Moteur Trent XWB : l’A350 passe à la puissance supérieure

Safran a été sélectionné pour fournir le système de transmission de puissance du Trent XWB, moteur qui équipera le futur Airbus A350 XWB. Président-directeur général d’Hispano-Suiza (groupe Safran), Olivier Horaist revient sur les enjeux de ce programme.

Pouvez-vous nous rappeler en quelques mots ce qu'est un système de transmission de puissance et l'importance de ce programme pour votre société ?
Le système de transmission de puissance sert à prélever une part de la puissance du moteur, pour la distribuer à différents équipements nécessaires au fonctionnement du moteur et de l'avion, comme la pompe à carburant ou les générateurs électriques. C'est un système complexe et critique, qui intègre plus de 400 références de composants répartis en plusieurs sous-systèmes : prise de puissance moteur (Internal GearBox), boîte de renvoi d'angle (Step Aside GearBox), boîtier d'accessoires (Accessory GearBox) et réservoir d'huile.
Même si nous sommes déjà l'un des deux leaders mondiaux sur ce marché, ce programme apparaît hors norme à plusieurs titres. Tout d'abord, c'est la première fois qu'un motoriste nous confie le développement de l'intégralité du système. Ensuite, parce que nous en aurons la responsabilité complète sur l'ensemble de l'activité – support compris – et sur toute la durée de vie du moteur, soit une quarantaine d'années ! Enfin, ce sera également la première fois que nous assurerons un tel service sur une flotte aussi importante. Avant même sa mise en service, l'Airbus A350 XWB a déjà été commandé à plus de 550 exemplaires, soit plus de 1 100 moteurs ! Il s'agit donc d'un programme très structurant pour notre entreprise.

Qu'apporte de nouveau le système développé par Hispano-Suiza ? En quoi témoigne-t-il de sa capacité d'innovation ?
Si l'on compare les performances de la transmission de puissance du moteur Trent XWB à celles équipant son prédécesseur, le moteur Trent 700, nous avons amélioré le ratio masse/puissance transmise d'un facteur deux. Or, chacun sait que la masse est un enjeu majeur sur un avion, et ce résultat a été obtenu grâce à une démarche de « Design To Cost and To Weight » (Conception à Coût et Masse Objectifs) appliquée pour la première fois par notre bureau d'étude de manière aussi « agressive ». Ceci nous a amené en particulier à rechercher la simplification du design des pièces, avec à la clef des gains importants en termes de robustesse et de fiabilité future de la « supply chain ».

Où en est-on du développement de ce système ?
Le contrat avec Rolls-Royce a été signé mi-2008. Nous avons livré le premier système au cours du premier semestre 2010, puis trois autres dans les mois qui ont suivi. A ce jour, les essais réalisés sur le premier moteur Trent XWB depuis le mois de juin ont confirmé un fonctionnement nominal du système. Les essais vont se poursuivre de manière intensive dans les mois prochains, avec les premiers essais moteur en vol attendus pour 2011 (1er vol de l'A350 XWB prévu en 2012).

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer