milliards de dollars. Safran a poursuivi l'optimisation de son portefeuille de couvertures : les expositions nettes en 2010 et 2011 ont été révisées à la baisse pour refléter l'amélioration de la base de coûts en dollars US du Groupe.

3frtab2.png

(*) Pour 2012, 3,1 milliards de dollars US ont été réalisés à un taux de couverture de 1,34 USD pour 1 Euro, cette position devrait montrer à 4,5 milliards de dollars US si la parité Euro/dollar US reste au-dessous de 1,65 pour le reste de l'année 2010 et la majeure partie de 2011.

Structure actionnariale

Areva a informé les autorités de tutelle d'une baisse significative de sa participation, qui est passée de 7,4 % à 2,0 %. Du fait de cette baisse, combinée à une réduction de la part des salariés, le flottant s'élève à 46,7 % au 12 octobre 2010, contre 38,1 % au 31 décembre 2009.

Prochains evenements

  • Résultats annuels 2010 : 24 février 2011
  • Chiffre d'affaires 1er trimestre 2011 : 22 avril 2011
  • Assemblée Générale : 26 mai 2011

     

    * * *


     

Safran organise aujourd'hui à 9h00, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers et les journalistes. L'accès sera possible en composant le 01 72 00 13 68 en France, ou le +44 203 367 9453 au Royaume-Uni. Une rediffusion sera disponible jusqu'au 22 janvier 2011 au 01 72 00 15 00, au +44 203 367 9460 ou au +1 877 642 3018 (code d'accès 271284#). Le communiqué de presse et la présentation sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com.

 

* * *

 

 

 

Chiffres clés

3frtab3.png
3frtab4.png
3frtab5.png
3frtab6.png
3frtab7.png

Notes

Données ajustées Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit, en parallèle de ses comptes consolidés, un compte de résultat ajusté. En particulier, Safran inscrit toutes les variations de juste valeur des instruments dérivés de change en résultat financier, dans le cadre des prescriptions de la norme IAS 39 applicables aux opérations qui ne sont pas qualifiées en comptabilité de couverture. En conséquence, le compte de résultat consolidé du Groupe Safran est ajusté des incidences sur le résultat financier de la valorisation des instruments dérivés de change afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :

  • le chiffre d'affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture, et
  • la reconnaissance de la totalité des variations de juste valeur des instruments dérivés de change non dénoués à la clôture de l'exercice est neutralisée.

Table de passage du chiffre d'affaires consolidé au chiffre d'affaires ajusté pour le troisième trimestre 2010 et les neuf premiers mois de 2010

3frtab8.png
3frtab9.png

 

* * *

 

 

 

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines Aérospatial (propulsion, équipements), Défense et Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 55 000 personnes pour un chiffre d'affaires de plus de 10,4 milliards d'euros en 2009. Composé de nombreuses sociétés, le groupe Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2009 un investissement de 1,1 milliard d'euros. Safran est une société cotée sur NYSE Euronext Paris et fait partie des indices SBF 120 et Euronext 100.
Pour plus d'informations, www.safran-group.com

Contact Presse
Catherine MALEK
Tél. +33 (0)1 40 60 80 28
Mob. +33 (0)6 07 83 59 73
catherine.malek@safran.fr

Contact Analyste et Investisseurs
Pascal Bantegnie
Tél. +33 (0)1 40 60 80 45
pascal.bantegnie@safran.fr

Antoine-Pierre de Grammont
Tél. +33 (0)1 40 60 80 47
antoine-pierre.degrammont@safran.fr

 

 

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer